Cracovie gourmande

Durant mon dernier voyage en Pologne au mois d’octobre dernier, nous avons pu goûter à quelques spécialités locales et tester des restaurants très différents. Pour compléter mon cityguide de Cracovie, voici donc plusieurs bonnes adresses que vous pourriez essayer à votre tour.

Saviez-vous d’ailleurs que Cracovie a été choisie pour être la capitale européenne de la culture gastronomique en 2019 ? Ce titre est décerné par l’Académie Européenne de la Gastronomie, et atteste de la volonté de la ville de faire perdurer les méthodes traditionnelles de traitement et de conservation de la nourriture, sans l’industrialiser (fermentation et fumage et séchage dans la cendre, par exemple). De nombreux produits régionaux sont enregistrés dans l’Union Européenne : saucisson, carpe de Zator, obwarzanek, et les fromages dont l’Oscypek au lait de brebis fumé.

Dans la vieille ville

Nous avons commencé notre séjour avec un dîner au restaurant Klimaty Poludnia qui sert davantage de spécialités italiennes que polonaises, mais pour les vins nous avons été très bien conseillés par la maîtresse des lieux. On se laisse tenter par une carte de plats réconfortants, comme le filet mignon de veau aux pommes de terre, herbes de Provence et une sauce à l’orange et au miel, ou l’ossobucco de cerf au riz noir, accompagné d’une sauce aux légumes bien mijotés.

cracovie restaurants guide pologne

cracovie restaurant

Świętej Gertrudy 5

Au sud de la Voie Royale, dans une des plus belles rues de Cracovie, la salle du restaurant Pod Nosem est à l’image de la carte : elle célèbre la tradition et l’histoire dans une réinterprétation moderne. Le menu change tous les mois, pour coller aux produits de saison.

Ce restaurant plein de caractère aux allures médiévales se compose, au rez-de-chaussée, d’une lumineuse salle ornée de tapisseries et garnie de banquettes blanches en bois aux dossiers assortis, et au sous-sol, d’une salle à l’éclairage plus tamisé, aux murs mêlant briques et pierres apparentes. On y sert une cuisine polonaise classique agrémentée d’une séduisante touche moderne. J’ai choisi en entrée des harengs marinés bien fondants, servis avec une crème aigre et un chutney de pommes, puis, en plat principal, le poisson du jour, un bar cuit à la perfection, sur une galette de pommes de terre. Pour terminer, une délicieuse crème brûlée à lavande et à la myrtille.

pod baranem restaurant cracovie

pod baranem cracovie restaurant

restaurant pod baranem cracovie

Bon à savoir : ⇒ au dessus du restaurant, trois suites luxueuses sont aménagées

Ul. Kanonicza 22

On monte un peu en gamme avec Szara Ges , au coeur de Cracovie.

restaurant szara ges cracovie

Dans une éblouissante salle voûtée du XIVe siècle, la maison Hetman, on déguste toutes les spécialités à base d' »oie grise », (d’où le nom de ce restaurant gastronomique), et de canard également. Ce volatile est présent dans l’assiette sous forme de saucisse, de soupe, de foie gras, fumée, rôtie, croustillante …. et même jusqu’au dessert (via un oeuf … en chocolat blanc, qui renferme un coulis de mangue). Essayez d’obtenir une table près des fenêtres, pour profiter de la vue sur la place, l’église Saint-Adalbert et l’église Notre-Dame.

pod nosem cracovie restaurant

En entrée je me suis régalée avec un gravlax de saumon grillé aux herbes, ne résistant pas à prendre en photo l’assiette de ma voisine qui avait opté pour une glace de foie gras, ou celle de mon voisin contenant un sandre accompagné d’écrevisses, de petits légumes et d’oeufs de poisson.

szara ges cracovie saumon

restaurant szara ges cracovie

Regardez cette cuisse d’oie confite, un régal avec la compotée d’abricots et prunes cachée dessous ! La viande était super fondante, mais comme vous le voyez il y avait une petite touche croustillante sur le dessus.

szara ges restaurant cracovie

Rynek Główny 17

Je n’ai pris qu’un latte dans le très joli jardin qui se situe derrière la maison Mehoffer … mais on peut y manger aussi des plats simples et des pâtisseries (comme le sernik, gâteau au fromage). Une petite salle est une solution de repli, si la météo n’est pas au beau fixe. Bref, ne zappez pas le Meho Café !

meho cafe cracovie

Ul. Krupnicza 26

L’obwarzanek de Cracovie est sans conteste le symbole le plus goûteux de la ville. Chaque jour, il se vend plus de 150 000 de ce genre de bagel, une ancienne tradition datant de plus de 600 ans. Les petits pains sont protégés par une appellation d’origine (AOP) depuis 2010 et spécificité géographique de la part de l’Union Européenne, ce qui témoigne de l’importance accordée au patrimoine culinaire de la ville. Il est donc imposé un poids, une forme bien déterminée, et un processus de fabrication spécifique.

obwarzanek cracovie pologne

A chaque coin de rue, on peut voir un stand ambulant de ces couronnes passées au four, souvent incrustées de graines de pavot, de sésame ou de sel. Cette curiosité historique existait déjà au XIVe siècle, et de très nombreux Cracoviens aiment toujours autant s’en offrir un pour le grignoter en allant au travail ou à l’école ; ils sont en vente dès l’aube, alors qu’ils sont encore tout chauds. Les authentiques ont une marque visible de la cuisson sur grille (les faux ont des petits cercles au dos). Prix : 20 à 25 PLN

cracovie bagel pologne

Obwarzanek krakowski cracovie

Bon à savoir : ⇒ il existe même un musée d’obwarzanek ! clic clic ici https://www.muzeumobwarzanka.com/

Dans les boulangeries-pâtisseries, vous trouverez également souvent ces gros beignets fourrés de garnitures variées (ici à la confiture de cerises), les pączki. A l’origine, leur confection permettait d’écouler toutes les réserves de matières grasses interdites pendant la période du Carême. Cela a bien changé, on les consomme maintenant toute l’année ! Ceux-ci, sur la photo, sont couverts d’un glaçage brillant, mais on les trouve parfois juste saupoudrés de sucre glace.

gateau pologne cerise

Dans l’ancien quartier juif

Pressé, ou amateur de street food ? Alors rendez-vous devant l’un des stands de la place Nowy, où se trouvaient les anciens abattoirs kasher à volaille, pour acheter une zapiekanka, qu’on pourrait appeler aussi la « pizza polonaise » ! Son nom vient du verbe « gratiner » (zapiekać) et cette spécialité polonaise est apparue dans les années 70, vendues par des stands ambulants. La version de base (demi-baguette de pain blanc grillé) est plutôt recouverte de champignons et de fromage gratiné, avec du ketchup, mais comme pour les pizze, toutes les variantes (garniture, sauces, herbes ….) existent, et vous hésiterez peut-être longtemps devant le panneau du vendeur ! (environ 10 PNL) Je recommande de prendre l’option avec du fromage d’oscypek fumé, typique du pays :-)

zapiekanka cracovie kazimierz

street food zapiekanka cracovie

Donnant sur cette même place, arrêtez- vous pour un café, voire un repas au très ancien bar Alchemia, un peu sombre et magique, avec une déco recherchée, de différents styles. On a pu profiter de la terrasse en raison du temps radieux, mais l’intérieur est très accueillant aussi.

alchemia cracovie cafe restaurant

café alchemia cracovie

Estery 5

Une autre option pour de la street food, dans le même quartier de Kazimierz, est d’aller au Judah Market, qui se situe sur une petite place, sous la fresque de Pil Peled ; café, pierogi, frites belges, burgers … ce n’est pas immense mais c’est sympa pour un en-cas ! Les food trucks changent souvent, ce qui évite la lassitude … En semaine, c’est ouvert de 12 h à 23 h, fermeture plus tardive le week-end.

judah food market cracovie

cracovie judah street food market

Świętego Wawrzyńca 16

Un nom un peu dur à retenir, Introligatornia Smaku … mais qui vaut le détour, en plein coeur de Kazimierz, sur la rue Józefa où vous verrez un peu de street art. Vous avez déjà reconnu sur la première photo les pierogi, ces ravioli polonais délicieux. Sur l’autre photo, le plat que j’avais choisi, un fondant pavé de saumon avec les galettes de pommes de terre locales, et quelques légumes … c’était bon et très copieux !

ravioli pierogi cracovie restaurant

Introligatornia Smaku Cracovie Pologne

Józefa 20

Pour une ambiance plus jeune et branchée (mais plus bruyante aussi), direction le Bazaar Bistro (qui est aussi un bar à vins) en plein Kazimierz, sur la place Nowy.

restaurant bistro bazaar cracovie

Regardez-moi ce sandwich au pain brioché toasté !!! Il me fait déjà saliver, alors que nous regagnons notre table …

quartier juif restaurant bistro bazaar

La carte est bien alléchante et une fois installés, il était assez délicat de choisir …

cracovie bistro bazaar kazimierz

J’ai résisté au smash burger et opté pour des pâtes fraîches maison à la langue de boeuf, un délice.

bistro bazaar pâtes cracovie pologne

… et pour terminer un crumble épicé de cardamome, aux prunes, aromatisé d’un peu de rhum. (la prochaine fois, je testerai le carrot cake, qui avait l’air aussi très bon)

cracovie restaurant bazaar bistro

plac Nowy 6

Je vous recommande chaudement Pod Baranem, un restaurant situé non loin du Planty, dont les tables sont parées de belles nappes blanches et de bougies. Des oeuvres originales sont accrochées aux murs, et les plats polonais sans gluten son très réussis (pierogi, galettes de pommes de terre, côtes de porc … ).

pod baranem cracovie

C’est l’occasion de tester la Żurek po krakowsku , pour le moins originale : cette soupe aigre mode cracovienne (ici aux champignons sauvages) est préparée à base de levain de farine de seigle et servie dans une miche de pain aux graines. On la sert traditionnellement au moment des fêtes de Pâques. Dans les restaurants en Pologne vous trouverez souvent des potages au menu (entrées) : aux betteraves, au chou, aux pois …

pod baranem restaurant cracovie

cracovie restaurant pologne

Après avoir goûté les fameux ravioli polonais, les pierogi, à la mode russe c’est-à-dire avec de la viande et du cottage cheese), j’ai choisi de conclure avec le pain d’épices du chef, pas mal du tout. Les pierogi étaient à l’origine le plat des paysans, mais ils ont été ensuite invités à la table de toutes les classes sociales. On les trouve aussi en version sucrée, pour les desserts, garnis de fruits (baies, fraises, myrtilles). Ils possèdent même leur saint patron, Hyacinthe.

pod baranem pain épices

ul Sw Gertrudy 21

Je suis sûre que je vous ai mis l’eau à la bouche avec toutes ces photos ! Si vous avez d’autres bonnes adresses à partager avec nous, indiquez-les en commentaire, ce serait cool pour les prochains voyageurs, merci !

 

Ce voyage fait suite à une invitation de Transavia et l’Office National du Tourisme de Pologne. Les choix éditoriaux des articles qui font suite à ce voyage me reviennent librement.

Transavia
Site Web : https://www.transavia.com/

Office National du Tourisme de Pologne
Site Web : https://www.pologne.travel/fr

1 commentaire

  1. 1

Répondre à Anthony Annuler la réponse.

Votre adresse email ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser HTML les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.