Ardèche : les Castagnades

J’ai passé une journée formidable samedi dernier, à la découverte des fêtes des Monts d’Ardèche, « les Castagnades« , édition 2013. Elles sont l’occasion de rencontrer les castanéiculteurs, artisans, artistes, restaurateurs, …. tous acteurs de cette manifestation qui existe depuis 14 ans déjà. Les Castagnades se déroulent dans plusieurs villages de Centre Ardèche, de début octobre à début novembre, je vous invite à consulter le site pour connaître le détail du programme.

Arrivée en milieu de matinée, j’ai pris la direction du petit village de Saint Cierge la Cerre, pour visiter la châtaigneraie de Monsieur Norbert Bertrand.

champ chataigniers ardèche

Saviez-vous que l’Ardèche est le premier département français producteur de châtaignes ? Par ailleurs, avec ses 5000 tonnes récoltées, elle peut revendiquer 50% de la production de châtaignes française.

Il y a en général trois châtaignes dans la bogue, hérissée de piquants. La petite touffe à son sommet s’appelle « la torche » ; c’est le reste desseché du pistil de la fleur de châtaignier.

châtaignes bogue

Depuis 2006, la châtaigne d’Ardèche a obtenu l’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC), et représente à ce titre un patrimoine et une identité forte pour ce département. C’est également pour le consommateur une garantie de qualité et d’origine, car il y a des contrôles très stricts concernant plusieurs critères. L’AOC couvre non seulement la châtaigne fraîche, mais également les autres formes de conservation naturelles (châtaignes entières épluchées, purées de châtaignes, châtaignes sèches, brises de châtaignes sèches et farine de châtaignes).

châtaigniers ardèche

En Ardèche, on cultive ce fruit sur 6000 hectares, répartis sur 172 communes. La filière est cependant préoccupée par l’apparition du cynips (ou Chalcide du châtaignier), depuis début 2010, un parasite originaire de Chine dont la larve séjourne dans le bourgeon et provoque des excroissances visibles au printemps (galles), entraînant ensuite la mort des rameaux,  et une baisse de 60% à 80% du rendement. Après avoir fait des ravages en Italie, voilà cette région touchée par ce coléoptère … L’introduction du torymus, une micro-guêpe qui pond dans les galles du cynips a débuté, mais les résultats de cette lutte biologique sont un peu longs à se voir.

Mr Bertrand nous a également fait part de ses inquiétudes pour l’avenir de la châtaigne ardéchoise en raison de l’abandon de certaines exploitations, qu’il faut entretenir (élagage, débroussaillage) et au vieillissement de la population des exploitants de parcelles. Peu de jeunes veulent reprendre le flambeau … Un programme est lancé pour essayer de proposer des solutions, « A la reconquête de la châtaigneraie » associe les partenaires agricoles et forestiers, pour pouvoir produire assez pour satisfaire la demande croissante des transformateurs. C’est une aide très concrète : 50% des travaux dans les parcelles sont pris en charge.

chien châtaigneraie

Avant ma visite, j’ignorais qu’il existait tant de variétés différentes de châtaignes … la production est issue essentiellement des 65 variétés traditionnelles recensées en Ardèche, mais 95% des volumes sont assurés avec 19 variétés. Ici on voit à droite la Comballe, et à gauche la Bouche Rouge.

type de châtaignes

Comme vous avez pu le remarquer sur les photos, des filets sont placés au sol pour faciliter la récolte des fruits tombés. Mr Bertrand nous montre sa nouvelle acquisition, un aspirateur ébogueur, qui va donc aspirer les châtaignes tombées au sol et les séparer de leur bogue … du 2 en 1 qui fait gagner bien du temps !

aspirateur châtaignes

Après la visite de la châtaigneraie, nous nous sommes rendus à Privas pour déjeuner. Juste devant le restaurant, place du Foiral, un énorme grilloir à châtaignes était installé, c’était très impressionnant. Le cylindre tourne sur lui-même, pour assurer une cuisson uniforme des fruits. Dans la partie inférieure comme vous le voyez, des bûches sont en train de brûler dans des sortes de tiroirs.

grilloir châtaignes

A l’occasion des Castagnades, les restaurants, auberges rurales, fermes-auberges et tables d’hôtes mettent à l’honneur la châtaigne. Ainsi dans ce restaurant Chez Lulu, après un très bon Castagnou (mélangeant du sirop ou de la liqueur de châtaignes et du vin blanc) en apéritif, nous avons pu déguster en entrée un velouté de potimarron, brisures de châtaignes d’Ajoux, ciboulette, crème d’Areilladou, puis un mignon de cochon sauce à la châtaigne avec un gratin dauphinois, et enfin un excellent moelleux à la châtaigne en dessert.

menu castagnades ardèche

Nous nous dirigeons ensuite vers la place de l’Hôtel de Ville pour traverser le petit marché de castanéiculteurs, voir le village des enfants, avec des jeux et des ateliers créatifs.

Les castagnades Ardèche

Se tenait également un concours gastronomique, et le jury était en pleine dégustation : fondant à la châtaigne, macarons, muffins, financiers … et même du tiramisu à la châtaigne, l’élection du meilleur plat allait être difficile, cela avait l’air très appétissant !

Desserts aux chataignes Castagnades

Nous avons terminé notre visite en Ardèche par un passage à l’espace de vente de la société Clément Faugier. Cette entreprise fut créée en 1882 à Privas, où elle produisait des marrons glacés. Ce fut ensuite l’association avec la famille Boiron qui a repris les rênes depuis 1970. Il existe deux sites de production, à Privas et à Donzère, et une gamme désormais enrichie de nombreux produits, dont les Marpom’s, mélange de compote de pommes et de crème de marrons. Mais le produit phare de Clément Faugier c’est bien sûr la crème de marrons vanillée, dans sa boîte reconnaissable entre toutes, avec la mascotte Marono, emblême de la marque, constitué de bogues et de feuilles de marronnier, imaginée en 1938.

Clement Faugier

Clément Faugier

Un « mini musée » retrace l’histoire de la société, et différents outils utilisés par les castanéiculteurs sont exposés. On retrouve également des boîtes anciennes de la marque.

Clément Faugier boîtes

Clément Faugier crème de marrons

Je dois dire que j’ai un faible pour leurs fondants à la crème de marrons, ils sont d’un moelleux …. Il existe un site de vente en ligne désormais, pour céder à la tentation … on y trouve également quelques recettes.

Merci à toutes les personnes de l’association Ardèche Plein Coeur, à Monsieur Bertrand pour leur accueil, à Laurence pour l’invitation à découvrir cette manifestation 🙂

J’espère vous avoir donné envie de venir en Centre Ardèche voir par vous-mêmes ces Castagnades … et vous dis à bientôt pour un autre article !

 

castagnades_01

Association Ardèche Plein Coeur : http://www.ardechepleincoeur.com

17 commentaires

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5

    Oooo, mon pays 🙂 Superbe article, tu vends bien l’Ardèche ! Effectivement, beaucoup de châtaigneraies sont laissées à l’abandon, et quel dommage … J’ai justement fait ma récolte de châtaignes chez mes parents ce weekend, et cette année, elles sont particulièrement jolies.
    Pour la crème de marrons, si je ne la fait pas, je me dirige plutôt vers celle d’Imbert, bien moins sucrée et plus parfumée. Mais pour les fondants à la crème de marrons, et pour avoir travailler deux ans à Privas, je confirme ô combien ils sont bons (c’était notre goûter !)

  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 10
  10. 11
  11. 12

    Le frère de ma mère a une petite châtaigneraie perso vers Le Cheylard… Mais là-bas, pas de filet, il faut tout ramasser à la main 😉
    En tout cas, je n’ai jamais goûté le fondant Clément Faugier, j’en ai l’eau à la bouche !

  12. 13

    haaaa, mais tu étais donc aux Castagnades, voilà pourquoi tu étais donc en Ardèche ! ^^
    Je fais ma maligne comme ça, mais en vrai, j’ai appris leur existence il y a une semaine seulement. C’est pas glorieux quand on sait que je suis Ardéchoise. ‘^^

  13. 14
  14. 15
  15. 16

    Bonjour
    D’abord bravo pour ce joli blog et merci pour le post sur les castagnades Ardéchoises. J’en parle aussi sur mon site car chez nous (en Ardèche) notamment l’automne la châtaigne est le fruit roi.

  16. 17

    Waouuu elle a l’air super chouette cette fête de la châtaigne !! Et puis de voir ces châtaignes en bogue comme ça, c’est vraiment très joli. L’Ardèche c’est un coin que je ne connais pas du tout !! ça a l’air sympa 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser HTML les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.