Dominique : Roseau

Arrivant en bateau de Pointe-à-Pitre en Guadeloupe où j’avais passé la nuit, j’ai découvert Roseau et je n’ai pas résisté à son ambiance très animée et pour le moins colorée.

Roseau capitale Dominique

C’est en effet une navette maritime qui relie l’île de la Dominique à ses deux voisines la Martinique et la Guadeloupe qui se trouvent à une trentaine de kilomètres. La traversée par ferry dure environ deux heures, même si la mer semble assez calme j’ai trouvé que ça bougeait quand même pas mal à bord, donc je vous conseille de prendre un petit médicament contre le mal de mer ; des sacs en plastique sont distribués à ceux qui en ont besoin, sachez-le 😉  (j’apprendrai plus tard qu’on surnomme la navette « the vomit boat »). Vos bagages seront transportés à part et font l’objet d’un enregistrement simplifié (c’est pourquoi il est recommandé de vous présenter une heure avant le départ) et comme pour un vol vous les récupérez à votre arrivée. Il y a un petit bar à bord, où vous pouvez acheter sandwiches et boissons. Des sièges sont répartis sur deux niveaux, et il y a un petit ponton arrière au premier étage, pour profiter du paysage surtout au départ et à l’arrivée. A l’intérieur des écrans télé diffusent un film, sans grand intérêt mais ça fait passer le temps. Si vous n’avez pas lu mon article d’il y a une semaine sur la présentation de la Dominique, je vous invite à le consulter.

Roseau capitale Dominique

Depuis l’une des fenêtres de mon hôtel j’ai une belle vue sur la cathédrale « Our lady of fair heaven », de style gothique romanesque, construite en pierre volcanique. Pas bien loin et au premier plan, l’église méthodiste Bethesda en beige.

Voici la résidence présidentielle, et ses beaux jardins, au sud de la ville, anciennement maison des Gouverneurs. Il y a également un jardin botanique, au pied du morne Bruce.

résidence présidentielle Roseau Dominique

Las, j’ai tellement flashé sur les couleurs de Roseau, ville trépidante, animée, bruyante, rythmée par les coups de klaxon, que j’ai plutôt promené mon objectif dans les rues.

Située sur la côte Sud Ouest, Roseau n’est pas une très grande ville (environ 16 000 habitants), et il est facile de s’y repérer car le quadrillage est à l’américaine, mais les rues ont bien des noms. Son activité est pas mal influencée par l’arrivée d’énormes bateaux de croisière dans le port certains jours, déversant leur lot de touristes, qui louent parfois les services d’un taxi pour faire une ou deux excursions. Au moment de mon séjour il n’y avait qu’un bateau, mais vraiment immense, amarré au quai.

Roseau Dominique

A l’arrivée des anglais sur l’île, le gouverneur a décidé que la capitale serait Portsmouth, au Nord Ouest. Mais cette région était infestée de moustiques, et donc de malaria … On décida alors en 1760 de transférer la capitale à Roseau plus au Sud, également abritée des alizés de Nord Est. Il n’empêche que Roseau fut durement frappée par le cyclone David en 1979.

On ne trouve pas de maisons très hautes, beaucoup de fils électriques en aérien (je me demande comment ils s’y retrouvent) ; le bois et la tôle ondulée sont souvent utilisés, mais il y a aussi bien sûr des constructions en béton.

maisons de Roseau Dominique

Ici on joue les damiers bleu et blanc, autour d’une porte mauve …

maisons de Roseau Dominique

maisons de Roseau Dominique

maisons de Roseau Dominique

maisons de Roseau Dominique

maisons de Roseau Dominique

Je me suis délectée des publicités peintes sur les murs, comme celle de « Francois Security » … une société produit d’ailleurs de la peinture sur l’île (Harris), je pense que les affaires doivent bien marcher !

détective Roseau Dominique

maisons de Roseau Dominique

maisons de Roseau Dominique

maisons de Roseau Dominique

Dominique Roseau

maisons de Roseau Dominique

Tous les jours sauf le dimanche, c’est marché à Roseau ! Je vous conseille néanmoins d’y aller un samedi, c’est ce jour-là qu’il y aura le plus de stands présents.

marché Roseau Dominique

Goyaves, mangues, manioc, canne à sucre, « bois bandé », bananes, papaye, noix de coco, curcuma, noix de muscade, mais aussi des fleurs …

marché Roseau Dominique

Marché Roseau Dominique

Une partie du marché se trouve à couvert dans une salle, il y fait plus frais lorsque le soleil tape fort … mais à l’extérieur avec tous ces parasols colorés c’est si beau !

marché Roseau Dominique

Alors, envie de goûter l’eau de coco ou la canne à sucre fraîchement pressée ? On vous attend !

Ce voyage à la Dominique est le fruit d’une collaboration avec Discover Dominica. Les choix éditoriaux des articles qui font suite à ce voyage me reviennent librement.

OFFICE DU TOURISME DE LA DOMINIQUE
Site Web : http://www.authentique-dominique.com

Photos prises avec un Nikon D5300 prêté par Nikon France.

14 commentaires

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 6
  6. 7

    Bonjour,

    Vivant en Guadeloupe, je me permets de rectifier, le bois bandé n’est PAS DU TOUT « l’autre nom » de la cannelle, c’est une écorce aussi, mais qui a une odeur et une saveur très différentes, on ne peut pas confondre. Après, les deux peuvent se ressembler physiquement car il s’agit d’écorces…
    Et après des années à prendre les navettes de L’Express, je n’ai jamais entendu quelqu’un les appeler « vomit boat » !!! Et je vois assez peu de gens malades à bord…

    Très jolies photos de Roseau, qui capturent bien l’esprit de la ville,
    Bons voyages !

    • 8

      bonjour et bienvenue ici ! merci d’avoir rectifié pour le bois bandé, c’est en effet une erreur … pour le bateau je ne fais que relater mon expérience, je n’étais pas la seule à avoir le mal de mer à bord mais ce n’est pas bien grave …

  7. 9
    • 10

      Au contraire, c’est sympa de prendre le bateau – qui ne s’appelle pas le « le vomit boat » (ok avec FLG) -, et comprendre les particularités de la vie sur une île. On y fait des rencontres passionnantes, on y construit des contacts précieux le temps d’une traversée ou à l’arrivée, à la douane, avec de longues attentes, parfois. Cependant, l’on y met à l’épreuve son impatience, inutile comme bien souvent, ce que l’on apprend vite dans la Caraïbe, quand on vient de métropole. Dommage de regarder le film – qui le regarde ?^^. En revanche, les discussions en anglais, en créole ou en français vont bon train. Les contacts sont vite pris et les bonnes adresses dispensées. Je reconnais que j’ai la chance de parler les 3 langues.
      Merci à toi, Argone, que j’avais contactée via FB, avant notre voyage. Merci pour tes conseils. La Dominique est à visiter absolument ! Tu as raison. J’y retournerai avant trois mois.
      Vivant sous les Tropiques, désormais, face à La Dominique, je m’étonne du terme « une île encore sauvage ». Le mot me semble à manier avec énormément de précautions et il n’est pas anodin, même si nous n’y voyons souvent rien de méchant. Et je suis sûre que ce n’était pas ton intention, sincèrement.
      L’accueil est very friendly, à La Dominique. Et l’on y mange très bien ! Nous avons beaucoup fréquenté les petits restaus et les trucks ; on y trouve une cuisine de « mère », familiale et équilibrée, composée de racines, excellentes à la santé, et de poulet, de bœuf, de poisson frais ; les choix végétariens sont nombreux.
      Tu as raison d’insister : les jus de fruits sont incroyablement délicieux et pressés frais. On ne trouve pas de tout tout le temps. Evidemment :-) c’est frais!
      A ceux qui iront à La Dominique: on y trouve du cacao pur (le vrai de vrai), à faire fondre dans l’eau chaude, et auquel on ajoutera de la cannelle et/ou du citron vert. Inoubliable !
      A goûter : le café, de la même excellente qualité que celui qui est produit sur les pentes l’autre Soufrière, en Guadeloupe (là-bas aussi, un cacao d’une rare qualité).
      Tes photos de Roseau sont très belles.
      A.

  8. 12
  9. 13

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser HTML les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>