Street art à Aalborg

Lors de mon séjour à Aarhus il était indispensable pour moi de faire un petit crochet plus au nord, à environ 1 h 30 de route, dans la ville d’ Aalborg. J’avais repéré les nombreuses fresques éparpillées dans cette ville du Jutland au Danemark, réalisées par certaines grandes pointures de la scène street art …. une location de voiture plus tard, j’y étais !

danemark aalborg

La raison de cette opulence de fresques dans cette ville carrément inconnue de la plupart des gens ? L’existence de deux festivals qui ont su attirer des artistes du monde entier. Commençons par OutInTheOpen , qui a connu sa première édition en 2014, organisé par la Kirk Gallery. L’édition 2019 m’a encore davantage fait briller les yeux, puisque Seth ou Vhils étaient présents ! Parmi les autres noms, citons Telmo Miel, Olivier Vernon, Fintan Magee, Joram Roukes et Nils Westergard. Je n’ai pas trouvé d’informations sur la prochaine fois où des artistes viendront à Aalborg, mais je doute qu’en 2020 cela arrive.

L’autre festival important qui a permis d’ajouter plusieurs oeuvres sur les murs d’Aalborg, c’est WeAart , une initiative privée de Lars Bonde , lui-même artiste et fondateur de la  galerie d’art VAEG , et Mads Mulvad, qui dirige la Studenterhuset, un lieu alternatif très populaire auprès des étudiants. Leur rencontre en 2012 a changé le paysage urbain et malgré un budget somme toute assez modeste, près trois éditions très réussies en 2014, 2015 et 2016, les organisateurs peuvent se vanter d’avoir ajouté une quarantaine d’oeuvres d’artistes majeurs, à découvrir au hasard de votre promenade dans la ville.

On trouve donc dans les différents quartiers de la ville des oeuvres de ces deux festivals, qui vont continuer je l’espère …. et que d’autres artistes viendront à leur tour dans cette région. Dans cet article je vous propose un aperçu des fresques que j’ai vues, il y en a bien d’autres, en une journée je n’ai pu tout voir.


Je commence ma visite à l’est du centre ville, par les environs de Karolinelund, un parc où plusieurs fresques « sauvages » se succèdent. Le site était occupé il y a quelques années par un parc d’attractions, « Tivoliland« , qui a fermé en 2010. C’est davantage maintenant un endroit culturel où se déroulent (surtout en été) des évènements festifs, concerts, et des « friday parties, où tout simplement un endroit où les gens vont faire un peu de sport.

J’ai remarqué que plusieurs de ces dessins étaient signés de Burnon aka Claus Frederiksen, comme celle ci-dessous :

aalborg burnon street art

aalborg street art

danemark aalborg street art

Sur les portes de ce drôle de moulin à vent, je reconnais le sympathique Asterix, j’apprendrai plus tard que c’est Tristan Eaton qui l’a peint … je ne l’avais pas reconnu ! Il paraît qu’il a peint ce personnage car c’était l’un de ses préférés quand il était petit … (et qu’il avait une bonne gueule de bois ce matin-là) . A droite, un hommage à Niels Niarn Roos, un rappeur danois, par Burnon.

aalborg karolinelund murals

Après cet intermède sympathique, j’attaque les choses sérieuses et l’exploration des fresques plus importantes, réalisées par des artistes de premier plan, en commençant par Seth Globe Painter aka Julien Malland. Comme je vous le disais en préambule, c’est en 2019 qu’il est venu à Aalborg ; cet artiste parisien a laissé sur les murs de la capitale française quelques traces, on peut en voir encore quelques unes si on fait une promenade street art à la Butte aux Cailles.

aalborg seth global painter

J’aime beaucoup ces fenêtres avec la petite fille et l’oiseau en origami (« the Phoenix« , fait en seulement une journée, et qui n’était pas prévu) …. Seth a voulu y créer l’illusion d’un bâtiment transparent …. en peignant ce ciel sur les ouvertures, c’est parfait !

Il a peint aussi ce grand mur « Jack in the box« , toujours en août 2019 pour le festival Out in the Open.

seth globe painter aalborg

Un peu plus loin j’étais ravie de retrouver l’anglais de Sheffield, Phlegm sur le pignon d’une maison ancienne ; en regardant de plus près son dessin, on remarque une cloche représentée dans la fenêtre inférieure. C’est une allusion à l’ancienne fonction du bâtiment, qui était il y a longtemps une fabrique de cloches d’église. L’artiste a ainsi nommé son oeuvre « The church bell factory ». Si vous l’aimez aussi, vous pouvez retrouver ses oeuvres à Manchester ou à Ostende.

Un pâté de maison plus loin se trouve ce drôle de personnage mi-homme mi-renne, peint par Waone, un artiste ukrainien que je ne connaissais pas.

danemark aalborg phlegm

J’avais vu une grande oeuvre de David Walker à Lieusaint en Seine-et-Marne, qui ressemblait assez à celle-ci, faite pour OutInTheOpen en 2016. Il utilise uniquement de la peinture en bombe, pas de pinceau, pour ses portraits, souvent féminins (sa muse Yuli prend la pose). Il est représenté par la Galerie Bartoux, présente à Londres et à Paris (je vous conseille d’aller y faire un tour). Ses oeuvres sont partour dans le monde, comme à Wynwood en Floride par exemple.

david walker street art aalborg mural

On retrouve Burnon dont je vous ai parlé au début de l’article, qui est très actif dans le parc Karolinelund. L’artiste, qui est né dans le nord du Jutland, est représenté par la Galerie Wolfsen à Aalborg.

burnon aalborg street art

Voici donc le mur réalisé en 2019 par Alexandre Farto aka VHILS, artiste portugais que j’aime beaucoup comme vous le savez. Il a d’abord comme à son habitude dessiné son projet sur le mur (pendant la nuit), puis terminé dans la journée ce portrait de femme, en ôtant les couches superficielles du mur (au marteau piqueur ou burin).

danemark aalborg vhils

Issu du monde de l’illustration, Reka One signe cette fresque à gauche ; cet australien est maintenant basé à Berlin en Allemagne ; au milieu, un petit pochoir au bas d’un mur ; à droite, Olivier Vernon pour un dessin abstrait et coloré.

danemark aalborg streetart

Réalisé pour le festival WeAart de 2015, ces visages multiples sont peints par un collectif de deux personnes, Cyrcle . J’aime beaucoup ce dégradé de gris allant vers le vert !

David Leavitt (Davey Detail) and David Torres (Rabi) (USA) sont vraiment artistiquement polyvalents, mêlant la video, la peinture, les performances …

danemark aalborg streetart

Toujours dérangeantes, les oeuvres de l’autrichien Nychos laissent apparaître les os ou le squelette sous la peau des créatures qu’il peint, humains ou animaux. Egalement pour WeAart 2015, c’est un très beau portrait qu’il nous propose ici « Transulent Medusa ou la tête de la femme serpent« . Si vous allez à Miami Downtown, il y a une très belle fresque de lui là-bas aussi.

aalborg street art danemark nychos

Encore une artiste du Danemark, mais cette fois-ci une femme, Esther Sarto, avec un portrait pour le moins étrange, qui me rappelle un peu le travail de l’italien Blu (ci-dessous à gauche). A droite, cet homme accroupi en pleine mer est un phare humain, notez les larges rayures rouge et blanches sur son corps. C’est l’artiste ukrainien Aleksei Bordusov aka AEC Interesni Kazki qui en est l’auteur … un peu bizarre non ? Je vous ai montré un peu plus haut une oeuvre de Waone, avec qui il travaillait auparavant, mais chaque artiste  travaille en solo maintenant.

danemark aalborg street art

Je ne me souvenais pas de Don John, qui signe ici un dessin animalier symétrique, « Bird with a bite » avec aigle et panthères en noir et blanc. Cet artiste danois est actif en Allemagne, en Islande mais aussi présent à George Town en Malaisie ! Puis cela m’est revenu, c’est lui qui avait peint un portrait de Hans-Christian Andersen à Odense !

aalborg street art danemark

Ce portrait de El Mac m’a fait penser à celui qu’il a réalisé dans le même style à Bristol, j’aime beaucoup cet effet qu’il donne à son mouvement de spray, qui rend son style reconnaissable entre mille …

aalborg murals street art danemark

Que faire d’autre à Aalborg ?

Aalborg est la quatrième ville danoise en termes de taille de population, et elle se développe beaucoup (je pense que pas mal de gens quittent Copenhague car trop chère). Elle vaut le détour et je regrette finalement de n’y être restée qu’une seule journée, zappant un peu le centre historique et ayant vu trop rapidement le front de mer. Pour info le New York Times avait placé Aalborg parmi les 10 meilleurs endroits à visiter en 2019.

Si vous n’êtes pas tellement fan de street art, vous pouvez vous promener dans le joli quartier latin de la ville, où on trouve de ravissantes maisons basses de couleur … et repérer à d’autres endroits des maisons à la belle architecture !

danemark aalborg

danemark aalborg

Il y a quelques petites rues pavées très mignonnes, comme Hjelmerstald, avec ses ravissantes petites maisons aux façades de couleur pastel.

danemark aalborg maisons

Ailleurs, quelques bâtiments plus austères, comme cette grande bâitsse en brique où se trouve un important bureau de poste. (« Postkontor« )

danemark aalborg poste

Le front de mer a été redynamisé et réhabilité, il y a même une piscine extérieure ouverte en été (Havnebad) qui permet de se baigner dans le Limfjord, un peu comme sur la Spree à Berlin. A la belle saison il y a certains bateaux transformés en restaurants qui doivent être bondés … on m’a parlé d’un brise-glace et aussi d’un navire d’entraînement hollandais des années 1930. On peut même traverser le fjord à pied ou en vélo avec un nouveau pont, le Culture Bridge, inauguré en mars 2017. De nombreux amoureux y ont déjà accroché leurs « cadenas de l’amour » …. Il est en fait aménagé le long de la voie ferrée, mais totalement indépendant.

danemark aalborg front de mer

Kongelig Toldkammer , sur Toldbod plads, est une belle maison qui abritait les douane et services fiscaux ; elle date du début du XXème siècle. Elle présente quelques sculptures, et abrite désormais le siège d’une banque. La place est aménagée devant avec  nouvelle fontaine musicale moderne en forme de spirales, installée en 2007. Il faut y passer au bon moment car la musique et les jets d’eau ne s’y déclenchent que quatre fois par jour.

aalborg danemark

Le château d’Aalborg ne se visite pas mais sa façade blanche à pans de bois rouges fait un peu penser à une longère, tant le bâtiment est en longueur. Ce modeste château datant du milieu du XVIème siècle est maintenant un bâtiment administratif et c’est le seul édifice ancien au milieu des constructions récentes du bord de mer.

danemark chateau aalborg

Château d’Aalborg – Slotpladsen 1

Je vous conseille aussi de visiter le Centre Utzon, coiffé de toits argentés, qui est le dernier bâtiment à avoir été dessiné par l’enfant du pays, Jørn Utzon disparu en 2008. Le nom de cet architecte ne vous dit probablement rien, et pourtant c’est lui qui a dessiné l’opéra de Sydney, mondialement connu pour sa forme si particulière.

aalborg utzon center

aalborg danemark centre utzon

utzon center architecture

aalborg utzon center musée

Dans ce centre culturel de 700 m² on peut voir bien une des maquettes de l’opéra de Sydney, la plus connue des réalisations de Utzon, mais aussi différentes expositions sur le design nordique ou l’architecture. Les enfants seront aux anges aussi, avec des zones de jeux, construction de villes en légo blancs ….

maquette opera sydney utzon

Utzon Center – Slotspladsen 4 – Entrée : 80 DKK (gratuit pour les moins de 18 ans) – fermé le lundi

Nous avons ensuite repris notre véhicule et avant de revenir à Aarhus nous sommes allés voir le site de Lindholm Høje , un cimetière viking d’envergure. Ici 700 tombes datant de l’ère viking sont disposés de façons différentes, parfois en ovale, évoquant un bateau viking, avec deux pierres à la poupe et à la proue. Le site est très bien conservé car il fut enseveli sous les sables mouvants pendant des années. Cette population empruntait le Limfjord pour accéder rapidement à l’Atlantique avec leurs bateaux. Vous verrez peut-être quelques moutons paître tranquillement entre les tombes.

cimetière viking danemark Lindholm Høje

Les tombes datent pour une partie de l’an 700 à l’an 1000, dans une autre de 1000 à 1050. Le site aurait été abandonné vers 1200, à cause du sable qui venait de la côte ouest.

viking cimetiere tombes Lindholm Høje

Lindholm Høje – Vendilavej – Nørresundby

Alors, es-tu tenté par Aalborg ? … et si tu as aimé cet article, n’hésite pas à l’épingler ! Tu peux aussi relire mon article sur le street art à Aarhus .

aalborg street art danemark

OUT IN THE OPEN (KIRK GALLERY)
Site Web : http://www.kirk-gallery.com/

WEAArt
Site Web : http://weaart.dk

3 commentaires

  1. 1
  2. 2

Répondre à argone Annuler la réponse.

Votre adresse email ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser HTML les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.