Festival TrubLyon

J’ai pu prendre une petite heure dimanche matin pour aller voir les artistes oeuvrant à la Croix-Rousse pour le Festival TrubLyon, et j’ai bien fait car la pluie a montré le bout de son nez l’après-midi …

C’est dans le collège désaffecté Maurice Scève, où se déroulait déjà l’an dernier la manifestation « Wall drawings », que l’association Troi3 qui a convié plusieurs street artists sur des murs repeints en blanc. L’entrée était fixée à 2 euros et les recettes étaient reversées aux peintres.

L’affiche était assez simple et égalitaire : 5 artistes colombiens et 5 artistes français pour notre plus grand plaisir, et dans la bonne humeur et la musique puisque plusieurs DJ’s se sont relayés entre le 15 septembre après-midi et le 17 soir.

Côté buvette, barbapapa pour les petits et pour les grands, des huîtres de la maison Les Merluchons, ou de la cuisine sud américaine par le restaurant Arepado.

Voici Pec en pleine action, en pleine finition de ses personnages colorés. Si je vous dis Birdy Kids cela vous parle sans doute davantage, mais il ne fait plus partie de ce collectif. Je prends toujours beaucoup de plaisir à voir ses « knars » malicieux le long de l’autoroute ou du périphérique, ça vous met le smile quand vous êtes coincés dans les bouchons !

Au-dessus, C’est Cédric Lascours alias Reso le toulousain qui a occupé l’espace, en des volutes abstraites et envoûtantes …

pec_1 Trublyon graffiti

Trublyon street art

Du bleu du bleu et un bel oiseau, du lyonnais Monsta, voisin du colombien fort occupé dans les dernières touches du portrait qu’il a presque terminé, il s’agit de Guache.

Lyon Trublyon streetart

Peut-être la plus connue, Vinie est toulousaine également, et je pense que vous avez déjà vu sa pin-up poupée aux cheveux changeants d’un mur à l’autre. Elle évolue avec facilité dans sa nacelle pour donner quelques coups de spray sur les bras de sa création.

Lyon Vinie Trublyon streetart

Lyon Trublyon festival

feuille pochoir

Trublyon Chuave streetart

festival street art lyon

J’avais déjà vu quelques oeuvres de Hopare sur Instagram et il nous a peint un portrait très fort et troublant, il a une technique incroyable, avec ces lanières de couleurs qui donnent forme aux visages.

lyon trublyon street art

Une autre femme était présente, il s’agit de Joyce Cervantes Obregón, qui venait de Barranquilla. Dans sa ville, elle organise des évènements de street art, anime des ateliers avec des enfants et des jeunes, bref elle est vraiment très active !

Omar Alonzo Colombie TrubLyon

Lyon Trublyon Hopare

Pour terminer voici le mur qui était encore en cours de réalisation par Yurica et Cazdos, tous deux venant de Bogota.

Trublyon Lyon

Un grand bravo à l’association Troi3 pour ce festival, je connaissais peu le travail de ces graffeurs colombiens et c’était vraiment une chance de les voir peindre en live pendant ces 3 jours dans notre ville, et d’offrir aussi la possibilité aux novices de s’essayer au spraying. J’attends avec impatience la prochaine édition.

Si vous ne l’avez pas encore vu, ne manquez pas, pas très loin de là, place des Tapis, le magnifique poisson géant de Kalouf (by le Mur69), il est de toute beauté.

Enfin et pour terminer sur l’actu street art lyonnaise, ne manquez pas l’expo « One two street art » organisée par Little Beaux Arts, ça se passe au 3 rue Grôlée, avec aussi des ateliers éducatifs pour les kids !

A noter qu’à la fin de l’évènement les créations seront offertes aux services pédiatriques des hôpitaux lyonnais et parisiens.  A voir jusqu’au 8 novembre 2017.

FESTIVAL TRUBLYON
Collège Maurice Scève
8 rue Louis Thévenet
69004 Lyon
Site Web : http://trublyon.fr

7 commentaires

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 6
  6. 7

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser HTML les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>