Mon teatime à l’InterContinental Lyon

lyon hotel dieu dome soufflot

Si vous avez regardé mes stories instagram récemment, vous avez peut-être vu que j’avais fait une pause très gourmande au Grand Hôtel Dieu à Lyon. J’ai en effet profité du lancement du teatime de l’ hôtel InterContinental et goûté pour la première fois, sous le dôme de Soufflot, aux créations du chef pâtissier, Valentin Vexenat . En fait sans le savoir vous aviez peut-être déjà savouré ses gâteaux puisqu’il a travaillé précédemment au Kitchen Café dans le 7ème arrondissement, après s’être expatrié en Australie puis à Londres, dans un très bel établissement étoilé, le Lanesborough.

Sur la photo ci-dessous, Valentin pose avec Ana Clara Dias Galluzzo , son commis en pâtisserie, qui vient de l’Institut Paul Bocuse.

patissier valentin vexenat intercontinental lyon

La présentation

Avant de tester les pâtisseries, c’est d’abord l’oeil qui se régale. Et là, l’InterContinental a fait fort puisqu’il a commandé un sublime chariot à gourmandises à l’artiste verrier Vincent Breed , qui a réalisé dans son atelier ces cloches transparentes surmontées de simili gâteaux colorés en pâte de verre. Si vous avez visité la Cité de la Gastronomie, vous aurez sans doute vu au plafond les treize cuillères de verre du même artiste, baptisées « Faithfood ou les usages du monde« , du même artiste.

La partie inférieure qui sert à stocker vaisselle et couverts a été fabriquée par Frédéric Volpon , ébéniste à Saint-Fons, dont l’entreprise est labellisée EPV (Entreprise du Patrimoine Vivant).

Vous l’aurez compris, c’est d’abord un plaisir visuel avant un plaisir des papilles !

teatime intercontinental lyon

vincent breed artisan verrier intercontinental lyon
Les formules

Le teatime Dôme (18 euros) : il comprend une boisson chaude de son choix ainsi qu’une pâtisserie.

Le teatime du bartender (22 euros) : un cocktail ou un mocktail (cocktail sans alcool) à savourer avec un assortiment de mets sucrés ou salés.

Le teatime monumental Le Dôme (39 euros) : j’ai porté mon choix sur ce dernier, qui comprend une boisson et deux pâtisseries à choisir sur le fabuleux chariot gourmand.

Des options plus économiques sont possibles en choisissant, au lieu des pâtisseries individuelles assez travaillées, des cookies (au chocolat au lait, cacahuètes caramélisées), ou le shortbread géant (aux zestes d’orange et citron vert). Un peu moins cher aussi, le flan des gones ou le sablé en sapin de Noël, qui sera sûrement remplacé par une autre friandise selon la saison.

patisserie vexenat lyon hotel dieu intercontinental tea time

J’étais ravie de retrouver à la carte une « tarte mince pie« , douceur typiquement anglaise en cette période de fêtes de fin d’année. Lyon étant désormais privé de magasin Marks and Spencer (oui ça fait déjà longtemps), je n’ai plus tellement l’occasion d’y goûter, à moins d’un passage en perfide Albion en fin d’année. Je crois que j’ai toujours un bocal de mincemeat dans mon cellier, mais j’ai toujours eu la flemme de me mettre à en confectionner moi-même, pourtant faire une pâte sablée ce n’est guère compliqué, allez comprendre.

Concernant cette carte du teatime, jai juste regretté l’absence du formule avec champagne, comme en proposent les grandes maisons londoniennes avec le « champagne afternoon tea« . Mais rien ne vous empêche de commander une coupe de champagne au bar Le Dôme pour accompagner votre tarte Saint-Honoré ou Mont-Blanc.

On verra peut-être apparaître plus tard des options salées dans les propositions, mais pour l’instant, cette version lyonnaise n’a rien à voir avec un teatime britannique, donc n’espérez pas de petits sandwiches au cresson ou au concombre.

lyon intercontinental afternoon tea patisserie

Je vous livre quelques remarques suite à mon expérience :

Dans le joli petit pot assorti à la théière, du sucre en sachets, certes hygiénique, mais pas très esthétique …. des morceaux de sucre avec une jolie pince, auraient été plus à mon goût.

Mes voisins de banquette ont trouvé leurs chocolats chauds …. un peu tièdes.

S’agissant d’un tea time avec pâtisseries commandées, j’ai trouvé superflu le sablé posé sur le bord de la soucoupe de la tasse.

Le teatime vient juste d’être lancé, il y a bien sûr une période de rodage afin que tout se cale bien, et je suis certaine que l’équipe va tenir compte des remarques formulées par les premiers clients !

J’ai aimé la fraîcheur des pâtisseries goûtées, le choix de la carte, ni trop exubérant ni trop limité, pour des budgets plus ou moins serrés (bien sûr on paye aussi le cadre, c’est évident).

Je n’ai qu’une hâte, y retourner pour goûter les pâtisseries au chocolat ainsi que le flan des gones, que m’a vanté Valentin Vexenat : « très crémeux, à la vanille de Madagascar ».

Les deux pâtisseries goûtées étaient excellentes, une mince pie penchant du côté du fruit, avec un bon équilibre d’épices ; la tarte Saint-Honoré et son coeur coulant de caramel, sa généreuse chantilly, et pour les deux, une croustillante pâte sablée, tout en finesse.

teatime intercontinental lyon patisserie

Des produits locaux et/ou de qualité

Qu’on soit amateur de café, de thé ou de chocolat, seuls les meilleurs produits ont été sélectionnés, et ça c’est un bon point ! Commençons par le café, fourni par une maison lyonnaise qui commence à être connue, Goneo , fondée par deux « gones » torréfacteurs qui proposent des assemblages mais aussi des origines pures (Ethiopie, Salvador, Inde, Mexique, Colombie).

intercontinental lyon valentin vexenat

tarte saint honore teatime vexenat lyon

Pour la pause de milieu d’après-midi, j’avoue que ma préférence va davantage à bon thé, et je ne me rappelais pas avoir goûté à cette marque, qui est américaine. La maison Harney & Sons a été créée en 1983 par John Harney, et s’est beaucoup développée depuis, puisque les fils du fondateur ont rejoint l’affaire et ils sont désormais reconnus en Europe. Ils ont même été élus « meilleurs thés de l’année » en 2007 puis en 2011, remportant cette récompense décernée par la Chambre du Thé du Royaume Uni, un vrai Oscar du « Top London Afternoon Tea ». Soudain, la mémoire m’est revenue : ces thés sont aussi servis dans le salon de thé lyonnais Jeannine et Suzanne .

intercontinental lyon teatime

Ni café ni thé ? Quand il fait froid on apprécie aussi un bon chocolat chaud ! L’InterContinental a sélectionné la marque Jeanne-Antoinette, qui concocte à Chambéry de délicieuses préparations à mélanger à du lait. (si vous êtes emballés par votre dégustation, il n’y a plus qu’à trouver un revendeur agréé !). Parmi la gamme de cette maison de chocolats grands crus sélectionnés, trois parfums sont à la carte : Noir à l’orange, Pasillo en Equateur, Cocon Blanc. Je pense que je préfèrerais le premier …. Rachetée récemment par Folliet, on espère que Jeanne-Antoinette va garder toutes les qualités de fabrication et son savoir-faire ; j’ai pour ma part tenté d’en acheter chez Violette & Berlingot, Hôtel Carlton, A chacun sa tasse … des points de vente listés sur leur site internet, mais j’ai fait chou blanc, la liste n’est absolument pas à jour (et le compte instagram en friche depuis l’an dernier). Quel dommage …

Bon à savoir : une « chantilly du jour » est proposée, pour sublimer votre chocolat chaud …. à suivre ! En ce moment je verrais bien une version un peu épicée façon chaï !

teatime intercontinental chocolat chaud

Pour les amateurs de bûche, je vous rappelle que Valentin Vexenat a créé la bûche « GHD » ou Grand Hôtel-Dieu, Posée sur un socle de brownie au chocolat surmonté d’un croustillant de riz soufflé, la Bûche GHD est constituée d’une onctueuse mousse au chocolat Lichu (un chocolat noir à 64% pure origine du Vietnam de la Maison Weiss) renfermant des inserts de praliné au yuzu, de crémeux à la bergamote et de confit à la mandarine. En vente du 10 au 31 décembre au prix de 65 euros (pour 6 à 8 personnes).

J’espère vous avoir donné envie de venir prendre un goûter de luxe à l’InterContinental de Lyon ; n’hésitez pas à relire mes autres reviews d’ afternoon tea , au Ritz Carlton , au Brown’s Hotel, au Sanderson .

** Teatime servi tous les jours de 15 h à 18 h au bar Le Dôme **

INTERCONTINENTAL LYON
20 Quai Jules Courmont
69002 Lyon
Site Web : http://lyon.intercontinental.com/

11 commentaires

  1. 1
  2. 3
  3. 4

    Et bien ce Tea Time à l’air exceptionnel ! C’est dommage qu’il n’y a pas encore la formule avec du salé (j’adore les Tea Time absolument monumentaux ou tu as du salé et du sucré !). En tout cas, les patisseries sont délicieuses ! Je ne connais pas la marque de thé qu’ils servent donc une raison de plus pour découvrir cela une prochaine fois à Lyon !

  4. 6
  5. 7

    Je vais peut-être faire le difficile mais pour l’instant il n’y a que la tarte St Honoré qui me fait de l’oeil. Je trouve la sélection des boissons pas terrible, ils pourraient faire le chocolat chaud eux-mêmes non ? Les pâtisseries ont l’air pas trop mauvaises mais je suis un peu étonné du manque d’ambition vu le lieu. Les formules à 40€ c’est presque parisien et pour ce prix il faut envoyer un peu plus de rêve. Hâte de voir comment ça va évoluer !

  6. 9
  7. 10

Répondre à Mathilde Annuler la réponse.

Votre adresse email ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser HTML les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.