La villa Ephrussi

L’an dernier j’ai fait une escapade sur la Côte d’Azur, et en séjournant à Saint-Raphaël j’ai exploré les villes de Nice, Cannes, Saint-Paul de Vence et j’en passe ! Je voulais vous montrer une visite que j’ai faite pour la première fois, celle de la Villa Ephrussi de Rotschild à Saint-Jean Cap Ferrat. Cette magnifique maison était l’une des propriétés de Béatrice de Rotschild, épouse Ephrussi.

Saint-Jean Cap Ferrat est situé à quelques kilomètres de Nice, d’où vous pouvez prendre un ferry Corsica Ferries et arriver à Bastia en Haute-Corse. Dans cette région je vous recommande de vous promener dans la Balagne au nord-ouest, explorer ses villages perchés comme Corbara, ou visiter une châtaigneraie. Mais je m’égare, revenons à la Villa !

villa ephrussi saint jean cap ferrat

Fille du baron Alphonse de Rotschild, Béatrice a grandi à l’hôtel de Talleyrand et au château de Ferrières, entourée d’oeuvres d’art, car son père était certes un banquier qui réussissait en affaires, mais aussi un grand collectionneur. Son mariage à l’âge de 20 ans avec un ami de leurs parents, Maurice Ephrussi, de quinze ans son aîné, tourne mal puisque le mari couchant à gauche et à droite, il transmet la syphilis à Béatrice, ce qui la rendra stérile. L’homme a également le démon du jeu, et s’endettera énormément, ce qui poussera le baron de Rotschild à exiger une séparation (après 21 ans de mariage, tout de même) avant qu’elle ne perde encore davantage d’argent.

villa ephrussi rotschild

L’année suivante le père de Béatrice décède et lui lègue son immense fortune. Elle tombe amoureuse de ce terrain de 7 hectares à Saint-Jean Cap Ferrat et fera tout pour l’acquérir … elle tient même tête à Léopold II de Belgique qui a des vues sur la même parcelle :-)  Il faut reconnaître que la vue depuis la Villa est somptueuse, jugez plutôt sur la photo ci-dessous …

st jean cap ferrat villa ephrussi

Cinq années plus tard la villa est terminée, de style Renaissance Italienne. Rien n’est trop beau pour décorer les pièces ou la meubler …

La première pièce que nous découvrons est le patio couvert avec de grandes arcades soutenues par des colonnes en marbre rose de Vérone. C’est là que se tenaient les réceptions, et c’est curieux comme ce lieu est différent des autres, qui sont plutôt meublés dans le style XVIIIème siècle.

villa ephrussi cote azur

Nous avons d’abord visité la maison, puis ensuite les jardins … mais on peut faire l’inverse également. On visite le petit salon et les appartements de la baronne. Ceux-ci ont gardé toute leur atmosphère, on peut dire que la baronne ne choisissait que les plus beaux meubles et avait l’oeil averti. Ci-dessous, la chambre bleue :

villa ephrussi

Voici mon lieu préféré, cette loggia aux arcades s’ouvrant sur l’exceptionnel panorama méditerranéen :

villa ephrussi

villa ephrussi saint jean cap ferrat

villa ephrussi rotschild

Dans le petit salon les deux alcôves abritent des tapisseries de la Manufacture des Gobelins ; de beaux tableaux complètent le décor.

cote azur saint jean cap ferrat

cote azur villa ephrussi

Béatrice n’avait pu avoir d’enfants, suite à sa maladie. Elle a donc reporté toute sa vie son amour sur les animaux, qu’elle avait adoptés en grande quantité. Chacune de ses maisons possédait une volière avec des centaines d’oiseaux (elle adorait les perruches), elle avait des petits singes mais également des chiens et une mangouste de compagnie. Sur la photo ci-dessous vous pouvez voir que ces derniers avaient leur petit fauteuil de style Louis XVI réservé dans le salon très chic. C’est l’un des salons du premier étage … avec toujours cette vue sur la baie de Villefranche !

villa ephrussi rotschild

cote azur villa ephrussi rotschild

Dans le salon des porcelaines on peut admirer de magnifiques pièces aux décors subtils et d’une grande beauté.

cote azur villa ephrussi

Après la visite de la villa, on prend l’air pour découvrir les jardins ; ici la vue sur les jardins à la française, depuis la maison. Comme pour les plans de la villa, Béatrice a fait appel aux meilleurs, comme par exemple le paysagiste Harold Peto qui était très prisé en Europe à l’époque.

Elle était une grande amoureuse de la nature, et ses nombreux voyages à Vérone, Florence ou Venise, ses visites de jardins exotiques ou déserts l’ont fascinée.

Vous distinguez au fond le « temple de l’amour », qui s’inspire du Trianon, et domine la cascade à degrés. Quelle magnifique perspective, n’est-ce pas ? C’est le jardin à la française, le plus grand, majestueux, avec ses jeux d’eaux, ses statues et ses pots ou grands vases Renaissance italienne.

jardins villa ephrussi

Voici le jardin espagnol : on y trouve plusieurs essences comme le jasmin, le chèvrefeuille, le datura … et une grotte est cachée derrière les colonnes de marbre rose.

jardins villa ephrussi

villa ephrussi jardins

Plus loin c’est le jardin florentin, le jardin lapidaire … je n’ai pas mis des photos de tous car mon article aurait été interminable. Il a fallu cinq ans de travaux pour cette partie … une anecdote très amusante : pour se rendre compte du résultat final des idées qu’elle avait en tête, la baronne demandait à ses domestiques et employés de s’affubler de panneaux de cartons représentant des arbres, et de se déplacer sur le terrain qu’elle voulait aménager. Il y avait même auparavant un zoo, aujourd’hui disparu, avec tous les oiseaux et divers animaux (singes, mangoustes, gazelles, antilopes, flamants roses …. incroyable !

cote azur villa ephrussi gardens

… et le charmant jardin japonais ou « Cho-Seki-Tei » (qui signifie « jardin où l’on écoute tranquillement l’agréable bruit des vagues au crépuscule »), que je trouve très réussi et apaisant. Il a été réalisé par le professeur Masao Fukuhara, également paysagiste à Osaka.

ephrussi villa saint jean cap ferrat

jardin japonais villa ephrussi

villa ephrussi gardens

Après avoir vu le jardin exotique, nous redescendons vers la villa …. on en a pris plein les yeux et j’aurais bien aimé m’installer dans une machine à remonter le temps et être invitée à l’une des fêtes somptueuses qui ont été données ici … il devait y avoir du beau monde …

villa ephrussi jardins

Béatrice de Rotschild décède en 1934 à l’âge de 70 ans, et lègue sa propriété à l’Académie des Beaux-Arts, et le public pourra la visiter à partir de 1937. Elle est gérée depuis 1992 par la fondation CulturEspaces, qui s’occupe déjà de lieux très connus comme les arènes de Nîmes, les carrières de lumière aux Baux-de-Provence ou le musée Jacquemart-André à Paris. Ils ont fait -et font encore- un énorme travail de restauration, de mise en valeur et de création d’offres variées pour les visiteurs. Donc chapeau !

VILLA EPHRUSSI DE ROTHSCHILD
1 Avenue Ephrussi de Rothschild
06230 Saint-Jean-Cap-Ferrat
Téléphone : 04 93 01 33 09
Site Web : http://www.villa-ephrussi.com/
Instagram : @villaephrussi

sardaignecagliari

Partager cet article

Voyage

10 commentaires

  1. 1
  2. 2
  3. 4

    Je l’ai visité il y a quelques années et j’avais adoré, surtout les jardins qui sont très beaux ! Si je me rappelle bien il y a aussi un très joli salon de thé à l’intérieur de la villa qui offre une belle vue sur la mer !

  4. 5
  5. 6
  6. 7
  7. 8

    Les photos sont très belles. Elles ne font que montrer le charme de cette fameuse villa. Je pense que je vais aller la visiter une fois que je passerai par la côté d’azur.

  8. 9
  9. 10

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser HTML les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>