Mob Hotel Lyon

Me revoilà avec un article lyonnais (enfin !) après tous ces posts voyage récents. L’été a été riche en découvertes et j’ai encore beaucoup à vous raconter

Vous avez été nombreux(ses) à me demander si j’allais parler sur A taste of my life du Mob Hotel à Lyon qui a ouvert il y a quelques jours dans le quartier de la Confluence. OOOOh bande d’impatients, voilà, votre curiosité va être enfin satisfaite car j’ai passé une nuit dans cet hôtel pour le moins atypique sorti de l’imagination de Cyril Aouizerate. Les stories partagées sur Instagram hier soir et ce matin en direct de l’hôtel vous ont beaucoup intéressés et j’en suis ravie.

Avant de vous en dire plus, penchons-nous sur l’enveloppe extérieure du Mob : discrète, l’armature marron alvéolée s’intègre parfaitement au reste des immeubles qu’on peut voir sur le Quai Rambaud, futuriste et bien différent de son grand frère de Saint-Ouen qui a ouvert début mars.

architecture mob hotel lyon

Ce n’est pas une première pour Cyril Aouizerate et Philippe Starck puisqu’ils ont déjà collaboré ensemble pour les Mama Shelter (cédé depuis au groupe Accor), la Cité de la Mode et les fast-food Mob. Il n’est cependant ici qu’un partenaire financier car il n’a pas réalisé le design, confié à Kristian Gavoille et Valérie Garcia. Ces designers architectes ont déjà à leur actif la déco de l’établissement de la région parisienne, mais aussi d’autres adresses prestigieuses en France et à l’étranger (hôtels, restaurants, bureaux, etc …). Pendant mon séjour j’ai pu croiser à de nombreuses reprises, outre le craquant Gary Dourdan (venu pour un concert, ainsi que Keziah Jones), les partenaires financiers Glyn Aeppel et Steve Case.

Mais pourquoi ce nom « M.O.B. » ? Après quelques recherches, ces trois lettres font référence à Moïse Maïmonide qui était un philosophe médecin du XII ème siècle ; Maïmonide « Of Brooklyn » car Cyril séjourne souvent dans ce quartier de New York (oui je sais, c’est un peu tiré par la barbe les cheveux).

Lyon Mob Hotel

Le nombre de chambres est sensiblement le même (99 chambres chez nous, 92 à Saint-Ouen), réparties sur quatre étages et toujours deux catégories :

  • Huit « Master Mob » (une chambre double supérieure qui peut accueillir 4 personnes et un enfant, appelons cela une suite) d’environ 40 m², avec terrasse)  (139 euros sans le petit-déjeuner en tarif non annulable)
  • Le reste des chambres sont des « MOB » (une chambre plus classique pour un couple avec enfant) (99 euros sans le petit-déjeuner)

Mon checkin est rapide et convivial, à la réception ouverte qui n’a rien de guindé, ici pas de comptoir imposant, le staff est en jean et tee-shirt.

Lyon MobHotel reception

Direction les ascenseurs habillés de velours rouge aux franges dorées pour rejoindre ma chambre 212.

Autant la salle de restaurant-bar est fun, autant les couloirs desservant les chambres sont plutôt tristounets voire sinistres. Point de moquette à clin d’oeil comme au Mama, la seule fantaisie se pose sur les portes, avec un texte tronqué un peu mystérieux.

Lyon Mob Hotel confluence couloirs

Heureusement une fois la porte de la chambre poussée, on est forcément séduit non seulement par la décoration mais aussi par l’agencement judicieux de la pièce.

Dans l’entrée à gauche, un petit coin bureau assez minimaliste avec une machine à café et au dessus une étagère où trône un petit coffre-fort.

Le lit est la star, avec ce petit théâtre et ces rideaux rouges à franges or. A ses côtés, le tipi trop « cute » pour les enfants qui adoreront s’y cacher.

Lyon Mob Hotel chambre

Il y a deux canapés, un grand frigo SMEG très beau …. dont je ne vois pas forcément l’utilité car il n’y a pas d’espace kitchenette (contrairement au Mama) mais bon, il y a la place donc pourquoi pas ?

Point de penderie mais il y a plusieurs patères sur les murs, avec des cintres pour accrocher des vêtements.

Lyon Mob hotel Confluence chambre

Dans le joli tote bag, un Airbed, je ne l’ai pas sorti, je ne sais pas trop comment il se gonfle. Ingénieux si on veut un lit d’appoint.

Lyon Mob hotel confluence chambre

Lyon Mob Hotel chambre

Lyon Mob Hotel chambre

Lyon Mob Hotel meuble

Vous avez peut-être remarqué qu’il n’y a pas de télévision. C’est un parti pris de MOB, pourquoi ne pas écouter un concert, lire  … il se passe toujours quelque chose ici ! Dans le coin bureau il y a 4 livres, et vous pouvez choisir parmi tous les ouvrages de la bibliothèque au rez-de-chaussée (voir photo plus bas) que vous pouvez dévorer … ou acheter (ouvrages neufs ou d’occasion).

Néanmoins, un écran blanc à côté du lit est là si vous décidez de visionner un film (contre 15 euros un projecteur vous est prêté) du catalogue du partenaire Mubi (ciné d’art & essai).

Le balcon n’a pas encore été complété d’une petite table et chaises mais ça va venir, m’a-t’on dit :-) Etant au 2ème étage je surplombais la terrasse de l’hôtel. Pas tellement d’intimité d’un locataire à un autre mais peut-être cela va être repensé ?

Lyon Mob Hotel terrasse

Super bonne nouvelle : les WC sont dans une pièce à part et pas dans la salle de bains ! Et pour avoir visité l’autre catégorie de chambre, la MOB, qui fait environ 18 m², je peux vous dire qu’il en est de même ! C’est un fait assez rare pour être signalé.

Dans la salle de bains comme dans les sanitaires communs de l’hôtel, on retrouve les produits Stop the water while using me  une marque allemande très clean (bio, sans silicone et autres saletés) et soucieuse de l’environnement. Ainsi les gros bidons (néanmoins recyclables) ne sont pas jetés en fin d’utilisation mais remplis à nouveau. Ils ont une gamme pour particuliers mais aussi pour l’hôtellerie. On les retrouve par exemple au ho36 hostel (cliquez pour la review).

Tapissée de carreaux blancs jusqu’au plafond, ainsi que dans les WC, deux tabourets en pin, la pièce joue la sobriété et la luminosité. Un sèche-cheveux Dyson dernier cri raviron les crinières de ces dames. Ouf les mouchoirs en papier sont de vrais Kleenex, pas des mouchoirs premier prix qui se déchirent dès qu’on les utilise.

J’avoue que je n’ai pas compris comment fonctionnait le sèche-cheveux Dyson, mais je ne suis pas très technologie et je n’ai pas lu le mode d’emploi :-)  Les serviettes Linvosges sont épaisses, douces et moelleuses, un vrai bonheur !

Lyon Mob Hotel salle de bains

J’ai moins aimé :

  • le petit tabouret comme seule option pour s’asseoir dans le coin bureau – l’éclairage n’y est pas optimal non plus.. Impossible pour moi de travailler là-dessus, je suis donc allée squatter « La Kholkozita », l’espace de travail plutôt destiné aux réunions (merci au personnel du MOB).
  • le bleu du mur de gauche (pour le bureau et le côté sanitaires)
  • la taille du coffre, vraiment réduite, impossible d’y mettre mon MacBook Air 11″ par exemple

 

J’ai adoré :

  • les produits de toilette et l’esprit « no waste », fini les savonnettes utilisées une fois jetées à la poubelle
  • les portes coulissantes vraiment occultantes et le double vitrage efficaces
  • la connexion wifi sans prise de tête et très rapide (dans la chambre et ailleurs)
  • les prises de courant et usb au niveau de la tête de lit et du grand canapé
  • l’humour sans paroles des cartes à accrocher à sa poignée de porte

Passons au restaurant – bar – bibliothèque … une grande salle haute de plafond, où tuyaux d’aération sont visibles, donnant un petit côté loft / industriel, mais chaleureux avec des objets chinés aux Puces du Canal posés ici et là.

La déco est tout en humour décalé, le grand cervidé domine la salle, un string accroché dans ses bois, les rideaux sont imprimés des Noces de Cana par Véronèse, une toile célèbre revisitée avec des personnages inattendus (amusez-vous à les reconnaître, il y a Bocuse, les frères Lumière, des joueurs de l’OL et bien d’autres !) … les coussins imprimés des grands de ce monde, Churchill, Martin Luther King, Soeur Teresa ou Nelson Mandela sont posés sur les canapés moelleux … En attendant peut-être qu’une table se libère, vous pouvez faire une petite partie de babyfoot à huit, ou écouter un set de DJ.

Mob Hotel Lyon restaurant

mob hotel renne string

La salle de 120 couverts est déjà bien remplie de curieux, employés, cadres des entreprises voisines venus découvrir ce restaurant flambant neuf, pendant leur pause déjeuner.

Côté pizze, le pizzaiolo était en formation avec le double champion du monde John Berg, devant l’impressionnant four cuivré ; j’espère qu’il a retenu ses leçons. Il y en a seulement 3 à la carte, + la focaccia : la Marguerite, la Cagole, la 4 fromages (entre 14 et 16 euros). Les suppléments parmesan, mozzarella, gorgonzola, anchois, oeuf vous coûteront 3 euros de plus. J’ai goûté « La Cagole« , et oui c’est une réussite tout en légèreté, grâce à, comme me l’a expliqué John, (je peux vous appeler John ?) « la farine achetée en Italie, faite avec du blé venu des hauteurs ….  pauvre en gluten et donc facile à digérer« . Ici on n’est pas avare en parmesan, tomates cerises, je me suis régalée.

Lyon Mob Hotel pizza

Lyon Mob Hotel pizza

Pour le déjeuner, je me suis installée à l’une des tables de marbre noir et examine la carte. Il n’y a pas d’avocat ce jour-là mais ce n’est pas grave (d’ailleurs, pourquoi de l’avocat sur la carte, on est loin du « local » pour le coup !).

Une portion d’houmous et foccacia arrive de suite sur la table, sans que je l’ai commandée, une gentille attention appréciée même si elle me désoriente un peu car c’est une pratique courante au Portugal où je suis allée cet été …. et ce type de geste est bien ajouté sur l’addition !

Mon choix se porte sur un sushi éparpillé, le chirachi de saumon (18 euros), un poisson façon gravlax sur un lit de céréales (quinoa, petit épeautre et riz au jasmin), couvert d’une belle guirlande de courgettes en fines lanières, servi dans une cocotte Staub. C’était goûteux et parfaitement mariné, j’ai beaucoup aimé. J’avais choisi un verre de Beaujolais blanc « Château de Pizay » pour l’accompagner, une carafe d’eau avec rondelle de citron et branche de romarin et le pain arrivent rapidement. Dommage qu’il n’y ait pas davantage de vins au verre (seulement un blanc, un rosé, un rouge).

Sur la carte du chef Brice Morvant (candidat Top Chef 2010), le choufleur grillé (à partager) est une entrée signature paraît-il, à tester une prochaine fois. Autre plat à la carte : les tagliata de boeuf Black Angus, truffe d’été et salade verte, à 22 euros.

lyon mob hostel restaurant

Je me suis délectée de ma poire tatin, super fondante, sur un cercle de pâte feuilletée, avec une crème fouettée pas trop sucrée comme j’aime, tout ça nappé (sans abus) de caramel et de quelques amandes grillées. Cependant la carte des desserts est hyper courte (l’autre dessert était des figues fraîches avec une mousse au miel), je ne désapprouve pas mais si on vient souvent on aura vite fait le tour … mais bravo pour le travail des fruits de saison.

lyon mob hotel restaurant

Il ya des alternatives vegan donc n’hésitez pas à demander ce qui peut être préparé pour vous en cuisine.

Mob Hotel Lyon

La terrasse est vaste et offre une vue sur la Saône et une partie du bâtiment vert d’EuroNews ; pas vraiment un rooftop car elle se situe au premier étage, avec une table de ping-pong est à disposition. Un petit bar peut servir rapidement les boissons basiques.

Lyon MobHotel terrasse

Le petit-déjeuner :

Après une nuit bien reposante (aucun bruit grâce au double vitrage, pas de lumière grâce aux panneaux de bois intérieurs qui occultent vraiment) … me voilà prête pour le petit-déjeuner.

Celui-ci se décline en deux formules, plus ou moins copieuses, donc plus ou moins chères : Pour 8 euros il est servi à table (pain, viennoiserie, beurre, confitures, café ou thé, jus de fruit) ; la version à 14 euros vous donne accès au buffet, où vous choisirez ce qui vous plaît.

J’ai trouvé tout de même que l’offre salée était assez limitée, et le prix des oeufs (en extra) vraiment élevé (8 à 12 euros).

mob hotel petit déjeuner

Du bon pain, quelques mini viennoiseries, des confitures bio de la marque TeaTogether, fort bonnes (j’ai goûté la marmelade d’orange et une autre aux fruits rouges).

Bonne nouvelle et première fois que je vois un tel choix en laits végétaux dans un hôtel, regardez plutôt : riz, avoine, amande, noisette, soja … etc … les véganes et intolérants au lait ne sont pas oubliés. Un peu cachés derrière, les jus de fruits MarcelBio. A côté des beurres doux et demi-sel, un peu de fromage de la ferme des Clarines dans le Rhône.

Lyon Mob Hotel confiture

Il y a également en plus du granola bio, beaucoup de fruits secs (figues, abricots, raisins) mais aussi des amandes. C’est Pascal Hamour qui signe la carte des thés et infusions.

La vaisselle dépareillée et chinée aux Puces du Canal est charmante !

mob hotel lyon petit déjeuner

Pour conclure ma review je tiens à vous parler de l’espace pop up store. Ces boutiques éphèmères se situent près de la réception pour l’un (la marque de vêtements Maison Vaurien) et l’autre que j’ai eu l’occasion de découvrir au cours d’une soirée blogueurs se trouve dans le couloir qui relie la réception au restaurant, décoré de petits drapeaux tibétains, orchestré par la Maison Metagram et les différents créateurs que représente l’agence Milk and Mint : jolie papeterie, noeuds papillon, bijoux, vêtements, planches de skate, gourmandises, boissons, il y a un grand choix et on se laissera volontiers tenter. Attention ça change dès le 17 septembre !

Mob Hotel pop up store

Lyon Mob Hotel pop up store Metagram

Maison Metagram mob hotel lyon

Le Mob Hotel a d’autre part agencé son hall d’entrée comme une grande épicerie, avec plein d’articles sur les rayonnages. J’y ai passé un bon moment, tant il y en avait. Il y a surtout de l’alimentation (éthique, bio … cohérent avec la démarche du MOB) mais pas seulement. On pourra aussi se procurer les jolis totebags ou les grands sacs de courses en toile sérigraphiés. (voir photo plus haut en début d’article)

Lyon Mob Hotel guignol

Je déconseille les chambres du premier étage côté Saône, tout au moins pour le moment, à la belle saison. En effet leur « balcon » donne directement sur la terrasse de l’hôtel et son bar et même avec des jardinières dont la végétation va forcément s’épaissir avec le temps, il peut y avoir quelques nuisances sonores et un vis-à-vis éventuel.

Mob Hotel Lyon c’est aussi :

  • 2 salles de séminaires de 40 et 110 m²
  • 1 salle de travail de 12 places
  • 1 petit marché bio (le vendredi)
  • des conférences avec Kurious
  • une bibliothèque de 2000 ouvrages neufs et d’occasion (il y a même un libraire sur place (Le Passage) pour vous conseiller – de 18 h à 20 h)
  • un cinéma en plein air
  • un espace concert avec une programmation de sets DJ à consulter sur le site (de 22 h à minuit)
  • la possibiité de pratiquer le yoga et le Pilates

 

A faire / A voir dans le quartier Confluence :

Shopping :

Le pôle de loisirs Confluence se trouve à une dizaine de minutes à pied, on y trouve plusieurs enseignes phare comme Zara, Monoprix, Sephora, New Yorker, Muji, Apple, Hollister, Kusmi Tea, Carrefour … ainsi que de nombreux restaurants (au dernier étage) et plusieurs salles de cinéma UGC. Pour les très fatigués, âgés ou fainéants, il y a une navette électrique et sans chauffeur Navly qui va du bout du Quai Rambaud (où se trouve l’hôtel) jusqu’au port de la Darse, c’est expérimental, je ne sais pas combien de temps cela va durer et si ça sera maintenu.

Culture :

Installés dans deux silos de béton, le club Le Sucre et l’espace culturel La Sucrière proposent tout au long de l’année des évènements, expositions avec notamment la 14ème biennale de Lyon (du 20 septembre au 7 janvier sur le thème des mondes flottants)

Lyon Le Sucre confluence

A 5 minutes à pied, il ne faut pas manquer le grand navire proche du Rhône, le Musée des Confluences, et ses expos permanentes et provisoires de grande qualité, une visite s’impose, pour petits et grands.

lyon musee confluences

Restaurants / Cafés :

Le choix est assez réduit avec le restaurant Selcius, le Domo, le bar Docks40 … mais par beau temps c’est agréable de déjeuner en terrasse face aux péniches.

Baaaateauu … sur l’eau :

A la hauteur du numéro 50, Lyon by Boat vous propose des croisières de différents types, pour découvrir Lyon depuis la rivière Saône ou le Rhône … à plusieurs ça peut être une expérience très sympa ! plus d’infos ici : http://www.lyonbyboat.com/

Quelques jolies péniches vous rappelleront peut-être Little Venice à Londres …

péniches saone confluence

Promenade archi :

Outre le musée des Confluences, tout le long du Quai Rambaud se succèdent des pépites d’architecture : le voisin du Mob, vert pomme, abrite le siège de la chaîne d’infos EuroNews, et en continuant en direction du nord le long de la Saône on voit de beaux immeubles,et la zone du port de la Darse où se trouve le centre commercial est intéréssant aussi. (De là vous pouvez prendre le petit vaporetto jusqu’à la Presqu’île, le centre ville de Lyon).

lyon euronews siege confluence

Lyon Confluence architecture

Lyon Confluence immobilier

Pour vous guider et vous informer dans cette balade, je vous conseille de lire cet excellent article : http://www.architectes-lyon.info/2016/03/15/confluence-les-10-batiments-a-voir/

On souhaite une longue vie au Mob Hotel, qui, même s’il se défend de vouloir devenir une chaîne, a déjà prévu des ouvertures à Bordeaux (2020), Pittsburg (2018), Washington DC Union Market (2019) et Los Angeles China town (2020) … génial pour retrouver l’hospitalité, la bienveillance et l’innovation Mobesque amis voyageurs ! Le leitmotiv de Cyril Aouizerate n’est-il pas « Habiter le monde » ?

Il faudra revenir l’an prochain pour profiter de la piscine éphémère aménagée sur la Saône, un projet qui devrait voir le jour pour l’été 2018 !

Note : comme d’habitude une petite vidéo complètera cet article – elle est en cours de montage donc revenez dans quelques jours !

Merci à Matthieu Lecan et à toute son équipe pour son accueil.

Catégorie : Master Mob – Chambre 212

MOB HOTEL OF THE PEOPLE
55 Quai Rambaud
69002 Lyon
Téléphone : 04 58 55 55 88
Site Web : http://www.mobhotel.com/lyon/
Instagram : https://www.instagram.com/mobhotel/

6 commentaires

  1. 1
  2. 2

    Belle revue, très complète. Pas mal de points commun avec celui de Saint-Ouen, dont je connais les parties communes (pas les chambres). J’avais adoré l’ambiance mais un peu refroidie quand j’ai du payer un avocat mayonnaise 10 euros… je n’ai pas goûté les pizzas.

    • 3

      Merci Fanny pour ton commentaire :-) Vraiment il faudrait y retourner pour goûter les pizzas tout en légèreté … ou le choufleur grillé ! Si tu es de passage à Lyon je me ferai un plaisir de t’y accompagner

  3. 4
  4. 5
  5. 6

Répondre à Didier Annuler la réponse.

Votre adresse email ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser HTML les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>