Taboulé

Dès que reviennent les beaux jours on est à l’affût de nouvelles idées de salades colorées qui non seulement nous aident à garder la ligne mais sont aussi équilibrées et roboratives pour ne pas se jeter sur le premier cookie venu.
Le taboulé -ou tabouleh- fait partie de ce genre de « salade », avec le rouge de la tomate et le vert du persil, là j’y ai ajouté un peu de menthe car elle est ressortie de terre dans mon jardin depuis mi-mars (déjà !) et quelques pois chiches pour l’apport en magnésium, en fer, en phosphore et en fibres.
persil
Servi dans de jolis bols colorés, il fait bien envie n’est-ce pas ?
TABOULÉ
Pour 4 personnes
2 bouquets de persil plat
4 oignons nouveaux, émincés finement
4 tomates mûres
1 petit concombre
1 verre de pois chiches cuits
10 feuilles de menthe, émincées finement, (en garder quelques unes pour la déco)
le jus d’un citron et demi
4 cuillérées à soupe d’huile d’olive extra-vierge
sel, poivre
huile d’olive
2 verres de boulghour, préparé selon les instructions du paquet
Couper les tomates en petits dés, saler, poivrer, ajouter les oignons nouveaux émincés, ajouter le persil émincé, le concombre taillé en petits dés également, les pois chiches, le jus de citron, l’huile d’olive, le sel, le poivre, mélanger.
Rectifier l’assaisonnement si nécessaire. Placer au frais quelques minutes.
Ajouter le boulghour cuit puis refroidi, en plus ou moins grande quantité selon votre goût. Servir frais.
taboule
Ce taboulé est d’origine libanaise et syrienne, mais il y a aussi une version arménienne. Ne nous faisons pas la guerre, ma version est un peu de tout cela puisque j’ai ajouté un peu de concombre pour le croquant et la fraîcheur.
Si vous n’aimez pas le boulghour ou si vous n’en avez pas, vous pouvez remplacer par des grains de couscous.
Je souhaite vous prévenir toutefois qu’il faut prévoir un peu de temps pour la préparation, car la plupart des ingrédients sont à ciseler soit au couteau soit au hachoir berceuse, (persil, tomates, concombre, oignon nouveau) … et cela prend du temps donc tenez-en compte. Je ne conseille pas de préparer le taboulé la veille de la dégustation, vous perdriez en saveur et ce serait bien dommage. Voilà donc, en résumé, le tabouleh, ça se mérite, na ! Vous ne l’apprécierez que plus !
Choisissez une bonne huile d’olive pour ce plat. Bon appétit !
taboule recette

5 commentaires

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser HTML les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>