Musée de l’enfance

[petit aparté]

Beaucoup de personnes me demandent quel mode de transport j’utilise lorsque je vais à Londres. Si la chose est aisée quand on habite Paris ou le Nord de la France, il en va tout autrement hélas quand on vit comme moi à Lyon. Il existe certes une liaison par avion, assurée par Easyjet ou British Airways, mais le temps perdu avant et après le départ et l’arrivée me découragent, ainsi que les frais de navette ou de taxi pour se rendre à l’aéroport. Je suis donc une grande fan du train Eurostar, qui passe sous la Manche pour relier le continent au Royaume-Uni. J’étais très excitée lorsque l’annonce d’une liaison directe de Lyon à Londres fût annoncée … Quelle déception, cette liaison n’est qu’une mauvaise blague faite aux français … en raison des horaires d’abord, un train de départ en fin d’après-midi qui vous fait arriver vers 22 heures à Londres, un retour tôt le matin … à moins d’avoir des amis ou de la famille à Londres qui peuvent vous héberger, vous paierez deux nuits d’hôtel pour rien. De surcroît, il n’a pas été possible de mettre en place les contrôles de sécurité au départ de Lyon Part-Dieu, aussi vous devrez descendre du train en gare de Lille Europe avec vos bagages pour vous y soumettre. Du coup à l’aller le temps de voyage n’est pas si intéressant que ça. Tout ça pour dire que oui pour la ville de Lyon c’est super, pour la Provence aussi (puisque l’Eurostar va aussi jusqu’à Avignon et Marseille) … facilitant la venue de beaucoup de touristes anglais j’imagine. Mais bon, pour nous, ça n’est pas si terrible et cela laisse un goût amer en bouche.

Donc pour résumer je préfère de loin réserver un TGV Lyon à Lille Europe (en prem’s, ce n’est pas très cher), puis un Eurostar entre Lille Europe et Londres. Le changement s’effectue facilement, il faut juste changer de quai. Pour un départ de Lyon à 5 h 50 le matin, nous arrivons à 11 heures du matin heure locale (midi heure française). J’aimerais bien avoir vos impressions, pour aller à Londres, êtes-vous plutôt Eurostar ou avion ?


Revenons au sujet du billet du jour, le musée de l’enfance !!! :-) Achevé en 1872, le Bethnal Green Museum comme il s’appelait à l’époque était le lieu d’exposition d’éléments de la Great Exhibition, diverses collections, un prêt de pièces appartenant à Sir Richard Wallace, grand collectionneur (je vous ai parlé ici de la Wallace Collection) et également les cadeaux que recevait la famille royale. Il fut fermé pendant la première guerre mondiale et on mit à l’abri les précieuses pièces. En 1922 l’idée d’en faire un musée consacré à l’enfance commence à pointer.

Il fut utilisé comme cantine entre la fin de la deuxième guerre mondiale et les années 1950 et ré-ouvert en 1974, avec un grand succès et un public grandissant. Rattaché au Victoria & Albert Museum de South Kensington,il a subi une rénovation d’Octobre 2005 à Décembre 2006, période où il fut complètement fermé au public.

londres childhood museum

Lors de mon dernier séjour londonien au mois de juin, je suis allée voir ce musée qui était sur ma liste depuis un petit moment, ce Childhood Museum situé dans le quartier de Bethnal Green, à l’Est de Londres (pas très loin de Shoreditch). Difficile de faire des photos correctes, car tout est en vitrine, avec plein de reflets :-(

Le musée est articulé en différentes sections, je ne vais pas toutes vous les montrer ici, ce serait trop long … j’ai bien aimé les vitrines des « super héros » (eh oui, vous voyez, il y a SuperwoMan aussi !), celui des jeux (solitaires ou dits de « société ») comme ce fameux « petit chimiste » que nous avons été nombreux à demander pour Noël, non ?

musée enfance Londres a taste of my life

londres childhood museum

Pour les plus petits, les maisons ou garages en plastique avec des personnages à mettre en scène peuvent occuper les petits pendant des heures … et tout cela est très coloré !

londres childhood museum

playmobil 2006

On est toujours attendri par de vieux ours en peluche, serrés dans les bras d’enfants du début du XXème siècle …

musee enfance london

Pendant notre visite, un groupe d’écoliers a investi le lieu, profitant des différentes installations interactives, cela mettait un peu d’animation au musée qui était assez calme en début de matinée.

children at museum

A l’étage, ce sont des jouets de construction qui sont exposés : des voitures à pédales, des chevaux à bascule, des jouets qu’on tire ou qu’on pousse pour améliorer la marche lorsqu’on est petit enfant …

childhood museum london

vintage toys

Etonnant : un bac à sable pour la plus grande joie des chères têtes blondes (il n’y avait encore personne quand j’ai pris la photo mais ensuite je peux vous dire que c’était bien rempli !)

chaise longue sable musée

Plus loin une petite section est consacrée aux automates … pas vraiment des jouets mais plutôt fascinant …

automates singes childhood museum

londres_childhoodmuseum

Mais ma partie préférée dans ce musée …. ce fut bien sûr les maisons de poupée !! On peut en voir de très anciennes (l’une d’elles, la Maison de Nuremberg, date de 1673). Lors de notre passage nous avons pu voir l’expo temporaire « Small stories« , qui met en scène douze d’entre elles, les plus belles, jusqu’au 6 septembre. Beaucoup d’explications sont données sur chacune, par des documents au mur, et chaque petite pièce de vie a un éclairage qu’on peut allumer, ce qui permet de ne pas en perdre une miette !

En fait j’ai été surprise de lire qu’au XVIIème siècle de telles maisons étaient pour les adultes, comme un objet précieux qu’on recevait en cadeau. Ce n’est que bien plus tard, au  XIXème siècle, qu’elles étaient reçues en présent par des enfants très riches.

childhood museum london

On apprend beaucoup en regardant chaque pièce de ces maisons miniature ; il est très intéressant de voir comment les membres de la haute société vivaient à l’époque, la mode en matière de décoration (papiers peints, mobilier, sols …) et on glane aussi des infos sur le possesseur initial de l’objet, dont la maison est parfois une réplique très fidèle. Le souci du détail est stupéfiant et nous avons beaucoup aimé les modèles les plus anciens, comme les versions plus modernes montrées ici.

maison poupée musée londres

maison poupées childhood museum

londres maison poupées childhood

Avec ses personnages longilignes, la « Whitelady Dolls House » date de 1935, de style art deco, très simple, m’a beaucoup séduite. En forme de « L » et à deux étages, je trouve qu’elle a un air de Californie avec sa piscine, son court de tennis … C’est Thomas Moray qui l’a réalisée (on peut aussi se faire bronzer sur le rooftop)

dolls house childhood museum

Comme dans le musée de la miniature de Lyon, je prends beaucoup de plaisir à observer les reproductions de commerces ou locaux d’artisans. C’est fascinant et je n’ose imaginer le nombre d’heures de travail nécessaire à une telle reproduction !

london childhood museum`

L’une des plus récentes dans la collection, la « Kaleidoscope House » de la photographe et artiste conceptuelle Laurie Simmons et Peter Wheelwright, architecte. Avec des murs en plexi coloré, la maison du XXIème siècle est meublée par des pièces réalisées par des artistes connus.

dolls house childhood museum

Si vous êtes passionné, un livre, « Dolls’ Houses from the V&A Museum of Childhood » réalisé par Halina Pasierbska a été édité spécialement et décrit précisément chaque maison faisant partie de la collection du Childhood Museum. (prix : £14.99) (il est également vendu à la boutique sur place). Comme pour le reste du  contenu des musées Victoria & Albert, chaque objet est répertorié et fait l’objet d’une fiche qui peut être consultée sur le site, avec plein de détails, c’est vraiment top :-)

londres childhood museum lunch

Après votre visite vous vous laisserez peut-être tenter par un joli livre à la boutique, ou par une pause boisson et gâteau à la petite cafétéria, tout cela est au rez-de-chaussée, et non cloisonné ce qui rend l’espace très agréable. Enfin si vous aimez le street art il faut remonter un peu Cambridge Heath Road, prendre à gauche sur Hackney Road et tout de suite après être passé sous la voie ferrée, engagez-vous sur Clare Street, vous en prendrez plein les mirettes :-)

london childhood museum v&a

bookstore childhood museum

MUSEUM OF CHILDHOOD
Cambridge Heath Road
London E2 9PA
Entrée gratuite – Tous les jours de 10 h à 17 h 45
Site Web : http://www.vam.ac.uk/moc/

9 commentaires

  1. 1

    ET oui on ne peut pas tout avoir en province, à Paris au moins c’est plus pratique pour quitter la ville 😉
    Sinon j’adore cet article hyper nostalgique sur certains jouets, beaucoup moins plastique qu’aujourd’hui, il y en a un à Poissy dans les Yvelines, je l’avais visité quand j’habitais pas loin, mais il était vraiment tout petit comparé à celui-ci.

  2. 2

    Voilà une visite que nous n’avons pas faite ! On va essayer d’y remédier la semaine prochaine ! Sinon, pour aller à Londres j’aime le train (de Paris c’est simple !) ou le bateau… mais pas l’avion… Je n’aime pas trop l’avion en général et l’aéroport est loin du centre.

  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6

    J’aurais adoré visiter ce musée lors de mon séjour à Londres en avril dernier. Je le note pour une prochaine fois.
    Comme toi, nous avions pris le TGV jusqu’à Paris depuis Dijon puis l’Eurostar.

  7. 7

    Tu m’en avais déjà parlé et j’avais vu passer les photos sur ton compte Twitter. Cet endroit me plait beaucoup et ton post me donne très envie de découvrir ce musée. Pour me rendre à Londres j’ai essayé Easy Jet, je ne suis pas fan et je préfère arriver directement sur Saint Pancras. Eurostar est une bonne solution en effet. Il y a aussi le bus mais le temps de trajet est assez long mais le prix est assez intéressant.

  8. 9

    Pour moi c’est très simple un AR Eurostar Bruxelles-Londres, en un peu plus de 3h j’y suis!
    En plus, en s’y prenant à l’avance, les billets ne coûtent presque rien :)

    Le musée dont tu parles m’intéresse, je pense y faire un tour à l’occasion.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser HTML les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>