Warwick Genève

Si vous avez suivi mon compte Instagram mi-octobre, vous avez dû vous apercevoir que j’avais fait une escapade genevoise avec douzépoux :-)

hotel warwick geneve

Genève n’est en effet qu’à 2 heures d’autoroute de Lyon, et nous y allons une fois par an environ pour visiter et nous promener. Cette fois-ci nous avons découvert de nouveaux lieux dont je vous parlerai prochainement, et au lieu de rester une seule journée, nous avons pu prendre notre temps en séjournant une nuit à l’hôtel Warwick en plein centre de la ville. Je vous rappelle que j’avais fait la connaissance du restaurant d’un des hôtels du Groupe Warwick à Lyon lors d’un déjeuner blogueurs très sympathique à la Reine Astrid. Le Groupe Warwick International Hotels a été fondé en 1980, avec l’acquisition du mythique Warwick de New York, construit par le célèbre magnat de la presse William Randolph Hearst pour sa dulcinée, l’actrice Marion Davies. Depuis, la marque s’est bien développée sur plusieurs continents (Amérique du Nord, Europe, Asie, Afrique, Moyen-Orient, etc …)

warwick geneve

La façade de l’hôtel ne lui rend pas tellement justice (mais le style revient à la mode), architecture typique des années 1970, mais il bénéficie d’une position stratégique près de la Gare (sans le bruit du train, je vous rassure) et tout près de la rue commerçante du Mont-Blanc. En quelques minutes on est près du lac également, de toutes façons le centre ville est facile à explorer à pied, à vrai dire je n’y ai jamais pris le tramway ni le bus.

De taille moyenne, il s’agit d’un établissement de 167 chambres et suites ; le lobby avec son majestueux escalier est très agréable et on aime s’y attarder, d’autant plus que le bar (et le restaurant) est juste à proximité.

warwick hotel geneva

warwick geneva lobby

Nous avons eu la chance de loger au septième et dernier étage de l’hôtel, où sont situées les chambres « Penthouse ». Il est judicieux de choisir une chambre à ce niveau, non seulement pour la vue sur les toits de Genève, sur le jet d’eau et le célèbre lac Léman …. mais surtout pour la terrasse, où on s’attarde volontiers s’il fait beau.

Dans notre chambre, il y a tout le confort qu’on retrouve dans un quatre étoiles (télévision écran plat, bouilloire, minibar, …) mais j’ai bien aimé la carte des oreillers, où on peut en fonction de ses goûts choisir un repose tête plus ou moins épais, plutôt mou ou ferme. Le lit était un king size, plutôt ferme.

warwick hotel geneva chambre penthouse

geneve warwick penthouse

carte oreillers warwick

Dans la salle de bains, j’ai apprécié le grand miroir grossissant, très pratique et surtout accessible, sans que j’aie à me contorsionner entre lavabo et baignoire ; je veux le même à la maison !

salle de bains warwick geneve

Après une journée de visites et de shopping (attention, les magasins ferment à 18 heures le samedi à Genève !), un brin de toilette et nous sommes descendus au rez-de-chaussée : nous avions une table réservée au restaurant Téséo, où nous avons beaucoup hésité devant la carte proposée par le chef Jean-Baptiste Cassany. J’étais bien tentée par le fish and chips mais j’ai préféré dîner léger et j’ai opté pour un thon en tataki mariné au miel et soja « juste saisi » aux graines de sésame, servi avec des nouilles de thé vert et des légumes de saison. Douzépoux a choisi un bar grillé, cuit à la perfection, servi avec des légumes également. Je n’ai pu résister par contre à la tatin de prunes et sirop d’érable, tandis que mon partenaire préférait la poire Bacchus au sirop de vin.

restaurant teseo warwick geneve

restaurant teseo warwick geneve

Dans notre chambre comme dans tous les espaces communs, j’ai remarqué que le wifi était très rapide et performant. Vous savez que j’ai du mal à décrocher de mon smartphone ! :-)

Après une excellente nuit (quel calme !) il était temps de découvrir le petit-déjeuner version Warwick. Pour les plus pressés ou ceux qui n’ont pas très faim le matin, un plateau peut être pris au bar, avec juste une boisson chaude et un croissant. Nous sommes de grands gourmands et un dimanche matin il faut prendre le temps de prendre des forces (la photo ci-dessous en témoigne !) ; C’est donc à l’assaut du buffet que nous sommes montés plusieurs fois, dégustant fruits, viennoiseries, j’ai même pris du porridge, agrémenté de raisins et différents fruits secs.

warwick hotel geneve breakfast

 

Nous avons dû ensuite faire nos bagages et quitter Genève, non sans nous arrêter voir le château de Coppet, où a vécu Madame de Staël, une visite très intéressante.

Bon à savoir : il n’y a pas de salle de fitness au Warwick, mais l’hôtel a conclu un partenariat avec un établissement tout proche, où vous pourrez pratiquer du sport ; il suffit de réclamer un voucher à la réception pour y accéder !

Un grand merci à Nicolas Chatellain et à tout le personnel du Warwick Genève pour leur accueil si chaleureux et professionnel.

Chambre 702 – Type : Penthouse

HOTEL WARWICK
Rue de Lausanne 14
1201 Genève, Suisse
Téléphone : (41) 22 716 8000
Site Web : http://warwickhotels.com/geneva/

* INVITATION *

3 commentaires

  1. 1
  2. 2
  3. 3

    Quel hôtel agréable, tout y est pour s’y sentir bien. Effectivement c’est génial la carte des oreillers ! Je crois que ce que je préfère c’est le petit déjeuner. J’adore le porridge. C’est vrai que la façade a un côté rétro, mais ce n’est pas pour me déplaire. Lorsqu’elle n’est pas salie par la pollution, cela peut même donner un certain cachet.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser HTML les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>