Spot13

J’ai profité de mon voyage à Paris pour aller voir la galerie underground dont parlent de nombreux sites, Spot13 . En réalité le lieu n’est pas vraiment une nouveauté mais avec le confinement, ce n’est finalement que début mai cette année que les media (Le bonbon, Sortir à Paris, etc …) ont publié des articles sur cette galerie à ciel ouvert. Déjà familière du Lavo Matik dans le XIIIe arrondissement, et de son escalier toujours recouvert de merveilles, il suffisait de descendre la volée de marches pour se retrouver sous les lignes de tramway, au niveau de l’allée Paris-Ivry, une nouvelle voie qui doit relier les deux villes.

Les artistes squattaient déjà pas mal l’endroit depuis fin 2018, époque où les travaux se sont développés dans ce nouveau quartier. J’avais déjà été bien étonnée lors de ma venue pour voir l’exposition Accord de Paris par Bordalo II à la Galerie MathGoth. Que de travaux et de nouveaux immeubles, c’est un chantier permanent … Il a fallu tout de même attendre fin 2020 pour rendre un peu plus officielle cette galerie, sous l’impulsion de l’artiste Joko, qui donne un nom à celle-ci et organise l’attribution des murs aux artistes. On voit aussi des oeuvres plus grandes voir le jour. Sous le nouvel échangeur du périphérique, le nombre de spots sauvages se restreint, mais cela donne aussi un nouveau dynamisme.

Je ne résiste pas à vous montrer, près du LavoMatik en haut de l’escalier le portrait de ce moustachu chapeauté par Rast …. avec à sa droite un chimpanzé au regard qui mérite qu’on s’y attarde … à regarder de près, par Henry Blache, aka Sax , il avait d’ailleurs exposé à la galerie du 30 avril au 15 mai cette année. A voir au 20 Boulevard du Général d’Armée Jean Simon. Le fond noir choisi pour ces deux portraits rend les oeuvres encore plus saisissantes …

paris spot 13 street art

lavomatik paris 13

Les quatre « salles » de cette « galerie d’art » se trouvent en fait sous les rails du Tram T3a.

Candy aime aussi jouer avec la bombe spray, petit clin d’oeil aux années 80 par Gildo . Il a peint aussi l’Albator sur la dernière photo de cet article.

spot 13 gildo street art

A côté, toujours sur un des murs extérieurs de la salle des pochoirs, « la liberté a du plomb dans l’aile » de Lillia Baudo  est hautement symbolique, avec cette Marianne fissurée …

paris spot 13 art

On pénètre d’abord dans la première galerie qui regroupe les oeuvres d’artistes pochoiristes : petites ou grandes, un régal pour les yeux, comme ce dessin assez grand de Raf Urban, représentant Angela Davis.

street art galerie spot13

Il est impossible de tous vous les montrer, j’ai bien aimé ce portrait de Manu Dibango par SEBD par exemple.

soul makossa pochoir street art

Ces trois crânes verts effrayants sont par Trashh Gerald (TrasshCanz), on peut voir d’autres dessins de cet artiste dans l’escalier qui descend du LavoMatik. Les petites araignées tout autour sont de Docteur Bergman un « pochoiriste arachnophile » …

spot 13 street art trashh

Dans la deuxième salle, seulement deux fresques, dont une vraiment immense, une « noiture morte » comme la désigne l’auteur Aurélien Ramboz aka S7T RBZ . Elle mesure environ 4 mètres par 10, le saladier ne contient pas des fruits mais des voitures brûlées … J’ai appris qu’elle avait été effacée le surlendemain de mon passage, pour laisser un espace blanc pour des jeunes effectuant des tâches d’intérêt civique.

paris spot 13 street art

A sa droite, un style vraiment différent qui bien sûr évoque les tahitiennes de Gauguin, par Jomad et Andrew Agutos …  Les débardeurs sont de Tommy Hilfiger 😉

paris spot13 expo

La troisième salle est bluffante aussi, avec entre autres une fresque (« Osmose ») des deux frères dont je vous ai parlé dans mon article sur l’exposition Colors Festival, Ensemble Réel .

ensemble réel street art

Immense hommage aux manga, l’oeuvre de Move est impressionnante même pour moi qui connaît très peu cet univers … Les spécialistes reconnaîtront tous les héros de leurs séries favorites.

move manga spot13

A sa droite, ce dessin nous donne envie de voyage … c’est Elgee, une jeune artiste, qui en est l’auteur. On y décèle pourtant un aspect inquiétant, avec une ville sous serre, à gauche, et ce ciel flamboyant qui m’évoque les terribles incidents qui se sont produits en Australie.

elgee street art spot 13 paris

Par un petit passage depuis l’une des salles, on rejoint une grande fresque près d’une butte de terre, réalisée par les membres du 2AC (Djalouz, Pesca et Caligr). Dirtysix et Petri se sont joint au collectif, Dirtysix ayant exécuté le portrait. Vous avez peut-être déjà vu les pigeons à tête de caméra de Djalouz à Paris. Je vous invite à relire mon article sur le MoSA dans le quartier Bowery de Manhattan, car figurez-vous que Djalouz et Caligr faisaient partie des artistes présents dans l’illustre « 5Pointz » du Queens où de nombreux graffeurs se retrouvaient, Djalouz ayant signé un dessin au MoSA en souvenir de cette époque.

spot13 djalouz dirtysix

Mais ce n’est pas fini ! J’étais déjà ravie d’avoir vu toutes ces merveilles, mais l’une des personnes chargées de l’accueil dans la première salle m’avait indiqué un autre spot tout près, il suffit de contourner la friche par la gauche et on tombe sur un grand terrain vague (le passage Madeleine Pelletier) qui donne sur le quai, où là aussi les artistes s’en sont donné à coeur joie, voyez plutôt.

Andrew Wallas est un habitué du 13e arrondissement de Paris et des environs du LavoMatik, on le retrouve ici avec cette belle oeuvre encadrée, rappelez-vous de son portrait magnifique (« Santa Muerte ») vu à Vitry-sur-Seine, peint avec Kristx !

andrew wallas spot 13

En Avril 2021, Mister Copy a peint cette superbe fresque, « Alphabet – Modern Mythology« , un portrait de Joey Badass (un rappeur new yorkais). L’artiste a entre autres participé au festival « Just do paint » à Saint-Brieuc, et fait partie du Envious Crew (NVS GRAFFITI CREW).

spot 13 mister copy

On peut voir également une deuxième oeuvre de S7T RBZ , « LIONS NOT SHEEP » (le texte sur le tatouage du lutteur sur ce tableau)

spot13 paris street art

Deux fresques d’artistes différents mais qui sont aussi belles l’une que l’autre … à gauche, MsieuBonheur (originaire des Yvelines, et également photographe de talent) et à droite Anna Conda qui représente la petite DJ Violette, laquelle préférez-vous ? J’ai du mal à choisir …

msieur bonheur spot13

msieur bonheur spot13

A gauche, on retrouve RAST et ce personnage moustachu à chapeau , et à droite les schtroumpfs de BerthetOne … un peu d’humour ne fait pas de mal ! Rast s’est pas mal consacré au lettrage à ses débuts, mais il a progressivement abandonné pour se consacrer à ces portraits réalistes fort réussis.

spot13 street art rast

Je vous conseille de venir très vite admirer ces fresques (qui se renouvellent rapidement bien sûr) car un ou des immeubles seront construits prochainement sur ce lieu …. En attendant vous pouvez épingler cet article sur un de vos tableaux Pinterest !

street art spot13 galerie

SPOT13
48 allée Paris-Ivry
75013 PARIS
Gratuit – Ouvert en permanence
Facebook : https://m.facebook.com/spot1375/

2 commentaires

  1. 1
  2. 2

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser HTML les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.