Street art à La Haye

Comme souvent, je me suis un peu attardée à La Haye et après vous avoir montré les expositions d’art classique de la ville, j’ai consacré une journée à l’exploration de la scène street art. Dans tous les quartiers de nouvelles fresques voient le jour chaque année, encouragées par la ville et concrètement réalisées par The Hague Street Art, (THSA) une organisation regroupant beaucoup d’artistes locaux, et qui publie même un magazine « The Hague Street Art Magazine » qui en est à son septième numéro.

J’ai joué de malchance car une grève immobilisait ce jour-là bus et tramways, mais j’ai vu la majorité des dessins repérés sur une carte Street Art Cities, site et application bien utile pour les férus d’art urbain.

Dans le centre ville

A Achterom

Comme vous allez le voir, il y a quelques fresques dignes d’intérêt dans le centre ville, à commencer par Achterom, proche du « Passage », cette galerie couverte du début XXe siècle, où il est très agréable de flâner. Dans une petite rue qui la coupe perpendiculairement, quatre maisons mitoyennes ont été « relookées » de façon très originales par six artistes : appelons cela « Le mur des chats »; si vous les comptez, vous devriez en trouver dix-sept !

N’hésitez pas à regarder les comptes des artistes SoGo (dont nous reparlerons plus tard), Dünya Atay, Page 33, Zesta Online, Marilou Klapwijk. Suivant un fil rouge, chaque félin est dans une posture plus ou moins confortable, avec parfois des proies : poisson, oiseau, souris … hélas la façade n’est pas facile à photographier dans son entièreté, car la rue est étroite.

cat mural dünya atay den haag

the hague street art mouse cat

Non loin de là, dans une autre ruelle, on est saisi par les couleurs vives utilisées par Jochem Cats aka Wearecats ; il s’agit d’une fresque à deux mains puisque l’autre artiste est S.Sava (2017). Regardez comme la longue chevelure rouge de la jeune femme court sur le mur ! J’adore ce style un peu Art Nouveau :-) Jochem Cats était auparavant le créateur et directeur artistique de The Hague Street Art, mais il se consacre désormais à son art à plein temps, ou presque, puisqu’il est aussi conseiller culturel.

den haag mural street art achteron

A l’arrière du Novotel City Center se trouve une autre oeuvre fantastique, déployant une nuée d’iris sur la façade d’un immeuble assez quelconque. Cela le métamorphose vraiment, vous ne trouvez pas ?

S’inspirant d’un dessin de Martin Helm, les artistes Patrick Artdrenaline et Byron Guenther aka ZestaOnline ont eux aussi gardé l’esprit de l’Art Nouveau, qui utilise souvent des éléments botaniques.

murals iris achteron art

Quittons Achterom mais restons dans le centre ville, où l’on retrouve le duo SoGo Show dans cette petite rue, Nieuwstraat, sur la façade d’une belle maison occupée au rez-de-chaussée par un coffee shop (anciennement un marchand de tabac, thé et café, P.D. Schilte). C’est le duo constitué de Sophia den Breems et Gordon Meuleman) qui ont peint ces deux jolies cigognes, symbole de La Haye, (on leur coupait les ailes pour qu’elles ne s’envolent pas, mais on les gardait sur le Groenmarket, marché aux poissons qu’elles gardaient propre. Les plants de caféier qu’on peut voir sur le mur font référence à l’activité de l’ancienne boutique qui était installée ici de 1868 à 1968.

cigogne la haye street art wall

Voici une oeuvre intéressante car elle est double ! en effet, en se déplaçant sur le côté, le visage, même s’il est identique, est vu de profil, c’est très original. C’est Gordon Meuleman qui a peint Sophia den Breems, sur ce lieu qui était auparavant un couvent, aux XVe et XVIe siècles, un lieu où les femmes se sentaient en sécurité. Je ne les ai pas comptées, mais il paraît que le dessin compte pas moins de 20 000 rayures !

la haye street art murals netherlands

Nina Valkhoff … retenez bien ce nom, car je suis sûre que cette artiste va aller loin ! Champignons colorés, corbeaux noir luisant, ce mur est l’un de mes préférés dans la ville. Originaire et installée à Rotterdam, qui finalement n’est pas très loin de La Haye, elle a vraiment un talent fou. Peut-être avez-vous vu, à Paris (dans le Marais) une fresque qu’elle avait peinte pour The Body Shop et Dove contre l’expérimentation des produits sur les animaux, qui représentait un lapin blanc et une seringue. Muraliste et illustratrice, elle adore peindre de grands murs, mais aussi sur des sacs vintage, créant ainsi des pièces d’art uniques et leur donnant une nouvelle vie.

 


En vous rendant à la gare vous emprunterez probablement une grande rue piétonne, Turfmarkt. Vous remarquerez cette fresque colorée sur votre gauche, à l’entrée d’un tunnel où passe le tramway. ll s’agit d’une oeuvre à la mémoire du musicien Chuck Deely, un américain qui vécut de nombreuses années à La Haye, en grande partie dans la rue, décédé en 2017. Sur quatre mètres de haut et vingt mètres de large, les artistes Sophia den Breems, Sjors Kouthoofd et Dominic Brown ont peint ceci en deux semaines environ, en travaillant la nuit car le tram circule de jour. Ce musicien était très apprécié par la communauté et un sondage a même eu lieu pour choisir le dessin préféré des habitants. Je trouve que c’est un bel hommage …

mural chuck dealy den haag

J’ai rejoint ensuite les bords du canal et ses quais (Spui) et sur le rideau de fer d’un tatoueur (Tatoo Shop Libertad) j’ai remarqué plusieurs petits dessins et pochoirs, pas signés hélas.

street art la haye

Plus loin sur le quai, une très jolie chouette me salue, et c’est assez rare pour le signaler, son auteur n’est pas néerlandais ! Il s’agit du brésilien Luis Sevens Martins aka L7 Matrix , qui peint souvent des oiseaux, mais pas seulement. J’ai vu dans son portfolio quelques portraits également. Bien qu’installé en France, il pratique l’art de rue dans de nombreux pays et expose régulièrement dans de prestigieuses galeries à travers le monde, comme la galerie Bartoux à Londres ou Mathgoth à Paris. Il utilise la craie, l’encre de Chine, les pastels et la peinture acrylique ou même le latex pour ses réalisations tout en mouvement.

la haye den haag street art murals

Déjà vu à Nimègue, le travail de Collin van Sluijs ne me laisse pas indifférente. Ses oiseaux sont tellement colorés et réalistes ! Pas étonnant qu’il ait été choisi pour peindre l’une des fresques pour les 200 ans du Mauritshuis, dont je vous parle dans mon article La Haye côté culture .

colin van sluijs street art

Vers l’Université des Sciences Appliquées

Voici un quartier très moderne avec des immeubles assez hauts, c’est là que j’y découvre le « Mural of change« , mettant à l’honneur trois personnalités qui sont très actives pour changer notre monde : Greta Thunberg (en haut),  Vitaly Safarov (qui a travaillé comme formateur pour une ONG en Géorgie, et était à l’origine de la création du Tbilisi Shelter, un espace sûr pour les défendeurs des droits de l’homme ; il est mort assassiné il y a 4 ans)  et Berta Cáceres, une militante écologiste hondurienne, assassinée elle aussi, en 2016, en raison de ses actions contre la construction d’un barrage. C’est une fresque magnifique de Karski and Beyond.

la haye street art murals

Les mêmes artistes ont peint une série magnifique elle aussi, le long de Laakweg, sur le pignon de logements sociaux. Quatre fresques au total, celle-ci exprimant l’esprit de jeunesse, de liberté … j’adore le petit avion Playmobil ! Les deux artistes néerlandais ont des parcours un peu différents : Karski, né en 1974 à Amsterdam, a commencé à peindre au spray dès l’âge de 10 ans, tandis que Beyond, né en 1983 à La Haye, a commencé à peindre en 1997. Tous les deux ont une formation en beaux-arts et illustration graphique. Si vous êtes allés voir l’expo Colors Festival 2 à Paris, vous avez sans doute vu une fresque peinte en solo par Karski !

street art la haye

Dans le quartier de Binkhorst

Ayant beaucoup marché pendant toute la matinée, je fais un arrêt café au Teleport Hotel, où j’avais repéré quelques pièces de street art. Je n’ai pu accéder aux étages bien sûr, qui sont réservés aux clients, mais déjà dans la partie commune du rez-de-chaussée il y a quelques dessins intéressants. Les chambres et studios sont également décorés par des artistes, vous pouvez en avoir un aperçu sur leur site internet.

A gauche, un piano peint par Jochem van Aller aka Jawgem  ; à droite, la Justice, représentée par Lily Brick (qu’on retrouve un peu plus loin). Installée en Catalogne, elle peint beaucoup en Espagne, pour de nombreux festivals.

teleport hotel la haye street art

Le billard qui sert aussi de table est décoré par le duo SogoShow. Le duo est très actif à La Haye : ils ont même peint un autobus, un bateau, des skateboards … un éventail de supports très variés ! Ils ont même lancé leur propre marque de bière, Applause, encore une corde à leur arc !

street art sogo show den haag

J’ai repris ensuite ma marche le long d’une grande artère … à gauche, vous reconnaissez peut-être ou pas le personnage « Seven » représenté, qu’on retrouve dans la série Umbrella Academy (et joué par Ellen Page, maintenant Elliot) ; c’est une collaboration entre Collin van der Sluijs et Mr Super A, deux compères qui ont l’habitude d’oeuvrer ensemble.

A droite, un drôle de portrait patchwork, qui représente Hans Mahler, composé de treize morceaux, chacune peinte par un artiste différent, pour le remercier de ce qu’il a fait pendant sa carrière . Comme vous le voyez, le personnage tient un appareil photo ; en effet, Hans Mahler est un photographe qui a beaucoup fait pour promouvoir le street art dans La Haye. Sur l’objectif, on peut lire « Straat kunst » (art de rue), et beaucoup de détails incroyables.

la haye murals street art

Non loin, sur un immense parking, une non-moins immense fresque s’étale sur le mur d’enceinte. « The flying lady« , sur douze mètres ! Il s’agit là encore d’une oeuvre commune, où on retrouve plus ou moins les mêmes artistes que pour la fresque « Cat wall » dont je vous ai parlé en début d’article : page33Sophia den BreemsDünya AtayMarilou Klapwijk. C’est un court-métrage qui les a inspirés : AMA, par Julie Gautier.

street art la haye den haag murals

On peut dire que j’en ai vu, des fresques de Karski and Beyond !!! Ils sont partout à La Haye ! Ils ont voulu résumer sur celle-ci l’histoire de ce quartier Binckhorst. Comme j’ai pu le constater, c’est une zone en pleine mutation, avec pas mal d’immeubles de bureaux et habitations en cours de construction. Dès le début des années 1930 plusieurs usines se sont installées ici, dans le secteur de l’automobile, du gaz, du papier, s’accroissant après la deuxième guerre mondiale. Pour une raison que j’ignore, on retrouve encore pas mal de coqs et poules en liberté dans le secteur, qui sont nourris par les habitants.

karski and beyond street art den haag

Sur l’autre côté de cette grosse brasserie, une autre fresque, très différente et un peu rétro, par Lily Brick, qui représente souvent les femmes avec une belle crinière rousse. Elle a décoré l’une des chambres de l’Hotel 128 à Street Art City à Lurcy-Lévis. Dommage que le grillage gâche un peu la vision d’ensemble de ce beau dessin plein de symboles.

lily street art murals binckhorst

J’ai mis pas mal de temps à trouver l’accès pour admirer et photographier cette fresque de MrCenz réalisée en 2017 sur Pollux straat ; il est bien dommage que tout le fatras des occupants des lieux occulte ce merveilleux portrait. J’aurais bien déplacé au moins la grande planche bleue mais sans aide cela m’a semblé un peu compliqué … C’est toujours un plaisir de voir les oeuvres de cet artiste, très présent à Londres (vers Shoreditch ou encore Camden) où il réside.

the hague street art mr cenz

Juste à côté, la panthère de Hugo Mulder aka DHM est par contre plus visible, heureusement … Peintre et designer graphique venu d’Amsterdam, il a commencé le graffiti en 1984, design graphique en 1990, et a repris de nouveau l’art de rue avec les stickers, les pochoirs et les fresques murales en 2001. Avec son style « tatouage tribal » reconnaissable entre mille, il représente portraits féminins et animaux travaillés au pochoir et à la peinture acrylique spray.

den haag murals

Nous arrivons à la fin de notre promenade urbaine dans les rues de La Haye, j’espère qu’elle vous a plu, et que vous visiterez bientôt cette ville très intéressante.

N’oubliez pas d’épingler cette photo ci-dessous dans vos tableaux Pinterest, cela vous permettra de retrouver plus facilement mon article !

den haag murals guide

Cet article fait suite à un voyage de presse organisé par Visit Netherlands mais je garde toute liberté éditoriale.

THE HAGUE MARKETING BUREAU
Site Web : https://denhaag.com/fr

OFFICE NÉERLANDAIS DU TOURISME ET DES CONGRÈS
Site Web : https://www.holland.com/fr/

2 commentaires

  1. 1

Répondre à argone Annuler la réponse.

Votre adresse email ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser HTML les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.