Coral Gables

Voici un coin bien dépaysant, au sud de Miami, je vous présente la ville de Coral Gables. La végétation y est omniprésente, les villas discrètes mais luxueuses aussi. On est loin du bling-bling de Miami Beach dont je vous ai parlé dans l’article précédent. C’est dans les années 1920 que George Merrick acquit (en seulement cinq ans) les 4000 hectares de Coral Gables, surnommée « City beautiful » (ville superbe). Miami était alors en plein boom immobilier, le projet de Merrick rencontra un grand succès ; c’est l’architecture néoméditerranéenne qui prédomine, avec quelques accents hispaniques. Aujourd’hui la ville compte environ 50 000 habitants, et l’Université de Miami y est installée, ainsi que le National Hurricane Center. Pour la petite info, elle est jumelée avec Aix-en-Provence ! Malgré l’éclatement de la bulle immobilière, les résidences sont toujours convoitées ici, tout y est propre, bien entretenu, rien ne dépasse.


Mon Uber m’a déposée directement devant l’entrée du monumental hôtel Biltmore, qui n’est pas difficile à trouver tant sa tour centrale carrée de 18 étages est haute … il se voit de loin ! C’est également George Merrick qui est à l’origine de cette construction, un établissement de luxe ouvert en 1926. C’était en quelque sorte un fantasme de longue date, pour l’homme d’affaires dont l’enfance avait été bercée d’histoires de châteaux ibériques lues dans des livres illustrés. Il a même fait importer des tuiles d’Espagne pour recouvrir la toiture, dédaignant les tuiles américaines, pourtant de bonne qualité !

Miami Biltmore hotel Coral Gables

Même sans être client de l’hôtel, il est possible d’y rentrer et d’admirer l’architecture de cet hôtel iconique. J’étais impressionnée par le grand hall, une salle de 790m² et de 13 mètres de hauteur sous plafond, où trônent toujours deux grandes cages à oiseaux (voir photo de gauche ci-dessous, recouvertes d’un drap en velours). Des colonnes massives en pierre rythment l’espace où se trouvent des tables, chaises, canapés … et la réception bien sûr.

La piscine est vraiment immense (2000 m²), saviez-vous que Johnny Weissmuller (oui, Tarzan himself !) fut l’un des maîtres-nageurs ? Le terrain de golf (18 trous) est juste à côté … que demander de plus ? Parmi les stars qui ont séjourné ici, citons Bing Crosby, Judy Garland, Ginger Rogers … ou le duc et la duchesse de Windsor.

miami biltmore hotel

Le petit-déjeuner peut se prendre dans ce joli patio arboré, au son du glouglou d’une fontaine aux allures espagnoles.

L’hôtel fut réquisitionné pendant la deuxième guerre mondiale, en 1942, pour servir d’hôpital militaire, puis en campus de l’école de médecine, jusqu’en 1968. Après être passé près d’une démolition (ouf !) il fut finalement restauré à la fin des années 80 (pendant quatre ans et en payant une facture de 55 millions de dollars) et maintenant ses 280 chambres font le bonheur de quelques hôtes privilégiés !

Miami biltmore hotel

De là, je continue mon chemin à pied, et dans l’alignement parfait du Biltmore, se trouve la Coral Gables Congregational Church, tout à fait dans le style espagnol aussi (et aussi de Merrick en 1925) …. j’ai un peu l’impression d’être en Andalousie ! Il paraît qu’on y donne des concerts de jazz ou de musique classique, et que l’acoustique y est excellente.

Miami congregational eglise Coral Gables

Pour ne pas encombrer la vue, les noms des rues sont indiqués au sol, sur des blocs en béton peints.

Miami Coral Gables

Là où se rejoignent Sevilla Avenue, De Soto Boulevard et Granada Boulevard, se trouve De Soto Plaza and Fountain , une place ou plutôt maintenant un rond-point construit sur le thème de l’eau, avec cette colonne installée au centre d’un joli bassin circulaire à deux niveaux.

coral gables colonne

Ce qui m’a surtout plu pendant ma promenade à pied, ce sont les larges avenues et les magnifiques maisons qui ne sont pas tellement cachées, pas de grands murs d’enceinte comme en Europe, on peut les admirer ainsi que les superbes jardins ou encore les arbres majestueux.

maison coral gables arbre

Coral Gables Floride maison

J’étais super déçue que la Venetian Pool ou piscine vénitienne soit fermée pour des travaux de maintenance lors de mon passage. Je n’ai donc pu y barboter, mais heureusement j’ai pu la voir et la prendre en photo car seul un grillage la sépare du trottoir. Elle a été aménagée dans une ancienne carrière dont les pierres ont servi à construire les demeures qui l’entourent. Je suis bonne pour revenir à Miami, c’est sûr, car cette piscine me fait carrément rêver avec son décor qui mêle Venise et Hollywood : ponts en galets, cascades, îlot bordé de palmiers … je m’y vois déjà !

Miami Coral Gables venetian pool

Voici la maison d’enfance de George Merrick, construite par Solomon Merrick son père, ancien pasteur d’une église congrégationaliste recouverti dans l’immobilier. Sa maman avait dessiné les plans et je dois dire qu’elle est plutôt élégante, construite en roche corallienne, avec sa véranda et ses colonnes … Achevée en 1906, la résidence fut nommée Coral Gables …. d’où le nom choisi ensuite pour la ville par le petit George devenu grand ! L’accès était libre au moment de ma venue, avec un petit jardin dont certains arbres fruitiers furent plantés par George Merrick lui-même.

Merrick House coral gables

Après plusieurs minutes de marche en direction de l’Est, sur la 24ème rue, j’arrive au City Hall, l’hôtel de ville de Coral Gables. Terminé en 1928, Phineas Paist et Harold Steward, les architectes, ont suivi les conseils artistiques de Denman Fink (qui était l’oncle de George Merrick). Toujours de style hispano-méditerranéen, il surprend avec sa forme semi-circulaire à colonnes corinthiennes et sa tour à trois étages, qui abrite l’horloge et une cloche au sommet.

mairie coral gables floride

C’est là que j’ai la bonne surprise de tomber sur le Farmers Market du samedi (ce n’était pas planifié). Plusieurs stands de producteurs locaux proposent leur récolte, dans une ambiance familiale très sympathique et détendue … il y avait aussi un ou deux food-trucks.

farmers market coral gables

Miami farmers market coral gables

Sur l’avenue commerçante Coral Way, j’ai remarqué ce bâtiment immense, conçu par l’architecte Phineas Paist,  avec ses imposantes colonnes …. qui porte bien son nom de Colonnade Building. A l’origine centre de commerce en 1927, et après plusieurs utilisations très variées comme centre d’entraînement pour pilotes, siège des « Colonnade Movie Studios » et même fabrique de parachutes pendant la guerre.c’est maintenant un hôtel, et des restaurants se sont installés en rez-de-chaussée.

colonnade building coral gables

Situé bien plus au sud de Coral Gables, voici le Lowe Art Museum, installé sur le (très étendu) campus de l’Université de Miami, pas très loin de l’autoroute « South Dixie Highway ». Créé en 1950, c’était le premier musée de collections d’art dans le Comté de Miami-Dade. Dans ses différentes galeries, on peut admirer des oeuvres de différents continents : Asia, Afrique, … et de différentes périodes. Il y a ainsi une salle dédiée aux pièces de l’Antiquité grecque et romaine.

Devant l’entrée, une sculpture en acier de Hans Van de Bovenkamp, intitulée « Circles and waves » (1987).

LOWE ART MUSEUM MIAMI

lowe art museum coral gables

J’ai surtout été vraiment bluffée par la beauté des objets de l’exposition montée dans le cadre de la manifestation « 2018 Year of Glass« . De multiples objets d’art en verre étaient montrés, sculptures, vases, bijoux … c’est vraiment à voir si vous venez à Miami !

glass exhibition lowe art museum

Je vous recommande en particulier, avant ou après la visite, de vous promener sur l’immense campus universitaire, car il y a un peu plus de trente oeuvres disséminées sur celui-ci. Le plan pour les trouver est disponible gratuitement à l’accueil du musée. Attention ce musée est fermé le lundi.

Ma dernière visite à Coral Gables fut le Fairchild Tropical Botanic Garden, un superbe jardin de 34 hectares. C’est d’ailleurs le plus grand jardin tropical des Etats-Unis ! Il fut créé par un passionné de plantes, Robert Montgomery, en 1936. Son ami, David Fairchild, également passionné, a rapporté de ses voyages de nombreuses espèces venant du monde entier. C’est pourquoi il donna le nom de Fairchild à ce jardin, où se déroulent ponctuellement certains week-ends des manifestations à thème, festivals, comme lors de ma venue, un Chocolate Festival, avec animations, concerts, food trucks, dans une ambiance très sympa et familiale.

C’est également un conservatoire d’espèces tropicales, qui deviennent parfois rares. On peut y faire une excursion guidée soit à pied, soit en petit train électrique (45 minutes). Ceux-ci sont compris dans le prix d’admission.

miami fairchild garden

Outre les jardins, on peut aussi pénétrer dans des serres tropicales et surtout dans la serre aux papillons, pour un moment magique en leur compagnie. De grandes précautions sont prises pour qu’ils ne s’échappent pas, au moyen de portes doubles.

miami fairchild papillon

 

Jusqu’à fin mars de cette année, une expo d’art assez particulière se déroule au jardin Fairchild. Nommée « The art of balance« , elle nous incite à regarder en l’air pour voir les oeuvres de Jerzy Kedziora, installées sur une corde, une tige, ou au sommet d’une pyramide, tout en gardant leur équilibre !  (sur la photo ci-dessous, le marcheur sur la corde)

Miami Coral Gables Fairchild jardin

Pour voir le programme des différentes manifestations, je vous conseille de visiter leur site avant votre visite. Le jardin est ouvert tous les jours !

Où manger, boire un café ?

BOOKS AND BOOKS – 265 Aragon Avenue – Ouvert de 9 h à 23 heures tous les jours

Dans le centre de Coral Gables, voisin du Coral Gables museum, j’ai adoré cette librairie – café qui a un énorme choix de livres en tous genres (cuisine, littérature pour enfants, romans, livres d’art …) où j’ai pris un café au calme. Il y a aussi une petite restauration proposée et on y trouve les pains et gâteaux de Zak the Baker.

Miami Coral Gables books and books

books and books cafe coral gables

Voici encore une journée bien remplie à Miami, j’espère que cet aperçu de Coral Gables vous a plu ! Prochaine étape, juste à côté, Coconut Grove !

ONEWORLD ALLIANCE
Site Web : https://fr.oneworld.com/

MIAMI AND BEACHES
Site Web : http://www.miamiandbeaches.fr/

11 commentaires

  1. 1
  2. 2
  3. 4
  4. 6
  5. 7
  6. 8
  7. 10

Répondre à Marie Annuler la réponse.

Votre adresse email ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser HTML les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>