Turin : Palazzo Madama

Dans le centre de Turin, le Palazzo Madama est une visite incontournable et même si, admettons, vous ne pénétrez pas à l’intérieur, vous admirerez sans doute sa façade baroque sur la Piazza Castello. Il eut une histoire assez mouvementée (il fut tour à tour un bastion, un château, un palais, un quartier général de militaires, puis l’endroit où siégeaient le Sénat du parlement de Sardaigne et la haute cour … ) et donc des occupants très différents. Il est nommé ainsi à cause du surnom donné à Christine de France (fille d’Henri IV et de Marie de Médicis), « Madame Royale » dont c’était la demeure préférée ; une autre « dame » l’a occupé, Marie Jeanne de Savoie. Depuis 1934 il abrite le Museo Civico d’Arte Antica.

turin_palazzo_madama

Faites d’ailleurs le tour entier du Palais, c’est assez surprenant puisque toute la partie arrière n’a rien à voir et date de l’époque médiévale. Lorsqu’on visite le musée on peut avoir l’explication à cette curiosité : c’est ici que se trouvait la première porte prétorienne, qui fut ensuite transformée en château fort. Il n’en subsiste aujourd’hui que les murs et les deux tours de la porte romaine. Voici l’arrière du Palais avec quatre tours cylindriques à chaque angle, datant du XVème siècle (Ludovico d’Acaja), sur la photo ci-dessous :

castello Turin

L’entrée du musée est assez majestueuse et du même style que la façade, avec cet escalier conçu par Filippo Juvarra (1718), le même qui a dessiné la Basilica di Superga dont je vous ai parlé récemment.

turin_palazzo_madama

La visite est organisée de façon chronologique du bas vers le haut, et commence donc au niveau des fondations romaines, au sous-sol. On continue ensuite au rez-de-chaussée avec l’art du Moyen-Age à la Renaissance.

Voici un bas relief en marbre, situé au sous-sol.

turin_palazzo_madama

Ci-dessous Saint-Pierre (personnage à droite) qui accueille un homme et une femme aux portes du Paradis. Ce sont les premières sculptures qui racontent une histoire, et proviennent sans doute d’un cloître d’une abbaye située dans la Vallée de Suse.

turin_palazzo_madama

A droite : une partie des sièges du coeur (stalles) de l’abbaye de Staffarda. Tout est merveilleusement sculpté avec de riches détails, travail de plusieurs ébénistes français.

turin_palazzo_madama

Au rez-de-chaussée il y a des oeuvres de l’époque gothique et renaissance.

turin_palazzo_madama

Ce sont les salles qui sont au premier étage que j’ai préférées : la chambre de Madame Reale, la pièce des quatre saisons, la pièce de réception, la pièce du Sénat, la pièce Guidobono … toutes sont très belles, certes très chargées en dorures et peintures du sol au plafond, mais quel faste ! A ce niveau sont exposés également quelques portraits, meubles et bijoux.

Palazzo Madama Torino

Torino Palazzo Madama

turin_palazzo madama

Au deuxième étage se trouve une collection d’objets d’art décoratif, dont une quantité impressionnante de faïences italiennes (majoliques) et de porcelaines. Le marquis d’Azeglio, natif de Turin, a fait don au musée de sa collection de verreries peintes et dorées.

turin palazzo madama

J’aime beaucoup ces veilleuses en céramique, qui ont des formes variées et plutôt originales ; elles proviennent d’Italie ou de France (XIXème siècle).

turin_palazzo_madama

Dans ces pièces on voit également des pièces d’artisanat local vraiment superbes, comme cet éventail précieux (nacre et dentelle), de jolies pièces en tissu, broderies, et en verre (Murano par exemple).

eventail dentelle

Cette salle des dépôts communique avec les anciennes douves, où se trouve un jardin charmant avec des plantes ornementales, aromatiques, médicinales, quelques arbres fruitiers et des rosiers. Il y a un potager et le « jardin du prince » (il giardino del principe) ; il est intéressant de savoir que ce jardin a été reconstitué d’après des documents du XVème siècle, qui donnent une bonne idée de ce que l’on faisait pousser à l’époque. Il y avait également un petit enclos pour les porcs, une fauconnerie, et un poulailler. Comme vous le voyez dans la photo à droite ci-dessous, les plantations sont délimitées dans des petites parcelles rectangulaires. Du temps du prince Ludovico d’Acaia (entre 1402 et 1418) on prenait beaucoup soin de ce jardin, du potager et du petit verger ; ceux-ci permettaient de fournir les cuisines du château en fruits et légumes.Dans son jardin, le prince pouvait lire, faire la conversation, se reposer ou jouer. Il paraît qu’il y gardait quelques perroquets en cage.

jardin chateau Turin

Je vous conseille une petite pause à la cafeteria (Cafe Madama) au premier étage, le cadre est très chouette, avec de grandes fresques et des boiseries.

J’espère que cette visite du Palazzo Madama vous a plu, je pense que c’est un musée à ne pas manquer lors d’un séjour à Turin, si vous aimez les arts et l’histoire (prévoyez environ deux heures).

PALAZZO MADAMA / MUSEO CIVICO D’ARTE ANTICA
Piazza Castello
10122 TURIN
Tel : 011 443 35 01
Ouvert du mardi au samedi de 10 h à 18 h, et le dimanche de 10 h à 20 h (le grand escalier et la cour médiévale sont libres d’accès)
Entrée : 7,50 € – Gratuit si vous avez acheté la carte Torino+Piemonte

Site Web : http://www.palazzomadamatorino.it/

4 commentaires

  1. 1

    J’avais été charmée par les différentes atmosphères, les plafonds sublimes, le petit jardin médiéval… Je te seconde, un incontournable de Turin! L’office de tourisme y organise de temps à autre des goûters chocolatés, grandioses.

  2. 2
  3. 3
  4. 4

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser HTML les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>