Bushwick

brooklyn bushwick

Première journée à Brooklyn, je suis réveillée tôt bien sûr, décalage horaire oblige, il fait très beau, j’en suis joie et j’ai hâte de voir le quartier de Bushwick surnommé « la mecque du graffiti new yorkais ». Je débute par un copieux petit-déjeuner chez Dweebs (voir mon carnet d’adresses en fin d’article) puis je marche au hasard dans les rues, avec mon appareil photo.

Il y a une dizaine d’années, Bushwick n’était pas fréquentable du tout, c’était un endroit où les trafiquants de drogue menaient leurs activités, dans un cadre d’entrepôts de marchandises et garages abandonnés, les crimes violents et règlements de compte étaient monnaie courante.

Tout a commencé à changer au début des années 2000 quand la ville de New York a décidé d’injecter enfin un peu d’argent ici pour y créer des infrastructures via le programme « the Bushwick initiative » ; plus tard, les artistes y sont arrivés, à la recherche de locaux industriels vastes, bon marché, qu’ils pouvaient utiliser comme studios, Manhattan devenant inabordable. C’est maintenant un endroit incontournable de New York pour les amoureux de street art. La gentrification a suivi son cours et c’est maintenant un assez touristique, en tous cas renommé pour ses fresques gigantesques. Hélas la spéculation immobilière va de pair avec ce type de changement, et le prix des maisons ou appartements a augmenté de 20% entre 2013 et 2015 par exemple.

brooklyn bushwick sign neon

Je suis étonnée d’entendre beaucoup parler espagnol autour de moi, je ne savais pas qu’il y avait une communauté latino ici, en majorité d’origine portoricaine, mexicaine, ou dominicaine ; les enseignes de nombreux magasins me le confirment.

brooklyn bushwick peluqueria

 

brooklyn bushwick

brooklyn bushwick

Dans les grandes villes des USA vous les croiserez sûrement : tirant -ou poussant- un caddie avec des sacs énormes remplis de bouteilles en verre ou plastique, canettes en alu … ces personnes les récupèrent dans les poubelles, et les revendent (2 à 15 cents pièce) à des sociétés de recyclage. Ces emballages sont censés être consignés, mais leur valeur est si faible que la plupart des gens les jettent au lieu de les ramener au magasin où ils ont acheté leur boisson.

Brooklyn Bushwick

brooklyn bike shop bushwick

Avec la création du Bushwick Collective en 2012 par Joseph Ficalora, le quartier est petit à petit devenu, comme je vous le disais en introduction, un lieu où les artistes du monde entier mais aussi de New York, se retrouvent, sur invitation, pour orner les murs de différents bâtiments. Ils ne sont pas payés, ils travaillent sur « permission » et non pas sur « commission », faisant de Bushwick une véritable galerie d’art à ciel ouvert, sans cesse renouvelée.

Au cours de « block parties » , grosses manifestations gratuites ayant lieu une fois par an le premier samedi de juin, mêlant musique, fête, et bien sûr street art, les artistes sont invités à peindre des murs vierges ou déjà occupés par une oeuvre. C’est un véritable festival avec DJ et food trucks, auquel j’aimerais beaucoup assister un jour … Le reste du temps c’est plutôt calme, mais il y a paraît-il un renouvellement toute l’année.

J’ai participé à une visite du quartier avec Amandine de New York Off Road , et c’était vraiment génial, outre les fresques, nous avons aussi découvert quelques adresses shopping du quartier, que j’ai pu ajouter à celles déjà sur mon carnet … Ils sont spécialistes de visites en français à New York, sur différents quartiers et différentes thématiques, jetez un coup d’oeil à leur site !

visite guidee bushwick brooklyn

Au cours de cette visite je n’étais pas peu fière de poser devant cette grande fresque « super Girl »  de Sipros Naberezny un artiste que j’aime beaucoup et dont j’avais vu plusieurs oeuvres à Wynwood … avec toujours ces personnages à oreilles décollées (merci Amandine pour la photo)

sipros sipros bushwick

J’ai adoré comment le dominicain Ruben Ubiera a utilisé les fenêtres de ce mur ainsi que les caissons de climatisation dans la réalisation de cette murale gigantesque représentant un gros toutou sur fond rose ! C’est en fait le chien « non-officiel » du Bushwick Collective, c’est pourquoi on le retrouve régulièrement peint au fil des années.

bushwick ubiera dog mural pink

A peu près en face, Lexi Bella a peint cette année une version peu académique de la Joconde (à gauche) sous les traits de la chanteuse Cardi B et ces poissons combattants (il yen a des rouge et un vert sur fond noir) (Jeff Henriquez).

brooklyn bushwick collective art

Autre artiste majeur invité par le Bushwick Collective, D*Face et ce couple très amoureux … j’avais vu une de ces oeuvres du même style à Wynwood

DFace Bushwick street art

Le rappeur Notorious Big (mort en 2017) par Sipros Sipros … portrait très réaliste ! Un portrait hommage pour ce rappeur trop tôt disparu, né à Brooklyn.

notorious big sipros sipros bushwick brooklyn

Plus loin, cette superbe fresque réalisée par Li-Hill en 2017, avec Adnate et Jessica Crema …. une belle collaboration !

Li Hill bushwick art mural

Même le Dunkin’ Donut local a adopté le street art sur une de ses façades :

dunkin donut bushwick mural

J’ai trouvé surprenant, dans nombre de quartiers de Brooklyn, mais surtout dans celui-ci, les publicités peintes par des artistes, qui sont magnifiquement réalisées, vous les reconnaîtrez car il y a un petit panneau de l’agence « Colossal Media » (en lettres jaunes entourées de noir) sous la fresque. Ci-dessous, une publicité pour la marque de whisky Maker’s Mark. Au premier plan, réalisé lors de la dernière block party du BC, ce dessin de Jo Iurato et Logan Hicks , avec une technique de superposition de plusieurs pochoirs (stencils) afin de le rendre plus réaliste, un peu comme une photographie. J’ai vu que ce dernier, originaire de New York,  avait aussi peint à Djerbahood !

brooklyn bushwick collective art

Le quartier de Bushwick est desservi par la ligne « L » du métro, vous pouvez stopper aux arrêts Jefferson st ou Morgan Avenue. Quelques arrêts de la ligne « M » ou « J » également.

Ensuite, vous trouverez principalement des fresques sur Troutman street, le long de Morgan Avenue, sur Wycoff avenue, Jefferson street et Saint Nicholas avenue, mais n’hésitez pas à vous aventurer autour de ces artères …

Où boire ? Où manger ?

Coffee shops

Dweebs – 1434 Dekalb Avenue

Un charmant coffee shop chaleureux et convivial, aux clients de passage (rarement des touristes) qui passent pour emporter un café dans un gobelet, et ceux qui, installés à la grande table, probables free-lancers, passent sûrement de longues heures ici avec le wifi. J’ai cédé au toast d’avocat, fort bien préparé, bien poivré et surmonté de radis, accompagné de délicieux raisins frais, et de mon traditionnel latte.

bushwick dweebs coffee shop

dweebs bushwick coffee shop

Wyckoff Starr – 30 Wyckoff Avenue

Plus ou moins à l’angle de Wyckoff avenue et Starr street, c’est un tout petit coffee shop avec peu de place pour s’asseoir. Peut dépanner pour emporter un café et un bagel avant d’arpenter les rues pleines de fresques.

bushwick wyckoff cafe matcha

Swallow cafe – 49 Bogart street

Un coffee shop aux dimensions généreuses, avec du mobilier vintage. Les tables sont bien espacées, on n’est pas les uns sur les autres. Impossible de le louper avec la fresque d’oiseau sur la façade.

Prêtez attention au mur, à gauche de cet oiseau, se trouve un C-215.

swallow coffee bushwick bird

swallow coffee bushwick

Alternatives (pas testées mais ça m’avait l’air bien sympa) :

Millie’s Cuban Café – 151 Wilson Avenue

millies cuban cafe bushwick

et aussi Milk and Pull – 181 Irving Avenue ou Kavé Espresso Bar – 119 Knickerbocker Ave  (poussez la petite porte verte très discrète, n’ayez pas peur, le lieu est très chouette, il y a aussi une cour extérieure, enjoy s’il fait beau, options VEGAN et SANS GLUTEN)

kave espresso bar bushwick

milk and pull bushwick

Restaurants

Roberta’s – 261 Moore Street

C’est LA pizzeria incontournable de Bushwick, voire de Brooklyn ! Dans une ruelle où il n’y a rien d’autre, on y fait souvent la queue pour déguster leurs pizzas. Prix assez élevés, 14 à 19 euros (à emporter) pour un format pas particulièrement immense. Etant seule j’ai choisi les « pizza rolls » à 5 dollars, qui étaient excellents, que j’ai dégustés dehors sur les tables destinées à la clientèle, un lieu plutôt agréable. Il y a aussi deux adresses à Manhattan. Ne loupez pas la porte du restaurant si vous voulez manger assis, elle est très discrète, je suis passée devant sans la voir !

bushwicks roberta's pizzeria

roberta bushwick brooklyn

983 – 983 Flushing Avenue

Une chouette adresse sur cette grosse avenue passante. L’ambiance est bon enfant et le service relax, mon burger était très bon ainsi que les frites, j’ai trouvé les prix raisonnables (accompagné d’une Brooklyn lager).

brooklyn bushwick 983 restaurant

983 restaurant bushwick burger

Shopping

Vous trouverez à Bushwick plusieurs « friperies », vêtements vintage d’occasion.

28 SCOTT – 28 Scott Avenue

Vous avez dit « underground » ? La boutique vous prend au mot puisqu’il faut descendre quelques marches pour accéder à la boutique en sous-sol. Une sélection pointue de vêtements en parfait état, ainsi que des accessoires neufs ou vintage.

brooklyn bushwick 28 scott vintage clothes

bushwick vintage clothes shop

The Urban Jungle – 118 Knickerbocker avenue

urban jungle vintage clothing bushwick

Si vous n’en avez pas déjà une, c’est définitivement là que vous trouverez votre chemise de hipster à carreaux. Faites un tour sur le présentoir des robes de soirée brodées, on peut y faire de super affaires.

vintage clothes shop friperie bushwick

Friends – 56 Bogart street

Installé dans le BogArt, un ancien entrepôt reconverti en lofts pour artistes, galeries d’art … ce magasin créé par deux amies Mary et Emma vous plaira j’espère au moins autant qu’à moi ! C’est l’endroit idéal pour faire l’achat de quelques souvenirs, car il n’y a pas que des vêtements (vintage ou neufs) mais aussi des bijoux, petits articles de papeterie, etc … Perso j’ai craqué pour la gamme de chaussettes SockSmith comme ces Frida Kahlo. Très bon accueil, on peut prendre son temps pour tout regarder sans être harcelé.

bushwick friends shop vintage

Organic Planet – 43 Bogart street

Un grand choix de produits bio et diététiques dans cette boutique, mais aussi de bières … et de café en bouteilles ! J’avoue que je me suis laissée séduire par le design de certaines canettes de bière 😀

cold brew coffee bottle bushwick

Regardez ces beaux packs de bières de la brasserie Coney Island !

coney island brewery brooklyn bière

Fine and Raw chocolate – 288 Seigel street

Les amoureux de chocolat vont craquer dans cette jolie boutique Fine and Raw , de très bons chocolats « bean to bar » , c’est-à-dire qu’ils sont sur toute la chaîne de fabrication, de la fève à la tablette (ils font la torréfaction, le conchage, etc …)

raw chocolate factory bushwick

bushwick chocolate factory

bushwick raw chocolate

→ Si vous avez davantage de temps : une visite à l’ Evergreens Cemetery (si vous aimez les beaux cimetières style Père Lachaise) qui date de 1849, avec de belles tombes et beaux mausolées.

J’espère que ce city guide Bushwick vous a plu, aviez-vous déjà entendu parler de ce « neighbourhood » de Brooklyn ?

* photo en une de l’article : art by Mag Magrela

Voyage en collaboration avec XL Airways

9 commentaires

  1. 1
  2. 3
  3. 4
  4. 6
  5. 8

Répondre à Mélanie Annuler la réponse.

Votre adresse email ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser HTML les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.