Street art à Rotterdam

L’une de mes motivations pour aller à Rotterdam était sa scène street art. J’ai plus tard découvert que la ville avait bien d’autres atouts, mais je vous en parlerai bien sûr une autre fois. J’ai installé sur mon smartphone l’application Rewriters010, lancée au printemps 2016, chaussé des baskets confortables, et arpenté les rues, guidée par le texte à la fois à lire et à écouter, me donnant plein d’informations sur l’artiste ainsi que l’oeuvre.

Suivre cette street art route est bien agréable, mais je n’ai pu voir toutes les fresques tellement il y en a et les distances sont parfois longues ! (le parcours 1 fait environ 7 km) On peut aussi si on préfère télécharger la carte, et l’imprimer. En fait si on utilise l’appli on a le choix entre deux itinéraires différents : le premier se situe plutôt en centre ville, le deuxième à Crooswijk. J’ai choisi celle du centre, qui démarre près de la gare très moderne et design.

La plupart des fresques ont été spécialement créées par les artistes locaux pour Rewriters010 . Je ne connaissais je crois aucun nom parmi ceux qui sont sur la carte, à part Icy & Sot, mais ils sont iraniens ! Ce n’a pas été facile pour cette organisation de convaincre les officiels, comme l’explique  Dave Vanderheijden : « ils avaient peur du retour du graffiti illégal, comme dans les années 90 où la ville était couverte de tags et la ville passait son temps à nettoyer ; on a plutôt utiilsé le terme street art au lieu de graffiti et l’idée est mieux passée !« .

Rotterdam urban art

Ci-dessous à droite, un immeuble décoré par Rul3rs , un artiste qui a décoré cet immeuble de motifs noirs et bleus abstraits, symboles pour lui de l’aspect créatif de la ville de Rotterdam.

Rotterdam street art

Je pénètre ensuite dans un petit passage, Delftsehof , orné de chaque côté de fresques réalisées en seulement trois jours par Levi Jacobs et Saïd Kinos pendant un festival, Rotterdam Beats, qui s’est déroulé en 2014. Les artistes, familiers avec la musique, étaient tout désignés pour relooker ce tunnel !

rotterdam street art

En plus de l’application, Rewriters organise des visites guidées en groupe (15 euros) d’une durée d’1h30 (il faut s’inscrire via leur site internet).

rotterdam street art

Situé en hauteur sur un immeuble de petites briques, cette fresque de Speto un des premiers street artistes brésiliens, est inspirée de Guernica le tableau de Picasso ; il se trouve qu’en 2009 a eu lieu une manifestation rassemblant de nombreux artistes du Brésil, dont 10 graffeurs, invités par l’organisation Caramundo. Intitulé R.U.A. festival, on y retrouvait aussi Ramon Martins dont je vous montre le travail plus bas dans cet article. A cette occasion ont eu lieu de nombreuses expositions et conférences sur la culture et le style de vie brésiliens.

Rotterdam street art

Rotterdam street art

Me voici arrivée dans la zone où se trouvait l’ancienne gare de Hofplein, (ou Hofbogen) reconvertie en divers espaces commerciaux assez branchés : coffee shops, tatoueurs, marchand de disques vinyle, …)

GBH, ou Gino Bud Hoiting fait un très beau travail où les lignes et les formes ont une grande importance ; cet illustrateur est très demandé par les magazines, les journaux, livres …. il dessine aussi des posters ou flyers.

Ce mur a été réalisé en février 2018 dans le cadre du projet Extra Large, initié en 2012 et organisé par Opperclaes (dont je vous ai parlé au début de l’article), projet soutenu par CBK Rotterdam. Ce même mur a déjà été peint plusieurs fois, par d’autres artistes néerlandais.

Rotterdam street art

Il est assez impressionnant de marcher sur cette passerelle en bois peinte en jaune mais hélas pas mal recouverte maintenant de graffitis. C’est le pont piétonnier Luchtsingel, un beau projet pour relier les quartiers nord , un peu « sensibles » au centre de la ville. Cette partie passe au dessus de la voie ferrée, mais une vue aérienne permet d’apprécier l’ampleur du projet, piloté par Opperclaes, qui a collaboré avec le cabinet d’architectes ZUS (Zones Urbaines Sensibles). C’est une initiative fédératrice également, puisque les habitants de Rotterdam pouvaient acheter une plaque jaune pour financer cette réalisation, et l’on voit d’ailleurs les noms ou un petit message des généreux donateurs sur celles-ci (environ 10000 ont participé !)

rotterdam yellow path

OZON a peint ce dessin abstrait qui fait penser à une pièce en céramique, il a utilisé douze teintes de gris différentes, du blanc au noir, on dirait vraiment que l’objet est en relief ! (visible à Bokelweg).

Rotterdam street art

OX-ALIEN est présent un peu partout à Rotterdam ! Ses personnages amusants et colorés vous accompagneront dans les différents quartiers, c’est sûr !

Rotterdam street art

On le retrouve d’ailleurs sur le panneau à gauche sur cette photo, mais aussi à droite, en collaboration avec I Am Eelco et Thor. Leurs styles sont très différents, mais je trouve que finalement le résultat est fort sympathique et que le vert et le violet se marient bien ensemble.

Rotterdam street art

 

J’aime beaucoup cette collaboration entre OX ALIEN (déjà très présent dans la ville) et MARK GOSS (un anglais installé à Rotterdam depuis plusieurs années, qui utilise à la fois la peinture en bombe mais aussi les pinceaux) ; pourquoi un singe ? Parce que ce dessin a été fait à la demande du bar De Witte Aap (qui veut dire « le singe blanc »)

singe blanc rotterdam street art

Dans la même rue se trouve cette fresque de taille moyenne « Sam, will you marry me ? » demande cette pie voleuse …. Tymon et Robert Rost ont collaboré avec réussite pour ce « love birds » qui montre dans sa partie de gauche la migration de grands oiseaux (peinte par Robert). Pour la petite histoire, sachez que Sam, la petite amie de Tymon de Laat, a répondu oui à la question posée par l’artiste ….

Rotterdam street art

Gros coup de foudre pour ce projet qui couvre plusieurs mètres du mur d’enceinte de la Scots International Church, sur Schiedamsevest . Plus de 100 bénévoles ont participé à la réalisation de cette merveilleuse mosaïque de 30 m² , faite de morceaux de carreau et verre venant d’Italie. Le thème est inspiré du Jardin dans la ville, et bien sûr du légendaire chardon écossais et de l’iconographie du folklore artistique du monde. Le résultat est magnifique et vaut vraiment le détour.

Rotterdam mosaïc

Rotterdam mosaique

Une de mes fresques préférées est celle-ci, car elle représente tellement Rotterdam ! C’est le collectif Lastplak, formé en 2001, qui comprend une dizaine d’artistes, qui a peint cette grande compilation de différents points d’intérêt de la ville ! j’en ai reconnu un certain nombre, comme le Markthal, la tour Euromast, le pont Erasmus (qu’on surnomme le cygne), ou les Cube Houses. Des éléments d’architecture incontournables pour tout visiteur, qui sont traités ici de façon très humoristique, j’adore !

Rotterdam streetart Lastplak

J’ai beaucoup aimé aussi ce long mur en noir et blanc, peint par Bier & Brood (bière et pain en français) intitulée « the last examination« .

Rotterdam street art

Vous vous rappelez du film « Freddy les griffes de la nuit » ? Un film terrifiant … ce portrait m’y fait tellement penser ! Et pourtant rien à voir, il s’agit d’une personne que l’artiste Me Like Painting a croisé pendant son tour du monde, en l’occurence au Mexique, baptisé « Mr Lerida » et visible sur Eendrachtsstraat dans le quartier très animé et jeune de Witte de Whithstraat.

Rotterdam Tymon street art

Même auteur, ce portrait de femme d’Amérique Latine ci-dessous à droite, déjà postée sur mon compte Instagram . Tymon Ferenc de Laat adore voyager et ses tribulations sont une grande source d’inspiration pour son art.

Rotterdam street art

L’orange prédomine sur ce dessin de Joren Joshua, un illustrateur néerlandais, sur la thématique de la reconstruction de Rotterdam. J’ai bien peur que ce bâtiment disparaisse car dans le secteur beaucoup de chantiers étaient en cours …

Rotterdam street art

Rotterdam street art

Cette fresque avec des bonhommes blancs grimpant le mur, les uns sur les autres, s’aidant mutuellement, illustre bien la campagne qu’a lancée l’office du tourisme de Rotterdam en 2014 avec le motto : « Make it happen« . Daan Botlek dessine ses personnages en blanc, cernés d’un trait noir, et leur posture en équilibre accroche le regard de tous les passants.

Rotterdam street art

Ramon Martins est l’un des artistes brésiliens les plus novateurs et les plus éclectiques de sa génération. Diplômé de l’école des beaux arts de Guignard à Belo Horizonte. Il travaille des couleurs vives, utilise différentes techniques, et son style est vraiment chatoyant, comme vous pouvez le voir sur ce mur qui a été peint en 2009 pour le festival R.U.A. dont je vous ai parlé plus haut. Il a été invité récemment à Rouen, où il a peint une superbe fresque sur l’immeuble Norwich.

Cette grande fresque est visible sur Kromme Elleboog ; petite astuce, montez à pied dans les étages du parking qui se situe en face, vous aurez une superbe vue sur celle-ci, car sinon vous aurez peu de recul pour la photographier … et cela permet de prendre un peu de hauteur.

Rotterdam street art

Retournons en Amérique Latine avec cette composition en deux parties de Jorge Kata Nuñez, né au Chili, mais réfugié politique aux Pays-Bas depuis 1977. Trotamundo est le nom de ce cheval dont la robe est couverte d’une mappemonde. Les visages dans la partie inférieure sont visibles seuls ou réunis, la peinture est une ode à tout individu qui quitte son pays de naissance pour vivre, travailler ailleurs.

Rotterdam street art

Mr Serious est une marque de sacs et accessoires néerlandaise, et son créateur faisait à l’époque des dessins , réalisant celui-ci avec The London Police, un duo britannique dont vous avez peut-être déjà entendu parler. Ce mur a été commandé par la galerie Showroom Mama, pour compléter une expo consacrée aux dessins illustrant les stickers à l’époque.

mr serious bags rotterdam street art

Une autre initiative que j’ai hélas remarquée un peu tard, est le Rotterdam street art museum, un projet qui veut faire de West-Kruiskade, une longue rue à la réputation autrefois très sulfureuse (prostitution et deals de drogue), un musée du street art à ciel ouvert. Il y a encore peu de fresques, réalisées par les artistes Wild drawing, JDL Streetart, Astro, et Peeta. J’ai pu voir la fresque réalisée par Insane51 (Stathis Tsavalias) représentant John Travolta dans Pulp Fiction ci-dessous, juste en face du glacier De Ijssalon, testé avec Bike and Bite Tours, je vous en parlais d’ailleurs dans mon article sur mes bonnes adresses à Rotterdam.  C’est maintenant un quartier très coloré et à la grande diversité de nationalités : on y trouve des magasins de nourriture asiatique, maghrébine, du Surinam, de la Turquie … un mélange des genres très attractif même pour les touristes.rotterdam insane51 streetart

J’espère que cette petite balade steet art vous a plu, bientôt je vous montrerai un peu d’architecture dans cette ville ainsi que des propositions d’activités culture.

REWRITERS
Site Web et lien vers application ios et androïd : https://rewriters010.nl/en/

VISIT ROTTERDAM
Site Web : https://fr.rotterdam.info/

VISIT HOLLAND
Site Web : https://www.holland.com/

12 commentaires

  1. 1
  2. 2

    Rotterdam quelle belle destination Street Art ! Je n’ai hélas pas eu le courage de faire la totalité de l’itinéraire proposé par l’application (c’était la canicule !!) mais j’ai adoré le principe et l’appli hyper pratique. J’ai fais deux petits bouts sur 2 jours et grace à toi je découvre plein d’œuvres que j’ai raté (notamment dans la partie Nord de la ville).

  3. 4
  4. 5
  5. 7
  6. 8
  7. 10
    • 11

      je suis contente de t’avoir donné une nouvelle idée d’exploration de cette ville ! N’hésite pas à parcourir mon autre article consacré aux bonnes adresses de Rotterdam, même si je pense que tu en connais déjà certaines !

  8. 12

    Wahou ! Je suis allé à Rotterdam il y a 15 ans et je ne me souviens pas avoir vu autant d’oeuvres ! Il faut vraiment que j’y retourne un de ces quatre :)

    Merci pour ces bons plans !

Répondre à MadeleineMiranda Annuler la réponse.

Votre adresse email ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser HTML les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.