L’île Rousse et déjeuner à l’Escale

Corse Ile Rousse

Quel beau souvenir que notre petite halte à Ile Rousse en Balagne (qui s’est appelée jusqu’en 1848 « Isola Rossa » !) … nous avions un peu l’impression d’être aux Seychelles, avec tous ces tons de bleus allant du turquoise clair au marine le plus profond …

Corse Isola Rossa

Un enfant blond pêche seul face à cette palette de couleurs, nous profitons un peu de ce soleil trop rare pendant notre court séjour, et après cette petite marche nous nous attablons dans le restaurant l’Escale, si bien situé.

Corse Ile Rousse

Décoration moderne et assez minimaliste (j’aime bien), la priorité est laissée à la vue sur la mer et bien sûr à la cuisine, parfaitement maîtrisée.

Après un petit muscat, on grignote de la charcuterie corse, délicieuse …

Charcuterie corse

Featuring Juju ze best mannequin mains in ze world

Puis on passe aux choses sérieuses : tartare de Saint-Jacques en entrée

restaurant l'Escale Ile Rousse Corse

Puis au choix cochon de lait ou poisson … j’ai choisi le plat le plus léger … un filet de saint-Pierre d’une grande fraîcheur, je me suis vraiment régalée, avec les petits légumes c’était parfait.

Ile Rousse Restaurant l'Escale

et nous terminons par un clin d’oeil à la spécialité corse : un tendre à la châtaigne, pas trop bourratif, heureusement ! Tout cela arrosé avec du bon vin corse … et en fin de repas nous avons pris un peu de liqueur de myrte ou de la liqueur de châtaigne … rien ne nous arrête … avec modération !

restaurant l'Escale Ile Rousse

Après ce repas exquis, nous devons reprendre la route, non sans avoir salué nos hôtes … en chemin nous ferons un petit stop « shopping » pour acheter quelques spécialités de l’île … saucisson, nougat au cédrat, castrinelli, etc … et bien sûr de la myrte !

restaurant l'Escale Ile Rousse

Nous faisons ensuite un ou deux arrêts tant le paysage de l’Agriate est sublime. Quelle différence avec le littoral que nous venons de quitter … la Corse n’est que contrastes et nous le réalisons pleinement ici. Nous avons eu la chance d’avoir une très belle lumière mettant en valeur tous les reliefs de cette région du Nord-Ouest de la Corse, située entre le Nebbiu et la Balagne.

Agriate Corse

nuage lenticulaire

On serait bien restés plus longtemps à contempler ce paysage étourdissant et nos petits nuages meringués … qui nous ont suivi jusqu’à notre destination … maquis, montagnes, mer et nuages, voici un cocktail dont je ne me lasse pas !

nuage lenticulaire

Nous voici bientôt arrivés, on distingue en effet Saint-Florent, où nous allons passer la nuit dans un cadre merveilleux, mais je vous en reparle la prochaine fois !


OFFICE DU TOURISME ILE ROUSSE

Avenue Joseph Calizi
20220 L’ILE ROUSSE
Tél 04 95 60 04 35
http://www.ot-ile-rousse.fr/

RESTAURANT L’ESCALE
Rue Notre Dame
20220 L’ILE ROUSSE
Tél 04 95 60 10 53
http://www.hotelilerousse.com/

Ce voyage en Haute-Corse est le fruit d’une collaboration avec Corsica Ferries et la CCI de Haute-Corse. Les choix éditoriaux des articles qui font suite à ce voyage me reviennent librement.

26 commentaires

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5

    Nus avons vraiment une belle journée entre cet excellent restaurant et cette vue spectaculaire sur St Florent au coeur des Agriates… cela n’était qu’une mise en bouche pour la suite!!! :)
    Bisous, merci pour ce rayon de soleil (corse, je précise parce qu’en Bretagne, il est là aussi!)!

  6. 6

    Très beau reportage et très belles photos, je sens déjà l’odeur du maquis, comme on la savoure en descendant du ferry …
    Si vous saviez, Ile-Rousse et la Corse, c’est toute mon enfance : j’y ai passé des vacances d’été magiques ! Nous y respirions 3 semaines chaque mois de juillet, fuyant la ruée des touristes à Nice. La Corse n’était alors pas si fréquentée.
    J’ai appris à nager à 5 ans sur la plage d’Ile-Rousse, au Club des Marsouins.
    Le soir, en rentrant de la plage, nous nous arrêtions à l’Escale, chez Dominique, pour savourer une glace « maison » aux parfums uniques à l’époque (dans les années 70/80) : mandarine, melon, etc. Je serais curieuse de savoir si ce sont toujours les mêmes personnes…
    Nous nous délections de galettes au brocciu vendues dans une petite épicerie et nos parents allaient acheter les langoustes ou les rougets le matin très tôt sur le port à l’arrivée des pêcheurs.
    Les baignades dans les rivières de la forêt d’Ettone…
    J’ai tant de souvenirs impérissables …je pourrais en parler pendant des heures !
    Bonifacio, Palombaggia, etc
    Moi non plus, je ne me lasserai jamais de la Corse !
    Bises et à bientôt.
    L@urence

  7. 8
  8. 9
  9. 11

    Oh la première photo me rappelle les grimpades (en ligne droite) que je faisais enfant quand je me baladais à l’Ile-Rousse avec ma grand-mère… J’adorais faire le cabri ! La route me paraissait inintéressante, les rochers me plaisaient plus !

    Je connais le restaurant, très sympa en effet !

    J’aime beaucoup les photos des nuages ! Superbes !

    Bisous

  10. 12

    De superbes photos que voilà ! Félicitations, ça donne tellement envie d’y retourner…

    Par contre, en ce qui concerne la cochonnaille, à part peut-être sur le saucisson, le reste ne sent vraiment pas trop le cochon corse…ce qui ne l’empêche pas d’être sans doute agréable, mais je trouve toujours cela dommage de voir ça vendu pour une charcuterie corse. Même si tout ceci n’est que détail.

    Sinon moi aussi, sur mon blog épicurien, j’ai fais quelques articles qui m’ont valu pas mal de félicitations de la part de Corse pur jus, je me permets alors de vous les mettre en lien ici:

    Plaisirs épicuriens variés http://secretsepicure.blogspot.fr/2012/09/la-corse-ca-fait-mal.html
    Chronique d’un resto planqué http://secretsepicure.blogspot.fr/2012/09/chez-antoine-tizzano-vive-le-feu-et-la.html
    Quelques vins corses http://secretsepicure.blogspot.fr/2012/09/corse-quelques-vins-passionnants-darena.html
    Menu corse reconstitué http://secretsepicure.blogspot.fr/2012/09/voyage-immobile-pour-un-vrai-menu-corse.html
    Trois « plages to be » http://secretsepicure.blogspot.fr/2012/09/calvi-lozari-palombaggia-en-corse-3.html

    En tout cas ravi d’avoir trouvé ce blog qui m’a remis la corse au coeur !
    Merci

    AntoineM

  11. 14
  12. 15

    Incroyablement beau…et bon, d’après tes alléchantes photos! :)

    Je ne suis jamais allée en Corse, cela a vraiment l’air superbe. J’espère m’y rendre un jour. J’ai juste peur du monde en été, il faudrait y aller un peu hors-saison je suppose?

    Laurène, du blog Carnetdescapades.com

    • 16

      bonjour Laurène et bienvenue ici ! nous y étions fin octobre et nous n’avons pas eu très beau temps. Si tu peux partir en dehors de la période des vacances scolaires, je pense que juin ou septembre c’est l’idéal, c’est une île très fréquentée par les touristes !

  13. 18

    Qu’elles sont belles tes photos, encore une fois ! ce resto est bien alléchant.
    Dire que j’ai habité 4 ans à côté de Nice et que je n’en ai pas profité pour aller en Corse. Un seul séjour il y longtemps mais pour garder des enfants donc peu d’excursions et de sorties. Je me souviens néanmoins de ces fabuleux paysages des montagnes plongeant dans la mer.

  14. 20
  15. 22
  16. 23
  17. 24

    Très belles photos (oh ce nuage !) qui me donne hâte d’être en juin car j’ai prévu un séjour en Corse à Bastia, L’ile Rousse et Calvi. Merci pour tout les bons plans que tu as découvert !

  18. 26

    L’île-Rousse située dans le département de la Haute-Corse est un village côtier célèbre pour son histoire et ses paysages superbes. C’est notre destination préférée en corse pour plusieurs raisons. La première est financière, c’est beaucoup moins cher que Calvi ou Porto Vecchio (y compris pour faire les courses). La seconde, c’est ici que l’on trouve les plus belles plages corses, notamment celles à Corbara (elles sont paradisiaques). Et enfin Île Rousse est très agréable.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser HTML les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>