Autour de Prospect Park

J’entame ma deuxième journée à Brooklyn (vous pouvez lire ou relire mon city guide Bushwick ) et le temps est un peu humide, il a plu cette nuit, mais je suis optimiste, la météo prévoit du soleil. Je monte dans un bus qui passe pas très loin de mon logement de Flatbush et descends à l’arrêt Grand Army Plaza, tout près de l’entrée nord-ouest (qui est la principale) du Prospect Park . Cet édifice immense (ci-dessous) attire mon attention bien sûr, je monte les quelques marches pour admirer de plus près les personnages dorés autour de la porte d’entrée ; beaucoup de personnes s’engouffrent dans l’édifice, je leur emboîte le pas, par curiosité. Il se trouve qu’aujourd’hui se déroule la Big Book Sale , un évènement annuel très intéressant puisque quantité de documents de la bibliothèque municipale (livres, cd, dvd …) sont vendus entre 1 et 3 dollars pièce, la plupart sont en état irréprochable. Evidemment n’ayant pas une permission de bagage extensible je n’ai pu vraiment en profiter, mais sait-on jamais, ce bon plan peut intéresser un lecteur ?

brooklyn public library

Après quelques minutes à examiner les rayons, je quitte la bibliothèque et ressors, en me dirigeant vers Grand Army Plaza et son majestueux arc de triomphe. Celui-ci fût érigé en 1892 en l’honneur des troupes de l’Union, qui ont remporté la Guerre de Sécession. (…. à ne pas confondre avec la Grand Army Plaza qui se trouve à Manhattan !)

grand army plaza greenmarket

Il est difficile d’apprécier la vue sur l’arc de triomphe, car comme c’est samedi, de nombreuses familles se pressent devant les stands du Greenmarket , qui se tient ici chaque semaine. La saison est propice à un grand choix de cucurbitacées de toutes sortes, et bien sûr des fameuses citrouilles qu’on vide et sculpte pour la fête d’ Halloween qui aura lieu dans quelques jours seulement.

grand army plaza greenmarket

De gauche à droite sur ces tréteaux : carottes, betteraves … et chou kale ! Je n’en avais jamais vu une telle quantité …

grand army plaza greenmarket

greenmarket brooklyn

Ô surprise, cet imposant mais élégant immeuble me fait clairement penser au Flatiron de Manhattan, vous ne trouvez pas ? Après quelques recherches, j’ai découvert le nom de l’architecte qui l’a créé : il s’agit de Rosario Candela, né en Sicile, mais qui a étudié aux Etats-Unis, où il a fait carrière. Il a dessiné plusieurs immeubles de luxe dans l’Upper West Side (sur la 5ème avenue et Park avenue), et deux à Brooklyn, dont celui-ci. Pour la petite histoire, il était également passionné de cryptographie, mettant même au point un code réputé indéchiffrable, qui a servi pendant la seconde guerre mondiale.

brooklyn grand army plaza

Park Slope

Après un copieux petit-déjeuner au Milk Bar (voir à la fin de l’article), je me plais à marcher dans les rues du quartier élégant de Park Slope, admirant les brownstone houses , ces maisons mitoyennes cossues alignées à l’ombre d’arbres frêles. On accède à la porte d’entrée après quelques marches, les pièces en mi sous-sol étant souvent dédiées à installer une cuisine ou éventuellement des chambres.

Je croise quelques écureuils, des couples qui reviennent du marché, un cabas plein de légumes bio, et surtout je m’extasie devant les décorations d’ Halloween , ravie d’avoir choisi cette saison pour mon voyage.

Park Slope a connu des hauts et des bas : à la fin des années 1800 ce quartier était très prisé par les familles aisées, d’ailleurs le baron des chemins de fer Edwin Clark Litchfield (enterré dans le cimetière dont je parle un peu plus bas) s’y était installé dans une luxueuse maison. Après la dépression et la deuxième guerre mondiale, les habitations de style désormais démodé ont été utilisées pour la classe ouvrière ou des pensions de famille. Puis, dans les années 60, les « brownstoners » ont débarqué, et ont rénové, embelli ces maisons, très prisées et chères désormais !

brooklyn maisons prospect park

prospect park halloween

brooklyn prospect park

prospect park halloween house

 

Prospect Park

Me voici enfin dans le parc lui-même, véritable poumon vert de ce quartier. Ouvert en 1867, il a été pensé par les mêmes architectes que Central Park, Frederick Law Olmsted et Calvert Vaux et couvre une superficie de plus de 200 hectares ; il paraît que ce parc était leur préféré, car ils avaient eu beaucoup de contraintes pour réaliser Central Park. Le week-end toutes les familles du beau quartier de Park Slope s’y promènent avec leur chien et/ou leurs enfants, et selon les saisons, on joue au baseball, ou on pique-nique sur la grande pelouse (long meadow). Lors de ma venue, le marathon (et le semi-marathon) s’y déroulaient, dans une bonne ambiance. A noter que sur l’allée principale une voie est réservée aux vélos, je trouve ça très bien !

J’aimerais bien y retourner en été pour faire un tour de bateau sur son lac, et l’explorer en bicyclette. A pied j’étais un peu limitée, même si je marche assez vite !

velo prospect park brooklyn

Sur le lac, voici Duck island, que j’ai mis en arrière-plan de cette photo automnale.

brooklyn prospect park

L’un des passages voûtés, en pierre, qui ponctuent certaines allées du parc …

prospect park brooklyn

Quelques participants au marathon de Brooklyn amorcent une courbe, tandis que je marche tranquillement, mais d’un bon pas tout de même. Je m’accorde une pause près du lac, parmi canards, cygnes et oies.

prospect park brooklyn

Cette picnic house a été construite en 1927, en lieu et place d’une cabane à pique-nique qui avait brûlé. Elle est maintenant dédiée à des évènements type mariage ou autres, disponible à la location !

prospect park picnic house

Je quitte le parc par la grande porte du sud ouest, j’en profite pour prendre en photo les sculptures au sommet des piliers (par Frederick MacMonnies) sont baptisées « le triomphe de l’esprit sur la violence » et ont été installées en 1899.

brooklyn prospect park

Je traverse un autre quartier résidentiel, moins huppé que celui que je vous ai montré en début de post, mais aux délicieuses décorations effrayantes … certains n’ont visiblement pas peur d’en faire trop 😂

brooklyn halloween

brooklyn halloween

Green-Wood Cemetery

Me voilà arrivée à Greenwood Heights, devant l’immense cimetière, dont l’entrée principale à deux arches, de style gothique, est vraiment imposante, dessinée par Richard Upjohn. Les deux tympans sculptés de part et d’autre évoquent la mort et la résurrection.

green-wood cimetiere brooklyn

L’endroit est assez vallonné (c’est ici qu’on peut trouver le point le plus haut de Brooklyn !) et surtout immense, 1,9 km² et près de 600 000 tombes. Heureusement un plan est remis (gratuitement) à l’entrée ! C’est David Bates Douglas qui a dessiné ce cimetière, qui est toujours en activité. Le plan vous permettra …. de ne pas vous perdre, et surtout de voir quelques unes des sépultures de célébrités, comme Leonard Bernstein (compositeur et chef d’orchestre), Henry Chadwick (joueur célèbre de baseball) ou le peintre Jean-Michel Basquiat .

greenwood cemetery brooklyn

A gauche, l’un des mausolées du cimetière / A droite la chapelle historique (1911) où se déroulent même actuellement des mariages.

greenwood cimetiere brooklyn

Après une longue marche, j’ai enfin trouvé la stèle bien modeste de J.M. Basquiat, ami d’Andy Warhol. Vous vous rappelez peut-être qu’une de ses oeuvres a été vendue récemment plusieurs millions de dollars. Décédé trop tôt à 27 ans en 1988 d’une overdose, qui inspirait et inspire encore de nombreuses marques …

tombe jean michel basquiat brooklyn

Jardin Botanique

Ce très beau jardin fut créé en 1910, mais réaménagé récemment. J’ai pris beaucoup de plaisir à y découvrir les serres, aux ambiances tropicales, désertiques … et aussi une belle collection de différents bonsaï ! Figurez-vous que c’est le jardin botanique le plus visité des Etats-Unis ; mon grand regret est de ne pas avoir pu voir leur jardin japonais, qui était fermé pour travaux. Il y a un « jardin des enfants » très bien fait et interactif, qui est donc idéal pour une visite en famille. C’est la visite idéale au printemps, pour voir la roseraie et les autres espèces en floraison (mi-octobre ce n’est pas top).

Le prix d’entrée est assez élevé ($15) alors prenez votre temps pour l’explorer.

brooklyn jardin botanique

brooklyn jardin botanique

jardin botanique brooklyn

brooklyn jardin botanique bonsai

Où boire, où manger ?

Pas très loin de Grand Army Plaza : une adresse très sympa où les familles se retrouvent pour bruncher le week-end.

Milk Bar – 620 Vanderbilt avenue

milk bar prospect park brooklyn

park slope milk bar cafe

Alternative : Cafe Regular du Nord158 Berkeley Place (petit mais joli cadre) très bons cafés La Colombe (Philadelphie).

Pas très loin du cimetière Green-Wood

Tin Cup Cafe – 719 4th Avenue

Tout mignon et pas hipster pour deux sous cependant, le Tin Cup a comme vous le voyez le choix en laits « alternatifs » (avoine, soja, amande, coco, macadamia) et leurs cookies sont …. yum yum. Une pause très agréable l’après-midi.

tin cup cafe brooklyn

brooklyn tincup cafe cookie

Le week-end à la belle saison ne manquez pas le Smogarsburg (entre avril et octobre, le dimanche à partir de 11 heures) cela se passe à l’est du parc, pas très loin du métro, côté Ocean Avenue.

→ Si vous avez plus de temps ou s’il fait mauvais temps : le Brooklyn Museum – 200 Eastern Parkway est un musée immense avec de nombreuses collections de peinture, sculptures, de différentes périodes. Attention le musée est fermé le lundi et le mardi.

Voyage en collaboration avec XL Airways

XL AIRWAYS
Site Web : https://www.xl.com/fr

3 commentaires

  1. 1
  2. 2

Répondre à argone Annuler la réponse.

Votre adresse email ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser HTML les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.