Greenwich Village

En ce matin de mars, il faisait anormalement doux à New York ; je suis arrivée tôt pour profiter au mieux de ma journée à Greenwich Village. C’est un quartier où j’étais déjà passée lors de séjours précédents à Manhattan, mais cette fois-ci je voulais l’explorer à fond et y passer à peu près le jour entier.

Dans cet article je vais vous montrer :

  • Union Square greenmarket
  • Washington Square
  • New York University
  • Façade de la série Sex and the City
  • Façade de la série Friends
  • Centre communautaire LGBTQ+
  • De Forest House
  • Jefferson Market Library
  • Patchin Place
  • NYC Aids Memorial

J’ai quitté le métro à la station Union Square, et je commence par flâner dans le petit jardin arboré où se trouve également un enclos pour les promeneurs de toutous. C’est là que je tombe nez à nez avec Mahatma Gandhi ou plutôt sa grande statue de bronze.

greenwich village gandhi statue

Je finis par rejoindre un des points d’animation du matin, côté ouest, le Union Square Greenmarket, où plusieurs stands se succèdent, sur cette place piétonne bien agréable. Ce marché a démarré tout petit avec juste quelques fermiers en 1976, maintenant au plus fort de la saison il y a 140 stands d’exploitants et producteurs … fruits, légumes, miel, confiture, fleurs, vins, sirop d’érable, pains, fromages … my God que tout cela est tentant !

greenwich village market producteurs

union square greenmarket new york

Union Square Greenmarket – Ouvert les lundi, mercredi, vendredi et samedi de 8 h à 18 h

Aux numéros 7 et 9 de la dixième rue, une façade très étonnante attire l’oeil : il s’agit de la De Forest House, qui date de 1887. Son propriétaire, Lockwood de Forest, était un entrepreneur fou d’art oriental indien : on retrouve en effet dans les motifs qui ornent le balcon, les colonnes … une multitude de feuillages, de fleurs et d’oiseaux, et en cherchant bien, même des éléphants ! Cette façade a été dessinée par de Forest avec l’architecte Van Campen Taylor. Comment expliquer que l’ensemble soit en si bon état, malgré son âge ? Le tout a été sculpté dans du teck, un bois très résistant. La maison abrite désormais le centre d’études universitaires Bronfman ; hélas l’intérieur n’a pas gardé d’élements d’origine.

de forest house greenwich village

greenwich village new york de forest house

Lockwood de Forest House – Bronfman Center for Jewish Student Life – 7th East 10th street

Au coin nord-ouest de Bedford et Grove, un immeuble très ordinaire se dresse … on passerait devant sans le remarquer ! C’est pourtant un des plus photographiés de Greenwich Village … puisque cette résidence en briques de béton de six étages, du début du XIXe, abritait de façon fictive l’appartement de la série « Friends » … celle-ci était tournée dans des studios de Los Angeles, sur la côte ouest !

friends tv series building new york

« Friends » building – 90 Bedford street

Puisqu’on est dans les séries, voici l’autre endroit incontournable pour un selfie (mais attention, respectez l’interdiction de monter les marches de l’escalier). Il s’agit de la maison de Carrie Bradshaw, l’une des héroines de Sex and the City (les tatillons me diront qu’on est maintenant dans West Village). Visiblement bien entretenue, cette brownstone house typique de certains quartiers résidentiels new yorkais abrite cinq chambres, et si une chaînette empêche les intrus d’aller plus loin, il y a par contre une petite boîte où vous pourrez faire des dons pour les sans-abri). Même si la maison est très belle, je ne crois pas vouloir y vivre, tant les touristes sont nombreux à venir se prendre en photo devant la propriété !

greenwich village carrie bradshaw

Maison Carrie Bradshaw – 66 Perry street

Le Washington Square Park a assez peu de verdure à part quelques arbres et des massifs de fleurs, et j’y ai surtout remarqué cette grande arche de style Beaux-Arts, inspiré de ceux de Rome et de Paris ; il fut érigé en 1892 (d’abord en bois et de plâtre à titre d’essai, puis en marbre blanc et béton). Il commémore le centenaire de la présidence de George Washington.

greenwich village washington square

Côté rue, on voit George Washington flanqué de Pheme et de Nerio, mais aussi de sculptés par Hermon A. MacNeil. Pour la petite histoire, sachez que l’endroit était auparavant un grand cimetière (fermé en 1825), où l’on a enterré de nombreuses victimes d’épidémies de fièvre jaune au début du XIXe siècle. Un autre tableau par Alexander Stirling Calder le montre entouré de la sagesse et de la justice. J’avoue que je n’ai pas particulièrement apprécié le Washington Square Park, des gens un peu bizarres par endroits, soyez vigilants.

greenwich village guide

Ce parc est longé au sud et à l’est par des bâtiments de l’Université de New York. Il vous est possible d’entrer sans problème dans l’atrium de la bibliothèque principale du campus, qui vaut le coup d’oeil ! L’accès au reste du bâtiment est bien sûr réservé aux étudiants, mais ce serait dommage de passer à côté de cette merveille des architectes Philip Johnson et Richard Foster, construite entre 1967 et 1973.

L’université de New York compte plus de 50 000 étudiants, répartis sur toute la ville.

new york university atrium

bibliotheque new york university greenwich village`

Elmer Holmes Bobst Library – 70 Washington Square South (ouvert 24 h/24)

Au sud de la place se trouve la Judson Memorial Church, dont le clocher de style Renaissance italienne intrigue pas mal. Elle fut achevée en 1892 à la mémoire d’un missionnaire baptiste réformé qui a oeuvré en Birmanie, Adoniram Judson, qui était le premier missionnaire chrétien envoyé d’Amérique. Ce sont les célèbres architectes McKim, Mead et White qui ont dessiné l’édifice religieux ; l’église elle est plutôt de style greco-romanesque.

judson memorial church greenwich village

eglise judson memorial greenwich village

Judson Memorial Church – 55 Washington Square South – Ouvert tous les jours de 11 h à 16 h (sauf le dimanche 10 h à 13 h) – Fermé le samedi

De l’autre côté, le nord, donc, se trouvent quelques maisons de style Greek Revival, dont celle du peintre Edward Hopper (au numéro 3) ; il y vécut de 1913 jusqu’à sa mort en 1967. Autre personnalité ayant vécu ici : l’auteur de Manhattan Transfer : Dos Passos. Ce studio est maintenant occupé par l’Université de New York et était ouvert aux visites il y a quelques années, mais celles-ci ont été interrompues. À suivre ….

edward hopper maison greenwich village

Studio d’Edward Hopper – 3 Washington Square North

Toujours dans le secteur je vous conseille vivement d’aller voir les Washington Mews, une jolie ruelle partiellement pavée, qui rappelle un peu les mews londoniennes. Les anciennes écuries des années 1850 ont été transformées en charmantes maisons vers 1930, vraiment trop mignonnes (certaines ont été des ateliers d’artistes).

washington mews nyc

greenwich village city guide

Cela peut sembler anecdotique, mais si vous êtes fan du célèbre guitariste chanteur Jimi Hendrix, vous pourrez voir l’immeuble des années trente où il a emménagé à l’automne 1969 (peu de temps après son concert mémorable à Woodstock) …. cela ne vaut pas forcément le détour, il y a des bâtiments bien plus intéressants dans le coin ! Après son décès (qui a eu lieu à Londres, pas ici), son appartement a été regroupé avec un autre, et fait l’objet d’une rénovation, et fut vendu pour des millions de dollars.

greenwich willage city guide

Immeuble Jimi Hendrix – 59 West 12th Street

Quelle drôle d’architecture pour la Jefferson market library ! J’ai presque cru que c’était une église avec cette haute tour ronde, puis carrée … C’était autrefois une cour de justice, construite en 1877 dans ce style gothique particulier … et c’était aussi une prison pour femmes ! Du haut de la tour, assez haute, on surveillait les éventuels incendies dans la ville …

Ces temps sont révolus et cet édifice est maintenant une bibliothèque, hélas en rénovation lors de mon passage, aussi je n’ai pas vu l’intérieur.

jefferson market library greenwich village

greenwich village guide

Non loin de cette bibliothèque, une impasse un peu verdoyante et fort discrète : Il s’agit de Patchin Place.

Si par hasard vous avez lu la séries de livres « Molly Murphy Mysteries » de Rhys Bowen, vous connaissez cet endroit puisque les personnages principaux vivent dans cette impasse. Vous trouverez peut-être qu’elle n’a vraiment rien d’extraordinaire … mais regardez plus attentivement la photo ci-dessous : à gauche vous remarquerez un lampadaire … il paraît très banal, mais en fait il s’agit d’un des deux seuls exemplaires de réverbère au gaz restants à New York. Il a bien sûr été converti à l’électricité désormais. Le terrain où se trouve Patchin Place était -il y a très longtemps- une ferme, qui après plusieurs ventes, vit la construction des dix maisons que nous voyons aujourd’hui, qui datent de 1848 et 1849. Au début habitée par des écrivains ou des artistes, il paraît que ce sont de cabinets de psychothérapie qui apprécient depuis la fin des années 1990 cette petite impasse au calme. Parmi les célébrités ayant vécu ici, citons le poète et écrivain E.E. Cummings (au numéro 4), ou Marlon Brando

patchin place greenwich village

La « first presbyterian church » de style néo-gothique, connue sous le nom de « old first »vaut le coup d’oeil, même si ses pierres noircies sont un peu austères. On peut y voir parfois des expositions, car c’est une congrégation aux programmes très ouverts sur les différentes communautés l’entourant. Elle a été fondée en 1716 mais ne s’est installée ici que plus tard, en 1846, dans cet édifice de style néogothique.

eglise greenwich village new york

first presbyterian church greenwich village

eglise greenwich village presbyterian

First Presbyterian Church – 12 W 12th St

En face, au numéro 43, encore une pépite d’architecture dont regorge ce quartier, cet immeuble aux imposantes colonnes corinthiennes, un mélange original et élégant avec des baies vitrées de style Art nouveau.

architecture greenwich village

Continuons notre balade vers le LGBT Community Center (pas loin de Church of the Village où s’est tenu le tout premier meeting du mouvement, en mars 1973). Pourquoi me direz-vous ? Parce qu’au premier étage se niche une curiosité qu’on peut voir complètement gratuitement : les anciennes toilettes pour hommes, peintes par Keith Haring ! Je préfère vous prévenir, euh … ce n’est pas pour tous les publics !

greenwich village lgbt center

keith haring greenwich village

Baptisée « Once upon a time« , cette frise très suggestive a été peinte en 1989 (l’artiste avait 31 ans) et c’est la dernière oeuvre grand format avant son décès en février 1990, de complications liées à la maladie du SIDA. Elle couvre les quatre murs des toilettes hommes, composée de pénis, et différents personnages nus, un hommage aux heureux temps d’avant la maladie qui a décimé de nombreux membres de la communauté gay, à New York entre autres. Elle a fait l’objet d’une restauration et la pièce fut ouverte au public en 2015 ; on peut dire je pense que ce sont les toilettes les plus chères de New York, quand on sait que les oeuvres de Keith Haring se vendent jusqu’à 2,5 millions de dollars …

greenwich village city guide

keith haring peinture greenwich village

LGBT Center – 208 W 13th street – ouvert tous les jours de 8 h à 22 h (dimanche : 8 h à 20 h)

À quinze minutes à pied (West Village donc), vous aimez Keith Haring, vous pouvez voir un grand panneau peint par lui en 1987, à la City of New York Parks and Recreation public swimming pool. Elle a été restaurée par la fondation dix ans plus tard. On y voit des nageurs, sirènes, poissons et dauphins évoluant sur cette bande d’une cinquantaine de mètres, séparant le terrain de handball de la centre aquatique.

piscine keith haring greenwich village

Je découvre plus loin sur la 12e rue cette petite structure métallique blanche, avec des bancs ; il s’agit du NYC AIDS Memorial. Les noms de plus de cent mille victimes du sida à New York sont gravés dans le granit, mais il rend également hommage aux soignants et militants. C’est le cabinet d’architectes Studio ai qui a remporté le concours de design de ce mémorial.

new york aids memorial greenwich village

NYC AIDS Memorial – 76 Greenwich avenue

Un autre endroit certes petit mais qui peut être intéressant : le minuscule cimetière de la synagogue espagnole et portugaise. C’est l’un des trois cimetières de cette première congrégation juive de New York (1805 – 1829), et le plus petit de Manhattan … il n’est hélas pas très entretenu, un projet est en cours pour le restaurer.

plus petit cimetiere juif new york

new york cimetiere petit juif

Second cemetery of the spanish and portuguese synagogue – 72 W 11th Street

Si vous en avez « plein les pattes », une petite pause dans le charmant -mais minuscule- jardin de l’église St. Luke’s in the fields. On y trouve quelques bancs qui sont les bienvenus, pour se reposer, méditer, ou grignoter un sandwich. Etant venue début mars la végétation était encore plutôt timide dans ce square confidentiel, à voir plutôt au printemps ou en été !

jardin new york greenwich village

St. Luke’s in the fields Barrow street garden – 487 Hudson street

Enfin si vous aimez le street art, vous aurez ici et là quelques belles fresques à vous mettre sous la dent, et de petits collages tout mignons aussi, il faut juste ouvrir l’oeil … (à gauche Eduardo Kobra, à droite, une artiste dont j’ai oublié le nom et dont les collage donnent toujours le sourire !).

street art greenwich village

Où faire du shopping ?

Comme à Lyon, j’adore fouiller dans les friperies, et c’est encore plus excitant à New York ! Pas loin de mon hôtel le Walker, se trouvait celle-ci, avec un grand choix et des prix finalement pas délirants. Le magasin est assez grand donc prenez le temps d’explorer …

friperie beacons closet new york

beacons closet friperie greenwich village

Beacon’s closet – 10 W 13th street (ouvert de 11 h à 20 h)

Fondée en 1838, la pharmacie Bigelow nous fait faire un grand voyage dans la machine à remonter le temps, en franchissant la porte ; c’est en effet la plus vieille pharmacie d’Amérique. Le décor est d’époque, les produits sont rassurez-vous contemporains, tous les grands noms de la cosmétique sont là mais j’ai fait quelques emplettes souvenirs de produits Bigelow, d’ailleurs les produits de toilette de mon hôtel Walker étaient de cette marque.

greenwich village bigelow pharmacy

pharmacie bigelow greenwich village

C.O. Bigelow Chemists – 414 6th avenue

Si vous aimez le café, je vous recommande sincèrement d’aller faire un tour chez Porto Rico, il y a un choix extraordinaire de toutes sortes de cafés, en grains, moulus, nature ou aromatisés, à des prix raisonnables ; le café est torréfié chaque jour et l’odeur qui règne ici est divine … Ils vendent aussi du thé mais je n’en ai pas acheté. Parmi les aromatisés (« flavored »), je vous recommande celui au sirop d’érable. Ce magasin existe depuis 1907 et c’est la référence à Greenwich Village, dans la même famille Longo depuis trois générations. Deux autres adresses dans East Village et Lower East Side.

café greenwich village new york

porto rico café greenwich village

Porto Rico Importing Co. – 201 Bleecker street – Ouvert du lundi au vendredi de 8 h à 18 h – samedi de 9 h à 17 h et le dimanche de 10 h à 17 h

Je mentionne également une adresse où j’avais adoré me rendre, mais qui a hélas fermé en juin 2023 … pas par manque de clients, mais en raison de la hausse des loyers dans le quartier. Présent depuis plusieurs dizaines d’années, la librairie Unoppressive Non-Imperialist bargain books régalait les amateurs de lecture à petit prix. C’est encore un pan du New York historique qui s’effondre.

librairie greenwich village

Unoppressive Non-imperialist bargain books – 34 Carmine Street (fermé)

Heureusement, côté disques, je peux vous confirmer que Village Music World est toujours là … mais pour combien de temps ? C’est un vrai bonheur de fouiller dans les bacs à la recherche du vinyle ou du CD de ses rêves … son store défraîchi témoigne de son grand âge ! Alors oui, disons-le, l’intérieur est assez moche, ici la déco on s’en fout ! On aime le son et c’est tout !

village music world disques

Village Music World – 197 Bleecker street

Où prendre un café ?

Techniquement dans West Village, Daily Provisions fait un des meilleurs chocolats chauds de Manhattan ! Une adresse à conserver précieusement si vous arpentez la grosse pomme en hiver ou au début de printemps …

daily provisions west village nyc

Daily Provisions – 29 Bedford St

Où manger ?

J’avais hâte de goûter les « golden folded eggs » chez Banter, et je ne fus pas déçue ! Il s’agit d’oeufs brouillés bien crémeux, servis avec des champignons, de l’avocat, un peu de salade, et normalement du bacon, mais j’ai choisi du saumon fumé à la place. ($16) J’ai bu un très bon jus « carrot kick juice » avec ce plat. Au menu on trouve des bowls, des falafels, sandwiches, poulet frit … et plein de spécialités de café (servis chauds ou froids).

nyc greenwich village banter

greenwich village banter eggs

Banter – 169 Sullivan street (pas de réservations)

Autre adresse intéressante, pour déjeuner sur le pouce (ou prendre un café), Bluestone Lane, où j’ai cédé à la mode de l’avocado toast. Le latte était également très bon et j’ai profité de la terrasse et du soleil timide de mars. Alors oui, c’est une chaîne (plus de cinquante cafés aux USA, dans plusieurs états), mais j’ai trouvé les produits bons, le décor agréable et l’accueil sympathique, alors pourquoi pas ?

coffee shop greenwich village

bluestone lane coffee shop greenwich village

Bluestone Lane Coffee Shop – 55 Greenwich Avenue

Amateurs de bagels, j’ai la bonne adresse pour vous ! Dans une échoppe ancienne restée dans son jus (prenez le temps d’admirer le plafond, le sol, …) on vous prépare un bagel pour ainsi dire sur mesure puisque vous allez choisir d’une part le pain de votre bagel (avec ou sans graines …) la garniture parmi les nombreux ingrédients exposés dans les vitrines réfrigérées (on peut aussi y acheter du saumon fumé de grande qualité). J’ai opté pour la très classique version avec du saumon Nova Scotia et du cream cheese ! Quelques tables sur le trottoir pour déguster son repas dehors.

murrays bagels greenwich village

murrays bagels new york saumon

murrays bagels greenwich village

Murray’s bagels – 500 6th Avenue

Où dormir ?

J’ai déjà publié un article sur l’hôtel où j’ai séjourné, le Walker Greenwich Hotel, qui est idéalement placé pour explorer cette partie de Manhattan. Vous pouvez relire ma review ici : https://atasteofmylife.fr/2022/07/04/walker-hotel-greenwich-village/

Il y a assez peu d’hôtels dans Greenwich Village donc ne tardez pas trop pour réserver si vous tenez à être à cet endroit.

walker hotel greenwich village

Walker Hotel – 52 W 13th St

guide greenwich village new york

6 commentaires

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4

    Je n’ai fait qu’un seul voyage à New York et j’ai eu la chance d’être accueillie chez une amie qui était alors en poste là-bas et vivait à Greenwich Village. C’est un coin très agréable pour séjourner où l’on trouve de bons restaurants, de jolies petites boutiques pour faire du shopping et un esprit village dans les petites rues pavées.

  5. 6

Répondre à Christophe Annuler la réponse

Votre adresse email ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser HTML les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.