Londres : cimetières de Highgate

Décidément bien loin des artères commerciales du centre de Londres, et après ma longue marche à travers Hampstead Heath, je me suis rendue à mon rendez-vous pour la visite guidée de la partie Ouest du cimetière de Highgate.

En effet il n’y a pas un mais deux cimetières ici. Le plus ancien, côté ouest, ne peut être visité que dans le cadre d’une visite guidée (il n’y en a qu’une par jour en semaine, à 13 h 45), et je m’étais inscrite en ligne sur le site Highgate Cemetery.(tarif : 12 livres) Si vous venez comme moi de Hampstead Heath, le bus 210 vous ammène devant le parc de Waterlow, qu’il vous suffit de traverser, promenade bien agréable, pour arriver aux portes du cimetière. En métro, il faudra descendre à la station Archway.

Notre petit groupe d’une dizaine de personnes de nationalités différentes rejoint David notre guide, et c’est parti pour une visite d’environ une heure, cela passe très vite et c’est un peu frustrant car on aimerait bien se promener davantage dans ce lieu superbe ….  Il faisait très chaud ce jour-là mais il y a beaucoup d’arbres donc nous étions souvent à l’ombre, heureusement.

C’est vers 1830 que la ville de Londres décide de remplacer les cimetières du centre ville, dépassés par le nombre d’enterrements dus à l’accroissement de la population (qui avait doublé en cinquante ans !), par sept grands cimetières modernes, en périphérie : Kensal Green, West Norwood, Highgate, Abney Park, Nunhead, Brompton et Tower Hamlets. Ceux-ci sont désignés sous le terme « The magnificent seven« . Highgate, ouvert en 1839, est le plus célèbre d’entre eux.

londres_highgate_cemetery

Le texte sur les tombes est parfois gravé, mais souvent il est inscrit à l’aide de petites lettres en plomb fixées sur la pierre. C’est un problème lorsque le lierre s’installe, car si on l’arrache, on risque alors de les enlever avec.

L’exploitation du cimetière était privée, et à l’époque victorienne justement il y avait une grosse mode de tout ce qui était égyptien (Napoléon et son retour d’Egypte … ) c’est pourquoi on y retrouve cette partie spéciale proposée à la « clientèle », cette « Egyptian Avenue », avec plusieurs tombeaux regroupés ici.

cimetière de highgate Londres

Cette imposante allée débouche sur le Circle of Lebanon, une suite de caveaux en cercle, que surplombe un cèdre de 300 ans, d’où son nom.

cimetiere highgate Londres

cimetière de highgate Londres

London highgate cemetery

Nous avons également pénétré dans les catacombes, qui ne sont pas enterrées. Là, des cercueils sont rangés à l’air libre, mais ils sont bien sûr scellés avec du plomb. Par contre le bois se décompose parfois, ainsi que les décorations de tissu ou velours qui les ornaient. Mais dans cet endroit pas de photos, et de toutes façons il y faisait très sombre !

highgate east

Mary Nichols, « the sleeping angel », voici une tombe célèbre que vous avez peut-être déjà vue. Hélas nous ne nous y sommes pas arrêtés et j’ai pris la photo vite fait car les retardataires du groupe se faisaient bien sermonner par le guide ! On ne sait pas grand chose d’elle, elle serait décédée en 1909 de diabète et défaillance cardiaque, et son mari travaillait dans la banque et les assurances.

cimetière de highgate Londres

Nero the Lion, sur la tombe de  George Wombwell, qui fut le premier à faire venir des animaux sauvages en Angleterre, pour les montrer dans un zoo ambulant. Drôle de personnage, qui organisait de pitoyables combats entre des lions et des chiens. Nous avons pu également pénétrer dans le mausolée de Julius Beer, un des plus grands et des plus onéreux de Highgate Ouest. Il fut érigé à la mémoire de sa fille Ada, morte à l’âge de huit ans. Un plafond de mosaïques bleu et or, une sculpture représentant un ange portant un enfant dans ses bras, voilà ce que nous avons pu voir brièvement. Ce mausolée fut restauré récemment et le montant des travaux s’élevait à £ 43,000. Tout cela fut pris en charge par l’association des amis du cimetière de Highgate et par des mécènes, car aucun descendant de la famille n’a été identifié.

Nero the lion highgate

La visite terminée, j’ai juste traversé la rue pour aller voir la partie Est du cimetière, qui elle est libre d’accès, moyennant quatre livres. Si vous avez fait la visite guidée de la partie Ouest, vous ne paierez rien. Un plan du cimetière Est vous est remis à l’entrée.

Ouvert en 1854, Highgate East est moins escarpé, et son allée principale donne un aspect moins sauvage à l’ensemble. Cependant les petites allées perpendiculaires sont également envahies de végétation et les tombes ne sont pas mieux entretenues.

londres_highgate

cimetière de highgate Londres

Sans doute la plus connue dans cette partie est la tombe de Karl Marx, avec une tête imposante et portant l’épitaphe : « Travailleurs de tous pays, unissez-vous ». On peut y trouver également celle du chanteur/producteur Malcom Mc Laren, et de John Lobb, le créateur de la marque de chaussures. Malgré le plan il n’est pas très facile de s’y retrouver, tant il y a de sépultures.

tombe Karl Marx Highgate

La tombe de l’artiste britannique Patrick Caulfield est particulière aussi, avec les lettres D*E*A*D* découpées dans la pierre, en escalier.  P. Caulfield était un peintre spécialiste du pop art, j’aime bien ses oeuvres très colorées ; il est décédé en 2005. On peut voir quelques unes de ses peintures à la Tate Gallery à Londres.

cimetière de highgate Londres

cimetière de highgate Londres

J’espère vous avoir donné envie de voir ces superbes cimetières. Lors d’un prochain voyage, j’aimerais bien voir celui de Brompton, qui est de la même époque ; il paraît qu’il a son charme aussi.

CIMETIERE DE HIGHGATE
Swain’s Lane
London N6 6PJ
Site Web : http://highgatecemetery.org/

24 commentaires

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 7
  6. 8
  7. 9
  8. 10
  9. 11
  10. 12
  11. 13
  12. 14

    Plus de trois ans que je suis à Londres et je n’ai toujours pas visité le cimetière de Highgate et ce n’est pas faute d’en avoir entendu parler. Ca fait bizarre de parler comme ça d’un cimetière, mais elles sont vraiment belles ces tombes! La visite guidée est intéressante?

  13. 16

    Je ne connais pas du tout les cimetières londoniens. Ceux de Highgate ont l’air intéressants et semblent avoir quelque chose de mystérieux, avec cette végétation débordante. Tes clichés sont superbes, en noir et blanc ça en jette pas mal. J’avais oublié que Karl Marx était enterré à Londres (je l’ai su il y a quelques années lors de mes études d’histoire…). La tombe de Patrick Caulfield est quand même assez particulière avec l’inscription DEAD. Mais bon chacun choisit la forme de son repos éternel.

  14. 18

    Pour une raison inconnue, j’ai du mal à traverser un cimetière quand « je n’ai rien à y faire ».

    Je me souviens qu’étant ado, des amis voulaient quelques fois passer par le cimetière de mon village pour couper d’un endroit à un autre. On l’a fait une fois, et après, j’ai fini par les dissuader. Je ne me sentais pas du tout à ma place.

    Quoique, à bien y réfléchir, je crois que j’ai toujours eu ce sentiment. Même quand on allait fleurir les tombes à la Toussaint avec mes parents étant petite.

    Et rebelote en Irlande, quand nous avons visité un cimetière avec de belles croix celtes en voyage scolaire. Pas à l’aise du tout.

    Pourtant, à voir tes photos et à lire tes explications, je crois que la visite guidée vaut vraiment le détour. Le cimetière, avec toute cette verdure, me parait tellement moins froid que ceux que je connais en France. La nature reprend le dessus, on dirait. C’est plutôt poétique d’ailleurs pour un tel lieu. (:

    Mais pas certain que je pourrais faire la visite sans avoir cet horrible sentiment de ne pas être à ma place. (:

    • 19

      En effet, je considère plus cela comme un « monument historique », mais je comprends tout à fait que tu t’y sentes mal à l’aise, tout dépend de sa relation avec la mort, et son vécu …

  15. 20
  16. 23

    bonjour,
    je souhaite me rendre dans ce cimetière le mois prochain mais je voudrai etre sur d avoir bien compris!! il y a 2 parties, une visite libre moyennent environ 4 livres et l’autre obligatoirement en visite guidé a 13h45- 14h00.! ma question est: est il possible de payer les 12 livres et de visiter seule les 2 parties?? car j arriverai au centre de Londres vers11h et je peux poser mes bagage à l’hotel que a partir de 13h donc je pense que cela va faire unpeu juste en prenant le metro de euston!!!
    merci de votre reponse

    • 24

      Bonjour ! Non il faudra acheter vos tickets séparément (celui de Aldgate West se réservant à l’avance car il ne se visite qu’en groupe avec un guide) et comme je l’ai dit, juste en face, acheter votre billet sur place pour Aldgate East que vous pourrez visiter à loisir comme il vous plaît. Bonne visite !!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser HTML les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>