Art 42

Lors de mon dernier voyage à Paris, je me suis rendue vers la Porte de Clichy, dans le 17e arrondissement, pour visiter Art42, un musée d’art urbain installé au sein d’une école gratuite qui forme des étudiants au développement informatique. Car à l’École 42, on étudie dans un cadre très spécial, entouré d’oeuvres de street artists mondialement réputés ; celle-ci a été fondée en 2013 par Florian Bucher, Xavier Niel (patron de Free, que vous connaissez sans doute), Nicolas Sadirac et Kwame Yamgnane.

Cela faisait très longtemps que je souhaitais m’y rendre, mais en raison du Covid, les visites avaient été interrompues et ont mis beaucoup de temps à être remises en place, grâce à ArtistikRezo, mais elles ont repris le 27 septembre, un mardi sur deux.

La collection exposée a été créée petit à petit, avec passion, par Nicolas Laugero Lasserre, directeur de l’ICART (Institut des Carrières Artistiques, formant au management de la culture et du marché de l’art) mais aussi président fondateur d’Artistik Rezo, un media culturel qu’il a fondé en 1999, et qui traite de l’actualité du spectacle, mais qui depuis 2009 veut aussi démocratiser l’accès du grand public à l’art . Son CV ne s’arrête pas là, puisque c’est lui qui a créé aussi Fluctuart, galerie que je visite à presque chaque voyage parisien, située sur une péniche amarrée sur la Seine, et dont les expositions s’enchaînent avec grand succès (je vous recommande le bar/rooftop pour boire une petite bière en été).

nicolas faugero lasserre art42

Installée dans un grand bâtiment moderne, l’école ne se remarque quasiment pas depuis la rue, pourtant un grand nombre d’étudiants entrent et sortent à toute heure.

musee street art 42 paris

Les oeuvres investissent tous les espaces de l’école, et c’est au cours d’une visite guidée (pour toutes les infos pratiques, voir en fin d’article) que j’ai pu découvrir environ 200 oeuvres d’une cinquantaine d’artistes différents, réparties sur 4000 m², sous la forme de tableaux, ou parfois sur les murs, les artistes ayant été invités à intervenir directement au sein de l’établissement. Ce sont des étudiant(e)s de l’ICART qui assurent ces visites, des jeunes médiateurs encore en formation !

Au rez-de-chaussée

Dans l’entrée, on peut déjà admirer l’italo-suisse Ravo (de son nom complet Andrea Ravo Mattoni) déjà vu et admiré au Clos du Chêne (ci-dessous) mais aussi jusque dans les toilettes EvazéSir, ce couple d’artistes plasticiens présent au Colors Festival 2. Le portrait de Ravo est bien mis en valeur par Lek et Sowat , ceux qui ont récemment rhabillé l’Opéra de Lyon dans le cadre de la biennale d’art contemporain.

art42 ravo street art galerie

galerie art42 evazesir

Toujours dans le hall, on remarque, entre autres, un Obey Giant (Shepard Fairey) ainsi qu’une oeuvre assez récente de Romain Froquet, réalisée en période Covid … ce dernier est aussi très présent au Clos du Chêne, avec ses dessins abstraits aux influences ethniques. On distingue une feuille de soins en fond, rebaptisée « sang limites » …

obey giant art42

On pénètre ensuite dans une immense salle remplie de Mac … et sur les murs, les piliers, de nombreuses œuvres d’artistes connus de tous comme Jef Aérosol, Shepard Fairey ou encore Banksy.

musée street art 42 paris

Présents sur les piliers, je remarque Jérome Mesnager , père de l' »homme en blanc », et Clet Abraham qui détourne les panneaux de signalisation …

jerome mesnager Clet

Obey Giant à nouveau (à gauche ci-dessous), un Pantónio, un original de Roa peint sur une planche en plusieurs parties, articulée, révélant des dessins différents de l’animal représenté.

obey giant art 42 Roa

Sur le palier, c’est une oeuvre très poétique de CM « To let fly what you wanna keep », peu d’informations trouvées sur cet(te) artiste hélas …

art42 paris porte clichy

Au premier étage

On y retrouve les œuvres majeures de la scène française …

Comme au rez-de-chaussée, je remarque pas mal d’oeuvres au pochoir de Stew , artiste que j’aime beaucoup, voici un petit montage des dessins repérés ! Ne manquez pas son immense héron bleuté réalisé pour Boulevard Paris 13 , sur la Tour Tivoli !

galerie art urbain 42

Sur le palier, j’ai découvert ce ravissant écureuil de MuM … connaissiez-vous cet artiste ? Moi pas du tout !!! Né au Chili mais installé depuis de nombreuses années à Bergen en Norvège, il signe des oeuvres très fantaisistes et colorées, où on retrouve presque systématiquement un arc-en-ciel … Quelques portraits, et souvent des animaux à plume et à poil !

art42 MUM galerie street art

Un petit passage en extérieur avant de rejoindre l’étage suivant … oh, ces lettres à effet déchiré me font penser à Ensemble Reel … mais non, pas du tout, il s’agit d’ARPDG.

ardpg art42 street art

Un autre Romain Froquet, et la « Singerie Oisive » autrement dit « Monkey Bird » crew sur un petit local le long des escaliers ; comme d’autres artistes, ils sont régulièrement à l’affiche de la galerie Artistik Rezo.

monkey bird ART42 paris

Au deuxième étage

C’est là qu’on trouvera pas mal d’artistes émergents, comme Madame, qu’apparemment Nicolas Faugero-Lasserre aime beaucoup !

urban art gallery ART42 paris

C’est intéressant de voir en effet des noms moins connus, comme par exemple Pierre Amir aka Roti (qui est aussi sculpteur) (ci-dessous à gauche) ou Erell (à droite), même si ce dernier s’est déjà fait un nom dans le milieu de l’art … et qui a d’ailleurs participé à l’aventure du Tunnel des Tuileries !

musée street art 42 erell

Dans les escaliers intérieurs, on retrouve là encore pas mal de dessins du duo bordelais Monkey Bird, dont j’avais déjà vu le travail à Grenoble, à Decazeville ou encore au Locle.

galerie art 42 nicolas laugero lasserre

Je vous avais montré la surprenante église du cannabis peinte par San Miguel Okuda dans mon article Où voir du street art à Denver ? … c’était assez surprenant, tout comme ce tableau qui rappelle la Cène …

okuda san miguel paris art 42

Envie de voir encore plus de street art à Paris ? Pourquoi ne pas aller au Spot13 dans le XIIIe arrondissement ? ou suivre le parcours du boulevard Paris 13 ? ou aller dans le charmant quartier de la Butte aux Cailles ?

Comme d’habitude, tu peux cliquer sur l’image ci-dessous pour conserver cet article dans ton Pinterest !

galerie street art 42

ART42
96 boulevard Bessières – Paris 17e
Métro : Porte de Clichy
Site Web : http://www.art42.fr/
Visites un mardi sur deux entre 18 h et 21 h (en anglais à 19 h) – Gratuit

Réservation obligatoire ici ⇒ https://art42.youcanbook.me/

Partager cet article

Lieux

2 commentaires

  1. 1
  2. 2

Répondre à Arthur Annuler la réponse.

Votre adresse email ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser HTML les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.