Les Batignolles

Au mois de septembre dernier j’ai décidé d’explorer un quartier de Paris que je ne connaissais pas encore, les Batignolles (ou « Bati » comme disent certains parisiens). Pour l’anecdote, le peintre Bernard Buffet y est né, au 29 de la rue des Batignolles précisément. Il a d’ailleurs une rue à son nom. Situé à l’est du 17e arrondissement, avec ses allures de village, j’avoue qu’il ne m’a pas déçue, regorgeant de petits bistrots et restaurants, bars à vins et de magasins indépendants (il n’y a pas de grande enseigne style Zara ou H&M).

Pour commencer voici une série de photos un peu sans queue ni tête, des cafés, des immeubles dont l’architecture m’a séduite … histoire de se plonger dans l’ambiance « batignollesque » !

paris 17 e batignolles

Je ne sais pas si cette devanture est réellement ancienne, et si ce magasin est ouvert parfois …. en tous cas lors de mon passage les ouvertures étaient masquées par des panneaux en bois peint, j’ai trouvé l’ensemble des couleurs joli !

paris batignolles guide

Architecture superbe pour cet immeuble assez étroit de style art nouveau, dessiné par R. Simonet et construit en 1901 (sur la partie inférieure, on peut voir des grappes de raisin en grès par le céramiste Alexandre Bigot). A sa gauche, l’autre immeuble est du même architecte ; venez aux 62 et 64 rue Boursault pour les voir !

batignolles architecture

caves du chalet paris batignolles

photographie batignolles paris

batignolles cordonnier paris

J’ai admiré longtemps ce superbe bâtiment au fronton néo-classique, décoré de panneaux de céramique brune, des architectes J. Denfer et P. Friessé de 1890, visiblement réhabilité, et qu’occupe maintenant Enedis. Il se trouve au 53 rue des Dames, et ce site abritait au début du XIXème siècle une usine électrique (on peut voir l’entrée d’ailleurs, encore avec des carreaux blancs et rouge, puisque c’est maintenant l’entrée du parking) ; c’est par ici qu’on faisait entrer le charbon nécessaire à la production d’électricité (pour chauffer l’eau). Le monument est classé aux monuments historiques depuis 1992.

paris quartier batignolles

Une boucherie fermée depuis bien longtemps, mais dont la devanture est restée dans son jus, dommage que la porte a été remplacée par une avec un cadre alu, c’est assez moche. Ce type de vestige du passé me rend toujours assez triste et mélancolique, pas vous ? Ces commerces avaient tout de même plus de splendeur que nos enseignes contemporaines (lettres dorées en relief, médaillons « République Française », plaque de marbre (dont seule une subsiste, à droite).

batignolles paris boucherie

Au bout de la rue des Batignolles, on tombe sur l’église Sainte-Marie des Batignolles, à l’apparence extérieure très sobre, aux allures de temple grec avec un fronton soutenu par quatre colonnes. Fait bizarre, elle n’a pas de clocher ! (mais vous pouvez voir sur la photo une petite cloche baptisée « Etiennette » sur le toit dans un mini-campanile). Construite en 1828, elle sera agrandie en 1839 en raison de l’augmentation de la population.

paris eglise sainte marie des batignolles

Au bout de la nef, le choeur est de style roccoco, avec un effet impressionnant créé par un panneau percé situé devant la sculpture représentant l’assomption de la Vierge.

paris eglise sainte marie batignolles

Ci-dessous, l’un des vitraux « la présentation de Marie au temple ». Ils décrivent tous la vie de celle-ci.

sainte marie des batignolles eglise

Derrière l’église, il faut pousser le petit portillon et se promener dans le Square des Batignolles, qui est très agréable, bien que longé en partie par la voie ferrée du réseau Saint-Lazare. Il est conçu comme un jardin à l’anglaise, légèrement vallonné, avec une grotte, une rivière, une cascade … il y a même un lac miniature. L’endroit a bien changé, puisque c’était un terrain vague servant à entreposer des matériaux de démolitions, avant 1835. C’est Adolphe Alphand, qui a aussi imaginé les jardins des buttes Chaumont, qui se charge des plans de ce parc, à la demande du baron Haussmann.

square batignolles parc paris

Le buste ci-dessous à gauche est celui du poète Léon Dierx, sacré prince des poètes en 1898. Ce buste a été installé en 1930.

Le soupir qui s’amasse au bord des lèvres closes
A fait l’obsession du calme où j’aspirais ;
Comme un manoir hanté de visions moroses,
J’ai recélé l’effroi des rendez-vous secrets.

square batignolles paris

On pourra aussi explorer quelques rues où le street art est très toléré (ce n’est pas le cas partout). Pour cela, je vous conseille d’aller rue Biot, rue de la Condamine ou rue des Dames.

Connaissez-vous Steeven Salvat ? Cet artiste né à Menton vit maintenant à Paris utilise l’encre de Chine, parfois le stylo Rotring. Je trouve ses dessins découpés au pochoir si délicats, au délicieux esprit rétro. Vous pouvez vous procurer ceux-ci sur la boutique Sergeant Paper, à des prix très raisonnables (entre 30 et 150 €), allez voir sur le site, à s’offrir ou à offrir, c’est une très bonne idée. La boutique est à découvrir 26 rue du Château d’Eau dans le 10e.

steeven salvat collage oiseau

A différents endroits, vous verrez les jolies lettres de Toqué Frères, (Félix et Marin) qui colorent le quartier …

toqué frères batignolles paris

J’adore les petits personnages HystericPeople , ici photographié près d’un collage de Toma Dee (Thomas Chedeville) .

street art batignolles

paris batignolles street art

Les créatures d’ Invader est là aussi, il suffit de lever un peu la tête …

batignolles invader

Une des deux grandes fresques peintes en 2000 par William Mackendree, dans le cadre du projet « Les murs de l’an 2000″ ; il est américain mais vit à Paris depuis de nombreuses années. Elles ont assez bien résisté aux affres des ans !

paris batignolles murals

Sur cette façade, de nombreux artistes ont laissé leur empreinte … citons en vrac Artof Popof, Kahsink, Jérome Mesnager, DaCruz, Jef Aerosol , Noty Aroz … ces noms ne vous sont pas étrangers j’en suis sûre, si vous lisez régulièrement ce blog !

paris batignolles street art

Où boire un café ?

L’endroit où être vu … c’est Dose bien sûr, il est très bien situé car proche du parc. Excellent café et biscuits, gâteaux … il paraît que leur brunch est top !

latte art batignolles dose cafe

Je vous recommande aussi les terrasses des cafés sur la place Lobligeois près de l’église, vraiment très agréables en été !

DOSE – Dealer de café – 82 Place du Dr Félix Lobligeois

Où manger ?

Pour avoir déjeuné avec une amie blogueuse au restaurant « Comme chez maman » (avec une formule déjeuner entrée, plat et dessert à 25 euros en semaine) je peux vous dire que c’est un excellent rapport qualité/prix ! Wim Van Gorp sert une cuisine classique de style français, mais parfaitement maîtrisée et des produits de grande fraîcheur. L’accueil y est par ailleurs excellent. Petite terrasse sur le trottoir.

comme chez maman restaurant paris

restaurant comme chez maman

Comme chez maman – 5 rue des Moines

Shopping vêtements

Pour trouver de belles pièces de seconde main, faites un tour chez Anne-Lise, où vous serez très bien accueillie sans être harcelé(e) pour acheter.

cinq aout paris batignolles

Dépôt-vente Cinq août – 108 rue Legendre

Pour des pièces plus vintage, je vous recommande Miss Sugar Cane, et même si le magasin est fermé vous pourrez voir les phrases de Toqué Frères sur le rideau de fer … c’est bien aussi, non ?

batignolles street art

Miss Sugar Cane – 43 rue des Dames

Où dormir ?

Idéal pour explorer le quartier, l’hôtel Céleste est d’un grand confort et se situe à à peine 3 minutes à pied du métro Place de Clichy. J’y ai dormi une nuit et l’accueil y était excellent ; l’activité réduite due au Covid-19 m’a empêchée cependant de profiter de tous les services, aussi il n’y aura pas de review complète publiée sur Atasteofmylife. Si vous préférez un point de chute un peu plus au nord des Batignolles (moins charmant quand même), j’ai repéré le tout nouvel hôtel du groupe Accor : Tribe Hotel , un concept branché et tendance, situé 176 Rue Cardinet, pas loin du parc Clichy Batignolles et du métro Brochant, avec un café, bar, restaurant séduisant.

batignolles hotel celeste paris

celeste hotel batignolles paris

Hôtel Céleste – 5 rue Lécluse (réservez directement auprès des hôteliers, pour préserver leurs emplois svp !)

J’espère que ce petit guide du quartier des Batignolles vous a plu, n’hésitez pas à épingler l’article sur Pinterest pour le partager ! Vous pouvez aussi me suivre là-bas, mon compte c’est tout simplement argone ! Si vous venez un week-end, ne manquez pas le marché qui se tient le samedi de 9 h à 15 h rue des Batignolles, et on y trouve que des producteurs engagés dans l’agriculture biologique.

paris batignolles city guide

6 commentaires

  1. 1
  2. 3
  3. 4
  4. 5

Répondre à Julie Annuler la réponse.

Votre adresse email ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser HTML les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.