L’Alcazar

L’un des moments forts de notre séjour à Séville fut bien évidemment la visite de l’Alcazar Royal, ce palais immense connu dans le monde entier. Nous n’avons pas été au top au niveau organisation sur ce coup-là, puisque nous n’avions pas acheté nos billets à l’avance, aussi nous avons dû faire la queue assez longtemps avant d’accéder au guichet de vente. On bénéficie néanmoins pendant l’attente de la distraction du va-et-vient des calèches, et des guides en recherche de clients, mais surtout de la vue sur la cathédrale et les Archives générales des Indes, qui se trouvent sur cette même place, la Place du Triomphe.

Il est intéressant d’apprendre que le nom « Alcazar » vient de l’arabe hispanique « Al Qsar » qui signifie maison royale ou résidence du prince. Au cours de la longue histoire de ce lieu, il est vrai que les différents bâtiments ont accueilli de nombreux monarques.

Comme vous le voyez nous avons patienté pour passer la Porte du Lion, qui est le principal accès à l’Alcazar. Ce lion porte une couronne, (rappel du lieu royal) et tient un crucifix. Il porte une écharpe où on peut lire « Ad Utrumque« , qui signifie « disposé à tout ».

seville alcazar

Une fois cette porte passée, on passe un muraille à trois arcs, et on arrive dans une première grande cour, le patio de la Montería. Sur notre droite, la Chambre de Commerce, et face à nous, le superbe palais Mudéjar. Le style Mudéjar est parfaitement illustré ci-dessous : c’est un style assez éclectique qui combine les éléments des deux cultures musulmane et hispanique (on y voit les blasons de Castille, de León et de la Bande).

alcazar royal seville

Ci-dessous, la chambre de commerce (en jaune) et la façade principale du Palais de Don Pedro 1er ; dans la partie centrale de celle-ci, une série de fenêtres doubles avec des meneaux et des chapiteaux, dont les arcs sont décorés avec de la céramique, qui entoure leur silhouette.

alcazar sevilla andalousie

On passe ensuite un très long moment dans le Patio des Demoiselles, tant sa décoration est riche. Il a été conçu avec un grand bassin central, et sur les côtés, les arbres étaient plantés de façon à ce que leurs cimes puissent couvrir le patio central, donnant ainsi l’impression de se promener dans un bois.

seville alcazar royal

Je me sens comme transportée à Marrakech tant les détails sont similaires … c’est étonnant. Enfin pas tant que ça puisque les populations almohades occupaient le nord de l’Afrique et le sud de l’Espagne au XIIème et XIIIème siècles. En regardant plus attentivement, on observe deux architectures différentes ici : Renaissance pour la galerie supérieure, Mudéjar pour le rez-de-chaussée.

seville alcazar royal

Une multitude de riches détails se trouvent sur l’arc des paons. Différentes silhouettes d’oiseaux sur le bandeau horizontal, ainsi que des arabesques et des inscriptions … ce palais de Pierre 1er est vraiment incroyable !

seville alcazar royal

alcazar seville

Autre bijou, le Salon des Ambassadeurs, qui se trouve au centre de l’enceinte officielle du palais. C’est une salle carrée dominée par un grand dôme. Les boucles représentent des étoiles, et autour de ce cercle, un cadre de nids d’abeille (muqarnas) surprenant, et sous celui-ci, une série de portraits de dames, puis encore en dessous, occupant tout le périmètre de ce salon, les portraits des souverains espagnols, peints par Diego de Esquivel en 1599. Sous chaque roi, leur blason ; ils sont tout de même 56 à apparaître ici ! Je n’avais hélas pas de zoom assez puissant pour vous les montrer mieux, et de plus cette salle est très sombre, difficile d’avoir des clichés nets à moins d’avoir un trépied !

seville salon ambassadeurs alcazar

Sur le patio de la croix (patio de crucero), des jardins ont pris cette forme, une averse précède une belle éclaircie, pour notre plus grand bonheur !

seville alcazar andalousie

Dans les caves de ce patio, il serait facile de manquer Les bains de María de Padilla (qui était la maîtresse de Pierre de Castille), car l’entrée est plutôt discrète. Il faut descendre quelques marches et on se retrouve face à cette succession de voûtes à croisée d’ogive, qui surplombent un bassin. Construites sous la dynastie almohade au XIIème siècle, ces dépendances ont été réaménagées par Alphonse X … puis à la Renaissance, une fontaine a été conçue, elle alimentait un réservoir souterrain.

alcazar banos de Maria de la Pedilla

seville alcazar andalousie

Et enfin …. nous arrivons aux jardins ! Eux aussi ont bien sûr évolué au fil des siècles, subissant les modes de l’époque ou les de leurs occupants. C’est un vrai régal de se promener ici au printemps, beaucoup d’arbres sont en fleurs, les orangers diffusent leur merveilleux parfum, c’est le paradis sur terre !

Ci-dessous sur la gauche vous pouvez voir la galerie du grotesque, qui est décorée dans un style maniériste, les roches jaillissent du mur, architecture et Nature ne font plus qu’un. C’est l’artiste italien Vermondo Resta qui a transformé l’initiale muraille musulmane en cette loggia aux formes capricieuses … « grotesque » vient en fait de l’italien « grotta » qui signifie grotte.

jardins alcazar seville

alcazar gardens sevilla

On explore les différents jardins à notre rythme, Jardin des Dames, Jardin des Fleurs, Jardin du Labyrinthe, Jardin des Poètes … il faut pas mal de temps, et si je reviens ici, je consacrerai ma journée entière à la visite ! Pourquoi ne pas emporter un livre et se poser sur un banc, observer les paons à l’allure très fière qui passent près de vous …. bref traîner un peu et faire la fermeture !

jardins alcazar seville

C’est Alphonse X « Le sage » qui fut à l’origine de la construction du Palais Gothique, en 1254, lorsqu’il monte sur le trône.

Voici la salle des fêtes, avec les magnifiques azulejos peints par Cristobal de Augusta ; elle porte ce nom car c’est ici qu’on a célébré le mariage de l’Empereur et d’Isabelle de Portugal. Ces carreaux ont été ajoutés sous Philippe II, bien plus tard, entre 1577 et 1583. On voit que l’on a abandonné les motifs géométriques pour des scènes religieuses, personnages mythologiques ou animaux fantastiques …

alcazar de seville andalousie

seville alcazar

Avant de partir faites un petit saut à la boutique, j’y ai vu de jolis articles, et bien sûr des livres consacrés à l’Alcazar qui vous permettront d’approfondir vos connaissances sur l’histoire de ce magnifique palais.

Le saviez-vous ? Dans la saison 5 de la série « Game of thrones », l’Alcazar de Séville a été utilisé pour tenir lieu de Maison des Martell (qui dirige la principauté de Dorne au sud de Westeros).

 

ALCÁZAR DE SEVILLE
Patio de Banderas, s/n. 41004 – Sevilla
Site Web : http://www.alcazarsevilla.org/
Ouverture : octobre à mars : 9 h 30 à 17 h / avril à septembre : 9 h 30 à 19 h (tous les jours)

7 commentaires

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4

    l’architecture et les mosaiques sont exceptionnelles mais je crois que ce qui m’avait le plus charmé ce sont les jardins luxuriants..quel endroit magnifique !

  5. 5

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser HTML les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>