Aarhus Centre

Après vous avoir parlé du Festuge , ce festival artistique annuel, il était temps de vous montrer de façon un peu plus approfondie la ville portuaire de Aarhus, située sur la côte est de la péninsule du Jutland. (Pour la petite histoire, on écrit Aarhus (avec deux « a ») depuis 2011 , comme avant l’introduction de la lettre Å (transcription du son « ô ») dans l’alphabet en 1948).

C’est la deuxième ville la plus importante au Danemark , avec un peu plus de 330 000 habitants, et de construction très ancienne (au VIIIème siècle), par les Vikings, qui l’appelaient Aros à l’époque. C’est resté une ville modeste jusqu’au XIXème siècle, ou, avec l’essor industriel, sa situation et son port lui ont fourni des atouts indéniables pour le commerce avec les pays aux alentours, et de nombreux ouvriers sont venus s’y installer pour trouver du travail. Le port a d’ailleurs du être agrandi plusieurs fois au XXième siècle, pour suivre l’expansion industrielle. Plusieurs écoles et universités y jouissent d’une bonne réputation, et c’est vrai que j’ai pu constater que la population était plutôt jeune ! Bref, Aarhus a le vent en poupe, et c’est la ville du Danemark qui grandit démographiquement le plus rapidement.

Fait intéressant, la ville reçu le « Emerging Destination Award 2020″ (récompense de la destination émergente 2020) décernée par le forum de voyage international « Travel Lemming ». 

A votre arrivée, je vous conseille de vous rendre tout d’abord à l’office du tourisme situé dans DOKK1 près du port. Ce bâtiment futuriste abrite aussi une bibliothèque impressionnante, où vous pourrez flâner un peu, et apprécier les vues sur le port. Il a été dessiné par le cabinet d’architectes Schmidt / Hammer / Lassen basé à Aarhus, celui-là même qui a créé la superbe bibliothèque universitaire que je vous ai montrée à Aberdeen en Ecosse.

On vous y donnera toutes les informations nécessaires pour organiser votre visite et vous pourrez aussi vous procurer l’ AarhusCARD , un bon plan que j’ai pu tester lors de mon séjour. Celle-ci est disponible en version 24 (329 DKK), 48 (449 DKK) ou 72 heures (599 DKK) ou 120 heures (5 jours – 749 DKK) ;  Une version moins chère existe pour les enfants, mais c’est peut-être moins intéressant car l’entrée de pas mal de musées est gratuite pour ceux-ci.

Ses avantages :

  • l’accès gratuit à plus de 25 musées et attractions
  • transport gratuit sur les lignes de bus et trains locaux, y compris les navettes vers l’aéroport
  • entrée gratuite dans les piscines et patinoires de la ville
  • réductions dans une sélection de magasins
  • accès inclus au parking souterrain Navitas situé en centre ville
  • le guide qui va avec bien sûr, qui contient la liste des musées concernés, etc ….

Autre astuce : pensez à télécharger l’ application Visit Aarhus disponible sur Google Play ou l’Apple Store ; seul hic : les explications ne sont qu’en danois, anglais ou allemand .

aarhus danemark dokk1

Voici un aperçu de l’intérieur, version bibliothèque … chouette vue n’est-ce pas ?

bibliothèque Dokk1 Aarhus Danemark

Pendant que nous y sommes, une fois sortis du DOKK1, jetez un oeil (ou davantage si vous voyagez en famille) sur les cinq aires de jeux autour du bâtiment : un dragon de style chinois, un singe, ainsi qu’un vautour … alors si vous êtes avec des enfants, n’hésitez pas à vous y aventurer !

Ces plateformes sont créées par une compagnie danoise, Monstrum . Elles sont à la fois artistiques et bien entendu sûres et résistantes, stimulent l’éveil et la motricité chez les petits. On les retrouve au Danemark, dans les pays scandinaves, mais aussi dans le monde entier … (San Francisco, Moscou, Hong-Kong, Dubaï, Londres, …)

Bref, moi qui trouve les jeux publics pour enfants en général très moches, (ceux en plastique, aux couleurs criardes), je suis tombée en amour pour ces terrains de jeux qui se démarquent de ceux qu’on a l’habitude de voir. La compagnie existe depuis 2013, fondée par d’anciens designers de Théâtre Ole Barslund Nielsen et Christian Jensen.

Ces structures sont souvent sous la forme d’animaux, mais pas seulement : tours de princesses, avion de ligne, maisons tordues, bateaux énormes … avec des couleurs vives ou sourdes mais toujours choisies avec goût. Engagée également dans une démarche sociale, elle reverse 10% de ses bénéfices à des oeuvres qui agissent dans ce secteur, ou aident au logement, au Danemark ou ailleurs comme en Afrique.

toboggan ours Dokk1 aarhus

Avant de repartir en France, vous pourrez peut-être faire une halte dans la dernière création de Monstrum : un avion installé près du terminal 2 de l’aéroport de Copenhague. La société est installée à Brøndby, à l’ouest de Copenhague.

Toujours devant le Dokk1, on peut voir une drôle de sculpture en bronze, « Poseidon » par un collectif d’artistes, A Kassen . C’est en fait l’eau qui a donné la forme à la masse de métal, plongée dans un des bassins du port.

sculpture aarhus dokk1

Quittons le port et promenons-nous dans la ville …. côté architecture traditionnelle danoise, vous allez en prendre plein les yeux !

danemark aarhus vélo

Avez-vous remarqué le petit bonhomme sur le feu de circulation, passé au vert ? Ouiiiiii c’est un viking ! Avec casque, bouclier et hache de guerrier, tout comme à Berlin, on personnalise ces voyants et je trouve ça très sympathique !

maisons aarhus danemark traffic lights

Voici une jolie vue sur la cathédrale et les maisons, cafés, depuis le canal, une promenade bien agréable à faire à pied ou à vélo.

canal aarhus danemark cathédrale

architecture aarhus danemark

La superbe entrée de Herr Bartels, un bar à cocktails … que je n’ai pas encore testé ! (mais notre correspondante sur place nous a indiqué que ceux-ci y étaient bons … mais que l’espace à l’intérieur était assez réduit).

aarhus danemark architecture porte

La cathédrale d’Aarhus (Saint-Clément) abrite des fresques restaurées allant du XIVe au XVIe siècle. Sa construction remonte au début du XIIIème siècle sur un style « romanesque », mais elle fut remaniée au XVème siècle dans le style gothique, et même plus récemment puisque sa flèche date elle du début du XXème siècle. On y célèbre des messes bien sûr, mais il y a régulièrement des concerts aussi qui s’y tiennent.

aarhus cathedrale danemark

Sa nef est la plus longue du Danemark, avec 93 mètres, c’est assez impressionnant, pourtant les proportions sont harmonieuses. On peut y voir des traces de fresques du XVème siècle, dont un tryptique de Bernt Notke. La plupart des murs étaient recouverts de fresques jusqu’à la Réforme, (elles servaient à éduquer la population inculte) mais pas mal on disparu hélas, elles furent badigeonnées de chaux.

aarhus cathedrale nef

danemark aarhus cathedrale domkirke

Sur la même place, voici mon coup de coeur, c’est le théâtre. Là encore on est dans les records du pays, après la nef la plus longue pour la cathédrale, je peux vous dire que c’est le plus grand théâtre provincial du Danemark (hors Copenhague donc), avec 4 scènes et une capacité de 1200 places.

J’aime beaucoup l’ Art Nouveau et ici de nombreux détails que ce soit au niveau des ouvertures, des portes d’entrée, sont vraiment magnifiques et très recherchés. Comme vous le savez ce mouvement date de la fin du XIXème et du début du XXème siècle, et le théâtre fut inauguré en septembre 1900, en présence bien sûr de l’architecte danois Hack Kampmann.

aarhus theatre architecture

Une des deux portes de l’entrée principale ….

danemark aarhus theatre

La ville vous réserve parfois de chouettes surprises architecturales, comme ce Kannikegaarden avec sa façade rouge et cette jolie tour d’angle, aux fenêtres à petits carreaux, et cette entrée surmontée d’un blason et d’un aigle aux ailes déployées …

danemark aarhus architecture

Si vous n’avez pas le vertige, grimpez au dernier étage du magasin Salling pour atteindre le rooftop (aux beaux jours il y a un café sur la terrasse) et vous pourrez accéder gratuitement à une plateforme avec sol en verre à 25 mètres de hauteur, au-dessus de la rue commerçante « Strøget ».

aarhus salling plateforme danemark

On trouve encore quelques maisons anciennes à pans de bois, de différentes couleurs, avec ou sans briquettes.

danemark aarhus maisons

Cette drôle de sculpture représentant un oiseau avec une pomme d’or dans son bec est de Erik Heide , et fut créée en 1973. On peut la voir à l’angle de Søndergade et Østergade ; cet artiste a aussi créé pas mal de sujets religieux pour les églises, comme celle de Møllevangskirken à Aarhus.

sculpture aarhus oiseau erik heide

Un des plus jolis coins de la cité est le quartier latin. Pas trop de grands immeubles, des rues étroites pavées, des maisons colorées à pans de bois traditionnelles, des boutiques indépendantes de créateurs, des fleuristes, cafés, restaurants où il est bon traîner.

Dans mon prochain article où je partage des bonnes adresses, je vous donnerai les coordonnées d’un des hôtels où nous avons séjourné, qui n’est pas très loin de ce quartier. Mais rassurez-vous, Aarhus n’est pas une très grande ville et on peut quasiment tout faire à pied, nous avons rarement pris l’autobus. A ce propos, il y a deux réseaux distincts : les bus jaunes desservent les quartiers résidentiels et le centre d’Aarhus, les bus bleus vont en périphérie. Il n’y a pas de métro ou de tramway.

maison aarhus danemark

Vor frue kirke, l’église Notre-Dame, avec son clocher très élégant ; l’intérieur a l’air très intéressant, hélas elle n’est pas ouverte tout le temps, il va falloir que je retourne à Aarhus pour voir cela !

vor frue kirke aarhus danemark

Non loin, j’ai flashé sur cette porte, avec un très curieux dragon qui traverse les murs de brique ; plutôt original, non ?

danemark aarhus architecture dragons

Sur Store Torv 5, ne loupez pas cette magnifique entrée d’immeuble, la porte à gauche dessert une librairie, celle de droite la pharmacie Løve Apotek . Store Torv signifie « Grande Place » et se situe près de la cathédrale. La pharmacie en question est installée au même endroit depuis 1710, un record ! N’hésitez pas à y flâner sur Store Torv, s’y déroulent régulièrement des marchés, ou des brocantes le dimanche.

C’était un peu moins fun au Moyen-Âge, car on allait y voir aussi les punitions en public (on y fouettait les gens, ou les mettait aux fers) … et aussi de charmantes exécutions par pendaison … eh oui ça ne rigolait pas ! Il faut dire que la prison n’était pas très loin alors c’était pratique … Heureusement à partir de 1600 ces tortures se déroulaient un peu plus loin, en dehors de la ville.

aarhus skejby apotek pharmacie

L’Hôtel Royal est l’un des magnifiques bâtiments qui se trouvent sur cette place piétonne. C’est un hôtel historique qui date de 1838, et qui est en fait la réunion de deux immeubles, construits dans un style néo-classique. Je regrette de n’être pas entrée car il y a des peintures autour du grand escalier et au plafond, de l’artiste polonais Andrzej Kowalczyk, représentant des évènements importants dans l’histoire de la ville (inauguration de la cathédrale, création de l’école de la cathédrale en 1520, et un panorama d’Aarhus). Les murs à l’intérieur de l’hôtel portent des portraits de ses 53 rois et reines, remontant jusqu’à Gorm le Vieux.

aarhus store torv

store torv architecture aarhus

Une attraction incontournable de Aarhus est Den Gamle By (« la vieille ville ») ; si vous avez acheté la AarhusCARD vous n’aurez pas à payer l’entrée.

C’est en fait un musée à ciel ouvert, un site inhabituel, une attraction qui pourtant n’est pas récente puisque Den Gamle By a été fondé en 1909 par Peter Holm. Pendant votre visite vous ferez un véritable voyage dans le temps, sur trois siècles d’histoire urbaine et de culture au Danemark, sur 800 m².

Il permet en effet de voir à travers 75 maisons historiques, démontées et remontées ici (ce ne sont pas des répliques) , l’évolution de l’habitat à travers les décennies. Ce fut le premier musée historique sur l’habitat à voir le jour. On peut rentrer à peu près dans toutes les maisons pour voir leur agencement ; parfois ce sont aussi des boutiques ou ateliers qu’on peut découvrir.

Le « parc » est divisé en trois périodes : la plus ancienne, 1864, avec des maisons à pans de bois, nous ramène à peu près à l’époque de Hans-Christian Andersen, l’auteur danois dont je vous avais déjà parlé dans mon article sur sa ville natale, Odense .

aarhus danemark den gamle by

aarhus den gamle by maisons

maisons anciennes musée aarhus

den gamle by aarhus

aarhus den gamle by maisons

Quittons le XIXème siècle, et passons à la deuxième partie de Den Gamle By : 1927. Les premières automobiles font leur apparition, on peut d’ailleurs voir un garage très réaliste.

Signalons que dans cette partie il y a aussi un petit musée, Musaeum 1927, où on peut voir des objets préhistoriques : pointes de flèche, os, potiches, bouts de textile ….

aarhus den gamle by maisons

aarhus danemark den gamle by

Enfin, la troisième et dernière partie consacrée à l’habitat nous ouvre les portes de 1974 : couleurs vives, mouvement hippie, j’ai beaucoup aimé le magasin de TV et hifi « Poul’s Radio » qui m’a fait faire un bon en arrière et rappelé de nombreux souvenirs des années 70 ! (les vieux savent). Autre visite amusante, celle d’une petite supérette avec des articles d’époque, même si cela parle souvent plus aux danois qu’à nous autres français. Il y a une dizaine de magasins, ateliers … à voir.

aarhus den gamle by danemark

den gamle by aarhus danemark

aarhus den gamle by

Je pensais que notre visite s’arrêterait là … mais pas du tout ! En fait il y a plusieurs musées dans ce musée, dont l’entrée est comprise dans le prix d’admission, je n’en revenais pas et si nous avions étudié chacun avec plus d’attention, nous pouvions facilement y passer la journée. Dans la partie années 70, nous avons

Il y a un musée du jouet, un musée des Arts Décoratifs (qui comprend de l’argenterie, de la porcelaine de Delft ainsi qu’une impressionnante collection de montres et horloges), une exposition de bijoux du XXème siècle (The Jewellery Box),  Mon préféré fut le musée de l’affiche danoise (posters publicitaires ou de propagande), et enfin pour terminer, Aarhus Story, un endroit où on apprend énormément de choses sur l’histoire de la ville, vraiment très bien fait. Je n’en fais pas le détail ici, vous préférerez peut-être les zapper, mais ce serait dommage. Voici un aperçu en photos :

** PHOTOS DIFFERENTS MUSEES **

Pour manger : sur place il y a deux cafés et un restaurant (nous avons déjeuné à ce dernier, Wineke’s Cellar, et c’était très bon). Il y a aussi quelques aires de pique-nique.

Den Gamle By – ouvert tous les jours – Viborgvej 2, 8000 Aarhus C (gratuit pour les moins de 18 ans)

Avant de quitter le quartier, je vous conseille de faire un court arrêt aux serres tropicales du jardin botanique qui se trouvent juste derrière Den Gamle By. Elles ne sont pas très grandes mais très agréables à explorer. Il y a un café sur place.

aarhus botanical tropical denmark

aarhus serres tropicales danemark

papillon serre tropicale aarhus danemark

Botanisk Have – Vesterbrogade

Aarhus fut la capitale européenne de la culture en 2017 et il y a plusieurs musées intéressées à visiter, dont ARoS , ouvert en 2004. Le musée existait en fait depuis 1859, c’est ici son quatrième « domicile ».

Le bâtiment qui abrite le musée est surmonté depuis mai 2011 par Your rainbow panorama, œuvre de l’artiste islandais danois Ólafur Eliasson . On peut entrer dans ce drôle d’anneau coloré, en faire le tour en profitant d’une vue panoramique sur Aarhus. Devant l’entrée du musée, une drôle de baleine – hélicoptère, de Benjamin Gilbert, qui plaît beaucoup -entre autres- aux enfants !

C’est un des plus grands musées d’art d’Europe du Nord, avec une surface de 20 700 m², sur dix niveaux. Le bâtiment cubique, en briques rouges, a été dessiné par le cabinet d’architectes Schmidt / Hammer Lassen , qui sont les auteurs de la très belle bibliothèque vue dans le vieil Aberdeen .

Hval-i-kopter baleine helicoptere aarhus aros

Chaque année, le musée accueille entre huit et dix expositions, présentées dans l’une des sections :

  • The collection
  • ARoS Contemporary
  • ARoS Classic
  • ARoS Focus

musée aarhus aros peinture

Les salles sont très différentes les unes des autres, nous emportant dans des univers fort éclectiques, qui plairont à toute la famille.

art museum Aros peinture

On a aimé y découvrir les classiques de la peinture danoise, mais aussi des sculptures, créations contemporaines (voir ci-dessus), ou même des vidéos d’art.

Aarhus AroS peinture musée

Inspiré de la divine comédie de Dante, on déambule dans le musée sur une spirale : au sous-sol les oeuvres sont plutôt sombres, et plus on monte (vers le paradis), elles se font légères.

art museum Aarhus

Le premier des espaces, au sous-sol, présente sur fond noir des oeuvres sombres : il s’appelle « De 9 Rum (« Les 9 espaces »).

AroS musée Aarhus sculpture

Terminez par le toit (incarnant ici le Paradis), pour avoir l’impression de vraiment marcher dans un arc-en-ciel, à 50 mètres au dessus du sol, sur une longueur de 150 mètres et un diamètre de 52 mètres, avec des vues spectaculaires sur la ville et sur la baie.

rainbow panorama Olafor Eliasson Aarhus musée

aarhus musée art peinture panorama rainbow

vue depuis musee ArOs Aarhus danemark

Le prix de l’entrée adulte est de 20 € (tarif réduit pour les moins de 31 ans, gratuit pour les moins de 18 ans) ; comme vous le voyez, la AarhusCARD est vite rentabilisée !

J’espère que cet article vous sera utile pour une prochaine visite de cette ville fantastique, si différente de Copenhague ! Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser en commentaire.

Si vous aussi vous utilisez Pinterest, suivez-moi sur ce réseau : A taste of my life – et n’oubliez pas d’épingler cet article pour le retrouver facilement !

* AarhusCARD offerte par l’Office du Tourisme

VISIT AARHUS
Site Web : https://www.visitaarhus.com

12 commentaires

  1. 1
  2. 3

    Alors moi on me dit Danemark, je clique je clique je clique 😉 Je ne connais pas du tout Aarhus mais j’espère bien la découvrir un de ces jours, ce pays continue de me faire de l’oeil ! merci pour l’inspiration :-)

    • 4

      Aarhus vaut le déplacement, il faut à peu près 3 h 30 de train type TGV depuis Copenhague pour s’y rendre (mais attention pas de voiture bar). J’espère que tu auras l’occasion d’y aller, comme tu vois il y a pas mal de choses à voir là-bas !

  3. 5
  4. 7

    je ne connais pas du tout encore les pays nordiques
    le Danemark est sur ma liste, on parle généralement de Copenhague dc c est chouette aussi ton récit sur une autre ville

  5. 9
  6. 11

Répondre à Sune Annuler la réponse.

Votre adresse email ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser HTML les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.