Nuart Aberdeen

Je ne sais pas si le nom de Nuart vous dit quelque chose … Ce festival existe depuis 2001, d’abord créé à Stavanger en Norvège . Depuis 2017 le festival se déroule également à Aberdeen, en Ecosse, au mois d’avril, la partie norvégienne se tenant toujours, mais au mois de septembre.

C’était donc la troisième édition de cette manifestation très réputée, qui mobilise toute la population et attire des visiteurs venant d’Ecosse mais également de tout le Royaume-Uni, voire de l’Europe ….

Après mon passage à Dundee je ne pouvais donc faire l’impasse sur une visite dans cette ville, (mais rassurez-vous j’y ai vu plein d’autres choses intéressantes …), attirée par la tête d’affiche de cette année mais aussi des deux années précédentes.

https://paristonkar.net/2019/04/13/le-plus-grand-festival-dart-urbain-en-ecosse-nuart-aberdeen-2019/

https://www.twoscotsabroad.com/aberdeen-street-art-mural-trail/

Je vous propose une sélection des murales organisée par année, en commençant par la plus récente …

En 2019

Etant arrivée le samedi en milieu de matinée, Ben Eine était le seul qui n’avait pas terminé son oeuvre, et travaillait encore, à l’aide de sa nacelle. Cet artiste travaille les lettres en tous genres, un style typographique qu’il exerce depuis plusieurs années déjà. Ici les lettres rappellent les années 80, et les adjectifs sensés décrire les habitants d’Aberdeen : « shiny happy people laughing » (le « g » de laughing semble être raté et ressemble à un « C »). Pour cette oeuvre il a utilisé à la fois le pochoir, la peinture à bombe et la peinture acrylique.

Aberdeen Ben Eine art Nuart 2019

Chauvine, moi ??? Pas du tout !!! N’empêche que j’étais très contente de voir dans la liste des invités notre Ememem lyonnais, qui place ses « pansements pour trottoir » un peu partout dans la capitale des Gaules (mais aussi ailleurs : Gênes, Turin, Paris …). Je n’ai vu ses jolis carreaux qu’à trois endroits, j’ignore s’il y en avait ailleurs. Le premier que je vous présente ici se trouve dans le cimetière de l’église Saint Nicolas, sur une souche d’un arbre hélas coupé. Il y a un flacking un peu similaire à Lyon sur le Quai Augagneur avec des carreaux un peu différents, mais toujours les dates de « vie » de l’arbre. Ememem était également à l’affiche en 2018 de la version norvégienne de NuArt, qui se déroule à Stavanger chaque année, tout comme Jan Vormann ou Snik.

Ememem flacking aberdeen ecosse

Autre spot pour un flacking très différent, bien plus pop dans l’esprit, près des Anatomy Rooms :

Aberdeen Nuart Ememen flacking carreaux

et enfin plusieurs à la suite, sur les Union Terrace Gardens, des carreaux aux couleurs de l’Ecosse …

Aberdeen flacking carreaux Aberdeen

C’était la première fois que je voyais en vrai les assemblages Lego de Jan Vormann ,basé à Berlin, et encore je crois que j’en ai loupé un ou deux. Sous le nom de Dispatchwork, son projet est de remplir des trous (plutôt aux murs et pas sur le sol comme Ememem) ; les habitants de la ville où il se rend sont sollicités pour apporter toutes leurs petites briques de couleurs inutilisées qui dorment dans le grenier … une chouette idée de recyclage !

Jan Voorman lego Aberdeen art

Jan Voorman lego Aberdeen nuart

Jan Vormann Nuart Lego Aberdeen

Dotmasters a peint une très longue fresque ici sur Jopps lane, avec plusieurs « rude kids » en train de faire des bêtises …. on les retrouve aussi sur le grand magasin hélas fermé maintenant, Esslemont and Macintosh, auquel ils redonnent un peu de vie.

(vous aviez peut-être vu à Paris avenue de l’Europe (XIIIème) deux compteurs électriques customisés par eux, vers la Galerie MathGoth)

dotmasters nuart aberdeen

Petite parenthèse pour vous montrer ces trois panneaux d’un artiste local, Fitlike , qui se trouvent sur East Green … j’ai beaucoup aimé … qu’en pensez-vous ?

painted doors aberdeen street art

Voici un artiste (australien) que j’avais découvert lors de mon exploration street art à Glasgow , où il a fait plusieurs fresques. L’australien Smug a peint le portrait du patron de Safehand, un barbier de cette ville d’Ecosse, avec son petit chien. Dominant le Green, cette place où se concentrent les évènements festifs du festival et notamment l’animation musicale et les food trucks, elle a une place de choix, indéniablement ! On notera l’exploit de la réalisation, car Smug fait tout à main levée, il n’utilise pas de grille ni de projection du dessin pour le guider.

Nuart Smug street art

Ce que j’ai aimé dans Nuart, c’est la variété des pièces dispersées dans la ville : il n’y a pas que des peintures au spray, mais des mosaïques, des assemblages en briques Lego, des collages …

Sur ce mur sont exposés des « Everyday heroes« , Héros du quotidien, des anonymes dont on découvre l’histoire au travers d’un petit texte ajouté à une photo.

Carrie Reichardt

Global human rights organisation Amnesty International announced an artistic collaboration with arts festival Nuart Aberdeen and artist Carrie ReichardtNuart Aberdeen appointed contemporary ceramicist Carrie Reichardt to create a piece of permanent public art to highlight Amnesty International’s project in support of women human rights defenders in the UK – Suffragette Spirit.

The everyday heroes theme goes further and Carrie has been also working with local people to choose their own people to celebrate. Part of the community workshops built into the Nuart programme, those people including musicians and teachers also now have a permanent tribute in the city.

everyday heroes aberdeen tiles

Voici un des « cadres », vu de plus près, apparemment consacré à une institutrice disparue trop tôt :

Aberdeen Nuart festival mosaïque

Troublant et éphémère, le tableau des nénuphars de l’espagnol Julio Anaya Cabanding … un tableau pas facile à trouver, (heureusement un groupe a eu la gentillesse de m’indiquer où il se trouvait).

Julio Anaya Cabanding Nuart Aberdeen

Un petit aperçu des restes de peinture des artistes … de l’or, de l’or, de l’or !!!

aberdeen nuart festival spray paint

Toujours dans l’originalité, ces compteurs électriques transformés en immeubles, par

Aberdeen Nuart Evol

Evol Nuart Aberdeen festival

On s’éloigne un peu du centre ville pour se retrouver à Footdee, au bord de la mer du nord … et découvrir un dessin au pochoir de Anders Gjennestad (aka Strøk) Norvège).

Strok Aberdeen Nuart Scotland

Enfin, j’ai marché un bon moment pour aller voir la magnifique oeuvre de Vhils …. elle est un peu excentrée, mais valait le détour !!

https://streetart360.net/2019/04/20/interview-with-vhils-at-nuart-aberdeen-2019/

vhils street art Aberdeen

Les tunnels du Green

En plus des fresques géantes qui sont présentes sur le dépliant du festival et qu’on prend plaisir à admirer, les tunnels du Green sont malgré leur ambiance assez glauque (c’est un passage pas très long et mal éclairé) une petite galerie d’art à part entière. On y trouve de nombreux collages, stickers ou stencils, et même des carreaux. Je n’ai pu identifier tous les artistes hélas ; j’ai fait un petit montage (le petit bouquet au pochoir est de Dotmasters, le footballeur en maillot rouge de abzjawa) pour vous donner un aperçu de tout ce qu’il y a là-dessous ! Ce dernier a fait de petits personnages Star Wars en mosaïque, vraiment très réussis.

Aberdeen Green tunnel

street art Aberdeen Nuart tunnel

Nuart Aberdeen tunnel the green

Voici le mur des « LATA65« , réservé aux personnes de 65 ans et plus, et on peut dire qu’elles en ont bien profité ! Les « graffiti grannies » avaient même des ateliers spécialement créés pour elles (découpage d’un pochoir par exemple), j’avais déjà entendu parler de ce projet lors de mon passage à Covilhã au Portugal dans le cadre du Wool street art festival. C’est en effet Lara Seixo Rodriguez qui est à l’origine de cette initiative, qui j’en suis très heureuse se décline dans d’autres pays.

Nuart Aberdeen wall

 

En 2018

Belle envolée pour cette jeune fille soulevée dans les airs par des oiseaux (des mésanges pour être plus précise), près du port et du Musée Maritime dont je vous parlerai dans un prochain article à venir. C’est le duo SNIK qui signe cette oeuvre, qu’on reconnaît à un certain sens théâtral, une mise en scène. Ils ont oeuvré dernièrement sur le mur Oberkampf à Paris, avec un pochoir de très grande taille.

Snik Aberdeen Nuart 2018

Une immense licorne se trouve sur Union Row, par Bordalo II . On est très fiers d’avoir un de ses animaux célèbres faits avec des déchets, désormais dans notre ville de Lyon, pour le festival Peinture Fraîche venez voir nos sauterelles (criquets ?), dans le 7ème arrondissement !

licorne Bordalo II Aberdeen Nuart

Cette édition 2018 était vraiment prestigieuse … on y ajoute également Phlegm, un artiste que j’aime beaucoup, qui venait de Sheffield au nord de l’Angleterre. Son trait est tellement précis, créant des ombres, ses personnages un peu flippants et caractéristiques, se reconnaissent entre mille. On le retrouve à Londres, et bien d’autres villes, dont Ostende en Flandres.

phlegm street art aberdeen

 

En 2017

C’est je crois mon mur préféré parmi ceux peints en 2017 : AddFuel, (Diogo Machado) qu’on peut admirer depuis le Union Bridge. Sa technique au pochoir est maîtrisée, représentant des azulejos de son pays natal, le Portugal, avec un effet de papier déchiré. Hâte de voir le mur qu’il a fait pour la galerie Itinerrance à Paris sur le boulevard Auriol …

 


Par ailleurs on peut retrouver (en y prêtant très attention) les petits personnages de l’espagnol Isaac Cordal , pas très loin du musée The Tolbooth et de Mercat Cross. Si vous aimez vous aussi cet artiste vous pouvez relire mon article street at à Boräs ou celui sur le festival Crystalship à Ostende. Saviez-vous qu’on va le retrouver à Annecy

Isaac Cordal Aberdeen

J’avais vu d’ailleurs lors de ce voyage à Ostende des dessins de Jaune , il était aussi invité à cette édition 2017 ; certains de ses dessins au pochoir ont heureusement survécu, en voici trois mais il doit y en avoir bien plus. Ses petits personnages au gilet orange rappelle que lui-même a été éboueur (ou agent de propreté urbaine) et avait souffert du manque d’attention du public … voilà une chose réglée, ils sont les nouveaux héros des rues, peints dans des situations souvent drôles ou cocasses !

Nuart 2017 Jaune artist

jaune aberdeen art ecosse

Et enfin, le portrait fait par l’allemand Herakut est toujours en bonne place sur le Green, la demoiselle a pu voir toutes les festivités qui s’y sont déroulées !

herakut aberdeen nuart 2017

Voilà une sélection qui vous a plu je l’espère, hâte bien sûr de voir ce que nous réserve le curateur Martyn Reed pour l’édition 2020, et je croise les doigts pour voir un jour Nuart Stavanger en Norvège … Big up à toute l’équipe de ce festival pour l’organisation, c’était vraiment top.

Et aussi ….

Au cours de ma promenade dans tous les coins d’Aberdeen, j’ai pu voir de nombreuses portes peintes dans le cadre du projet Painted Doors, ce serait dommage de ne pas vous en montrer quelques unes (il y en a désormais plus de trente, faites surtout par des artistes d’Aberdeen ou de la région).

De gauche à droite : Helen Greensmith – « Maiden Stone », Ade Adesina « the baobab tree », Shelagh Swanson – « The mermaid and the princess ». Cela égaye les immeubles de granit gris avec lequel sont construits la majorité des immeubles anciens à Aberdeen.

painted doors aberdeen

Toujours pour le même projet Painted Doors, j’ai eu un coup de coeur pour l’artiste Corvid Eyes (Jenny Hood) et ses collages très particuliers, mêlant fleurs, personnages rétro et squelettes morbides …

Aberdeen collage Corvid Eyes

Ce voyage en Ecosse est le fruit d’une collaboration avec Visit Britain France. Les choix éditoriaux des articles qui font suite à ce voyage me reviennent librement.

NUART ABERDEEN
Site Web : https://2018.nuartaberdeen.co.uk

VISIT ABERDEEN
Site Web : https://www.visitabdn.com

VISIT BRITAIN
Site Web : https://www.visitbritain.com/fr/fr

4 commentaires

  1. 1
  2. 2
  3. 3

Répondre à argone Annuler la réponse.

Votre adresse email ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser HTML les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.