Périgord : Sarlat

Vous vous rappelez peut-être que j’étais allée dans le Périgord Noir, à Sarlat, au mois de janvier pour assister entre autres au Trophée Jean Rougié et voir le marché de la truffe qui se tient dans le village.

Il était temps de vous en montrer un peu plus, non ? Sarlat mérite vraiment une visite, de par la richesse de son patrimoine architectural médiéval. Difficile de trouver une ville réunissant davantage de bâtiments inscrits au catalogue des Monuments Historiques ! (65 monuments et immeubles protégés dans le centre)

J’étais assez intriguée par cette réhabilitation de l’église Sainte-Marie, qui fut vendue comme bien national après la Révolution ; elle fut Hôtel des Postes et dispensaire, laissée à l’abandon, puis enfin restaurée avec notamment le portail monumental de Jean Nouvel qui occupe toute la façade, et cet ascenseur panoramique installé dans le clocher.

ascenseur église jean nouvel sarlat

Il y avait encore un peu de brume hélas mais la vue n’est pas mal quand même !

Vue sur la ville de Sarlat

La hauteur du portail d’entrée très impressionnante ; c’est par là qu’on accède à un petit marché couvert, aménagé dans la nef. L’entrée pour l’ascenseur se trouve de l’autre côté, par une petite porte bien indiquée par une enseigne (voir photo). Inutile de vous dire que ce portail a fait polémique auprès des Sarladais, tous n’appréciant pas le style de Jean Nouvel, qui a passé son enfance dans la ville, et trouvant cette porte métallique monumentale en acier en désaccord avec le style de l’église. A gauche, le badaud, une sculpture en bronze de Gérard Auliac.

Le badaud sculpture Sarlat

Vue sur la cathédrale Saint-Sacerdos :

cathédrale Saint Sacerdos Sarlat

Après cette « montée » en altitude, je me suis promenée seule un peu au hasard des rues de la ville, appareil photo en bandoulière, une de mes activités préférées … et je n’avais plus qu’à tomber sous le charme.

Sur la place des Oies, impossible de manquer le manoir de Gisson (XIIIème – XVème siècles) : on peut le visiter, mais ce jour-là je préférais m’imprégner de l’ambiance de la cité médiévale. A mon avis les canards leur ont un peu volé la vedette depuis quelques années … mais elles sont toujours bien fières et prennent la pose pour les photographes 😉

les oies de Sarlat

L’agitation se concentrait sur la place de la Liberté et la rue de la République, j’ai croisé peu de monde dans les petites rues tortueuses adjacentes. Levez la tête, vous verrez de nombeuses petites vierges à l’angle des rues.

village Sarlat

porte Renaissance pierre

les toits de Sarlat Périgord

statue Vierge et enfant angle rue

rue Sarlat Dordogne

sarlat_ville_12

sarlat_ville_10

L’hôtel de Magnanat, l’hôtel de Vassal, le Palais Episcopal, l’hôtel de Saint-Clar, l’hôtel de Gérard (ci-dessous), l’Abbaye Sainte-Claire, l’hôtel de Monméja, la chapelle des Pénitents Blancs, la fontaine Sainte-Marie, je ne peux détailler ici chaque monument, mais c’était un émerveillement à chaque découverte. Chaque bâtiment a une plaque qui donne un bref historique de celui-ci, c’est succinct mais suffisant pour savoir l’essentiel. Je suis assez impressionnée par la qualité de cette cité médiévale, les maisons ont l’air très vieilles, il n’y a pas eu d’abus de restauration, comme je l’ai vu parfois, où le résultat n’est finalement pas assez authentique. La couleur de la pierre calcaire utilisée ici me rappelle les villages « des pierres dorées » dans le Beaujolais près de Lyon, comme Oingt ou Châtillon.

Sarlat Périgord

Sarlat Périgord

Sarlat Périgord

Voilà, ma promenade est terminée, pour votre info il existe des visites guidées de la ville, sous forme de « balade contée » ou de visite théâtralisée en costumes ; ça doit être pas mal non ?

OFFICE DU TOURISME DE SARLAT
3 rue Tourny
24200 SARLAT
Téléphone : 05 53 31 45 45
Site Web : http://www.sarlat-tourisme.com

20 commentaires

  1. 1

    Quelle belle ville… Je ne connaissais que de nom, c’est un grand plaisir de la découvrir à travers ton objectif. La couleur des pierres me fait penser à celle utilisée en Moselle. Metz est une belle ville dorée. Tes photos sont comme toujours très belles. Le cliché en noir et blanc est sublime ! Bonne semaine à toi !

  2. 2

    Petite précision, Jean Nouvel n’est pas natif de Sarlat mais de Fumel (47). Il a passé son enfance à Sarlat comme moi. C’est toujours un plaisir de se balader dans la vieille ville à travers ses ruelles tortueuses où je gambadais étant enfant. Mais la ville était plutôt sale dans les années 60 et c’est la loi Malraux qui l’a embellie ainsi que l’afflux des touristes anglais et hollandais qui retapaient leurs acquisitions immobilières. Sympa ton blog que je suis régulièrement. Bonne journée.

  3. 4
  4. 5
  5. 6
  6. 7
  7. 8
  8. 9

    Ayé, j’ai trouvé 😉 … en fait, je pense que c’est quand j’accéde à tes billets directement par feedly que je ne vois pas le texte.
    C’est ce qui s’est passé à l’instant. Et quand, ensuite, j’ai accédé directement à ton blog et à tes billets en tapant ton url dans la barre de mon navigateur, ça fonctionnait normalement…

    ..sinon, Sarlat est une petite ville ou j’aime beaucoup me balader aux beaux jours , c’est un peu ma sortie du dimanche avec d’autres comme Saint Emilion ou Talmont en Charente.
    C’est à 2h maximum de Bordeaux et y passer une journée est toujours très agréable !

  9. 11
  10. 12
  11. 13
  12. 14

    Si vous ne connaissez pas faut absolument faire un tour en Dordogne.. une région exceptionnelle !!! Sarlat, Périgueux, Bergerac,… le temps d’un week end ou pour une semaine :) Privilégiez les vacances en été ou en mai lorsque le temps est « normalement » au beau fixe pour découvrir les vrais couleurs de ce beau département !

  13. 15
  14. 17
  15. 18
  16. 19

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser HTML les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>