Entretien avec Claire Geraghty

Ce nom ne vous dit peut-être rien, mais si vous êtes lyonnais et que je vous dis « carrot cake » vous pensez sûrement à celui servi au Cafe Mokxa, réalisé par Claire Geraghty.

mokxa05bis

Si le fameux gâteau est toujours servi là-bas, Claire a depuis créé sa marque de biscuits et cookies « home made » pour les vendre en quelques endroits choisis à Lyon, mais également en ligne sur son site internet.

Je l’ai rencontrée pour en savoir un peu plus …

nuage and caramel_01

 

ATOML : bonjour Claire !  Quel drôle de parcours … raconte-moi comment une chanteuse de jazz se retrouve derrière les fourneaux, et commercialise ses gâteaux pour notre plus grand bonheur ?

CG : (rires) c’est une (très) longue histoire … j’allais avoir 27 ans … l’impression de bientôt rentrer dans le monde des adultes … j’avais fait de la musique et du chant mon métier, après mon Conservatoire, mais la motivation n’y était plus vraiment, je sentais que c’était le moment où jamais de me lancer et de réaliser ce rêve, je voulais ranimer la flamme, j’ai senti comme une urgence pour ne pas risquer de le regretter ensuite !

 

ATOML : oui, car en fait, la pâtisserie, tu es un peu née dedans, non ?

CG : en effet, mon père était pâtissier et on mangeait toujours d’excellents gâteaux à la maison, et déjà toute petite on m’offrait des livres de cuisine ! C’est une passion qui m’a toujours suivie … j’ai suivi des études de jazz vocal mais je n’ai jamais laissé tomber la cuisine et la pâtisserie !

nuage-and-caramel_02

ATOML : donc concrètement un jour tu te réveilles avec ce projet … que se passe-t’il ensuite ?

CG : je me suis renseignée et j’ai découvert assez vite que j’allais être obligée de passer mon Certificat d’Aptitude Professionnelle pour déjà pouvoir espérer exercer le métier ! Ce fut très difficile et long de trouver comment suivre cette formation, personne n’était au courant … ayant plus de 26 ans j’ai du intégrer une formation pour adultes ; je bénis mon conseiller Pôle-Emploi qui m’a beaucoup aidée pour trouver les renseignements, monter mon dossier de financement … j’ai fait des stages ici et là, des bilans de compétence … un vrai parcours du combattant. J’ai eu la chance d’arriver à un moment où il y avait encore un peu d’argent dans l’enveloppe formations de la Région, c’est ainsi que ma formation a été financée, heureusement car je n’aurais jamais pu assurer une telle dépense avec mes propres sous !

 

nuage and caramel_07

ATOML : te voilà donc partie pour un an de formation …

CG : oui, dans un lycée hôtelier à Dardilly, avec deux jours à l’école et trois jours en entreprise. J’ai eu beaucoup de chance de travailler dans un restaurant semi-gastronomique de Lyon sous les ordres d’un chef extra, très compétent mais aussi très humain dans sa relation avec ses employés. J’y ai beaucoup appris, et j’étais privilégiée car mes tâches étaient très variées : j’étais en pâtisserie, mais on aidait aussi en cuisine …  la carte changeait régulièrement et j’ai appris plein de techniques différentes, ça n’avait rien à voir avec d’autres stages de mes camarades qui faisaient éclairs et croissants à longueur d’année ! Je pensais passer le CAP uniquement pour être en règle, mais je me suis rendue compte que cela m’a beaucoup appris, et la façon dont je travaille aujourd’hui vient de là : organisation, rigueur, hygiène …. Je suis ravie de l’avoir fait, je suis plus efficace. J’ai obtenu mon diplôme sans difficulté, c’est très facile, même les plus nuls de la classe l’ont eu !

 

ATOML : et alors ? après ton diplôme ? que se passe-t’il ?

CG : je vais au CIDFF qui a un pôle « Création d’entreprise », où une conseillère m’a également beaucoup aidée. Elle a canalisé mon énergie et m’a fait un peu redescendre de mon nuage car j’avais des idées un peu folles en tête, je n’étais pas très réaliste ! On se voyait toutes les deux semaines, en procédant étape par étape, ça m’a fait du bien d’avoir quelqu’un qui me guidait et me disait quoi faire. J’ai avancé plus vite, et enfin je commence à fréquenter le Cafe Mokxa après avoir fait la connaissance de Lucy qui elle aussi était en phase de création d’entreprise ; nous échangions nos idées, et puis le Cafe m’a demandé de faire quelques gâteaux et biscuits … le carrot cake remporte un succès fou, j’en suis encore surprise !

nuage-and-caramel_03nuage and caramel_05

 

ATOML : d’ailleurs, ce carrot cake, tu as mis longtemps à mettre au point la recette ?

CG : oui, c’était un long et dur chemin …  j’avais un goût et une texture en tête, j’ai fait de nombreux essais avant d’arriver au résultat que je cherchais, je suis assez têtue et pointilleuse pour arriver à mes fins !

ATOML : tu aimes les layercakes?

CG : oui, j’aime assez, mais je trouve ça parfois un peu sec. J’aime bien quand même quand la texture et le goût soient là, pas seulement l’esthétique, le layercake à tout prix.

 

 

ATOML : que se passe-t’il ensuite?

CG : après le carrot cake, j’ai fait beaucoup de gâteaux et biscuits pour eux, c’était mes premiers clients, et j’étais ravie du succès que remportaient mes créations ! J’ai mis plusieurs mois à trouver le nom de mon entreprise, ce n’est pas facile de trouver un nom pas trop long, qui ne soit pas déjà utilisé, qui se retient facilement … puis le choix du conditionnement des biscuits, du graphisme des étiquettes … je suis toujours assez longue dans mon processus de décision, c’est mon gros défaut, je n’aime pas trop faire de concessions !

nuage-and-caramel_04

ATOML : Puis vient la mise en place du site internet … nuage and caramel_08

CG : Oui, ça aussi ça a mis pas mal de temps, pour les mêmes raisons que pour le packaging ou la mise au point des recettes : je veux quelque chose qui me plaise, et là en plus je ne maîtrise pas toutes les techniques, donc ça prend encore plus de temps ! J’ai créé par exemple les lettres utilisées pour les étiquettes qui sont sur les paquets de biscuits : c’est mon écriture, mon dessin, vectorisés mais pas encore transformés en « vraie » police de caractères. C’est donc assez long pour écrire quelques lignes ! Pour les petits sachets j’ai mis du temps aussi à trouver le bon fournisseur. Maintenant le site marchand fonctionne bien, et peut accueillir vos commandes sans problème ! Sur le site je propose une gamme de cinq biscuits : les flapjacks chocolat au lait et fleur de sel, les cream cookies au beurre de cacahuète, des sablés au thé earl grey et zestes d’orange, des sablés au cacao, à l’orange et cardamome, et des cream cookies au gingembre et au chocolat.

ATOML : On peut également, si on a la chance d’habiter Lyon, trouver tes douceurs dans quelques points de vente ?

CG : Effectivement ! Ils sont distribués à l’Epicerie Fruit rue de la Charité, et à l’Epicerie Pop Place Fernand Rey. Peut-être bientôt d’autres points de vente, c’est en cours d’étude.

ATOML : Eh bien le message est passé, je suis sûre qu’ils vont être dévalisés ! Merci Claire de m’avoir consacré un peu de ton temps, retourne vite préparer quelques biscuits pour nous régaler !

CG : Merci et à bientôt !

 

NUAGE & CARAMEL
Site web (vente en ligne) : http://www.nuageandcaramel.com/
7 à 8 € le paquet de biscuits de 200 grammes

 

17 commentaires

  1. 2
  2. 4

    le meilleur carrot cake du monde c’est le sien !
    sinon je découvre pour les points de vente et si ça peut éviter de payer des frais de livraison, je trouve ça super en plus ça me donnera une occasion d’aller chez Fanny en plus )

  3. 6
  4. 9
  5. 10
  6. 11

    Merci pour la découverte! je ne savais pas que ce carrot cake faisait des ravages,
    j’aime bien ce genre de parcours, comme quoi on peut faire ce que l’on aime et tout recommencer peu importe l’âge que l’on a!
    à bientôt Virginie :)

  7. 12
  8. 13

    Ravie d’avoir lu cette article et de découvrir Nuage & Caramel .
    C’est sur son instagram, que j’ai découvert ses friandises, hier j’en ai acheté, je suis raviiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiie
    Merci

  9. 14

    Merci pour cette interview ! Je suis ravie d’en avoir appris un peu plus sur cette fée pâtissière. Elle avait déjà séduit mon estomac avec le carott cake mais là, va falloir que je fasse un détour par l’Épicerie Fruit très rapidement. Tous ces petit biscuits me font drôlement envie ! (sans parler de tes photos sur Instagram, vilaine tentatrice 😉 )

  10. 15

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser HTML les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>