Cartes postales de Sicile

Abonnés à mon compte Instagram ? Non ? Pas encore ? Si c’est le cas vous n’avez pas vu que je reviens d’un voyage de quelques jours en Sicile … où fort heureusement le soleil, le ciel bleu et la chaleur étaient au rendez-vous, nous avons été très chanceux !

Voici un premier article résumant brièvement notre itinéraire et quelques généralités.

On y va comment ?

Nous avons eu la chance de sauter sur une super promotion Volotea avec des billets à 9 euros le trajet, (merci twitter pour l’info) à l’occasion du lancement de la ligne directe depuis Lyon. J’avais eu de mauvais échos sur ce même réseau social, mais nous avons été très satisfaits de cette compagnie aérienne à l’aller comme au retour, avion neuf, pnc sympa et consciencieux, et ponctualité de nos vols ! A bord tout est payant, que ce soit le divertissement, ou les boissons et repas, mais avec des prix très raisonnables. Seul bémol : l’horaire du vol à l’aller qui est tardif, c’est dommage. Si ce point est rédhibitoire pour vous, sachez que Transavia a également des vols directs entre Lyon et Palerme. La durée dans les airs est d’environ 1 h 50.

 

 

Se déplacer dans l’île

Pour découvrir la Sicile de façon optimale et perdre le moins de temps possible, je vous déconseille de dépendre des transports en commun (certains sites ne sont pas desservis en plus !) L’idéal est donc d’être autonome et de louer une voiture. Nous avons à nouveau fait confiance à Sixt, qui nous avait accompagnés pour notre roadtrip en Irlande . La réservation se fait très facilement en ligne et nous avons pu prendre le véhicule à Palerme ville et le rendre à l’aéroport sans surcoût.

Si vous le pouvez ne voyez pas trop grand : certaines routes peuvent être étroites si on sort de l’autoroute, et dans les villages également, le passage peut s’avérer difficile à certains endroits. Notre Renault Clio était donc parfaite pour nos besoins, avec un GPS embarqué et la climatisation, un coffre assez grand pour loger nos deux valises de taille moyenne.

Ayant atterri à Palerme, nous avons consacré nos deux premières journées à explorer la capitale à pied, surtout pas de voiture …. la conduite sicilienne peut surprendre un peu ! C’est donc après cette exploration que nous avons pris notre véhicule.

Sicile avec Sixt

Sicile avec Sixt

N’ayant qu’une petite semaine comme vous le verrez, nous avons « zappé » la partie ouest de l’île, hélas. Principal site délaissé donc par la force des choses : Agrigente, que nous espérons voir une prochaine fois. Notre parcours nous emmène donc dans le centre, le sud-est et l’est de la Sicile, et c’est déjà pas mal !

JOURS 1 et 2 : PALERME

Je reviendrai plus en détails sur ces deux journées et ferai un article (deux ?) sur Palerme, où nous n’avons pas chômé. C’est un temps bien sûr insuffisant pour tout voir dans cette ville magnifique, mais entre églises et palazzi le temps est passé bien vite.

Ci-dessous, la très connue église Santa Maria dell’Amiraglio, connue aussi sous le nom de la Martorana, avec ses magnifiques mosaïques byzantines. Sa particularité assez unique est qu’elle renferme deux styles, celui photographié sur ce cliché, mais aussi une autre partie baroque !

Sicile Palerme

Pour se donner quelques forces on craque devant les petits gâteaux à la pistache, une des spécialités de Sicile !

gateaux pistache sicile

JOUR 3 : VILLA ROMAINE DE CASALE et CALTAGIRONE

J’en rêvais et je l’ai vue : la villa romaine de Casale et ses mosaïques, si nombreuses, si détaillées et en si bon état. Elles dépeignent de nombreuses scènes qui en disent long sur la vie de l’époque, mes préférées sont celles représentant des animaux, hélas ce sont souvent des scènes de chasse, mais tant pis !

Sicile villa romana casale

La ville de Caltagirone est connue pour ses céramiques, mais en l’occurence nous avons été impressionnés par l’escalier monumental Santa Maria del Monte et ses 142 marches revêtues de carreaux en céramique. Nous avions de la veine, nous tombions dans la période où il est fleuri (entre le 12 mai et le 6 juin, bim !) en hommage à la Madonne de Conadomini, patronne de la ville.

escalier santa maria caltagirone

JOUR 4 : RAGUSA et NOTO

Ces deux villes baroques nous ont vraiment beaucoup plu. Si vous avez des difficultés à marcher, je vous déconseille Ragusa, dont les rues sont très pentues et qui comportent donc beaucoup d’escaliers, surtout pour se rendre dans la partie la plus jolie, la vieille ville (ou ville basse), Ragusa Ibla.

Ragusa Sicilia village

Par contre à Noto aucun problème, à part peut-être le nombre de touristes, déjà important lors de notre passage (due à son classement au patrimoine Unesco ?). En été cela doit être un peu gênant. Je vous conseille de monter au campanile de l’église de San Carlo Borromeo, pour avoir une jolie vue sur les toits de la ville ainsi que sur la Cathédrale, la place de l’hôtel de ville et l’église du Saint-Sauveur.

noto municipio sicile

JOUR 5 : SYRACUSE

La ville de Syracuse n’a pas énormément d’intérêt sauf la partie Neapolis où se trouvent les vestiges romains, ainsi que les catacombes. Par contre nous avons bien aimé Ortigia, l’île toute proche, qui est reliée au continent par deux ponts, et où nous avons beaucoup aimé nous promener. Par contre il y a énormément de monde (et beaucoup de restaurants !) donc à éviter en été je suppose ! A Syracuse comme je vous le raconte dans mes stories, nous avons testé le fameux bus rouge touristique, qui coûte seulement 5 euros pour la journée, et où on est libre de monter et descendre comme on le souhaite. Assez pratique si on ne veut pas trop marcher.

syracuse ortigia

Ortigia Sicile

JOUR 6 : TAORMINA

Cette fois-ci nous n’étions pas tentés par une escalade du volcan Etna, (et nous n’en avions guère le temps) mais nous avons apprécié la visite du théâtre gréco-romain (eh oui ils se sont succédés) d’où on a un point de vue magnifique à la fois sur la mer mais surtout sur ce volcan. Promis la prochaine fois on prend le téléphérique pour aller voir Isola Bella cette petite île, ça doit être amusant.

sicile taormina

Et vous, connaissez-vous la Sicile ? Est-ce qu’un roadtrip comme celui-ci vous tente ? Si vous avez visité d’autres villes dans cette île, racontez-moi dans les commentaires, merci !

sardaigne cagliari

Partager cet article

Voyage

6 commentaires

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 5

    Héhé,

    On a aussi profité de la promo de Volotea, 53€ A/R pour nous 4 imbattables !!! Pour notre part, les vols avaient des horaires très correct, Aller et retour le matin. Juste le retour un peu tôt à 8h. Mais avec des enfants c’était parfait !

    On est resté une semaine comme vous mais n’avons fait que la partie ouest de l’île et Palerme… C’était magnifique avec des airs de Thaïlande, on recommande à 100% et on y retournera bientôt c’est sûr. On te fera passer notre itinéraire avec nos photos pour te donner l’eau à la bouche 😉

    Nico

Répondre à Nico Annuler la réponse.

Votre adresse email ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser HTML les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.