Jérusalem le jour

Je commence mes publications dans l’ordre chronologique car après avoir atterri à Tel Aviv (nous avions volé vers Israël avec XL Airways) nous avons rejoint notre hôtel à Jérusalem en mini-bus pour y dormir quelques heures puis démarrer une visite de la ville sainte.

Comme il faisait déjà assez chaud nous avons rejoint par la route le Mont des Oliviers à l’Est de la ville, et en hauteur, pour éviter une promenade fatigante. Cela nous a pris pas mal de temps car la circulation était dense (comme elle l’est souvent là-bas j’ai l’impression). Cela valait néanmoins le détour car voici la vue qui s’offre à nous depuis le belvédère …

israel jerusalem

Au premier plan, des milliers de tombes, c’est le cimetière juif du Mont des Oliviers ; leur nombre est impressionnant (plus de 70 000 sépultures), recouvertes de cailloux comme le veut la tradition.

jerusalem tombes

Nous longeons le cimetière et de là nous rejoignons par des ruelles étroites et bien pentues la petite chapelle Dominus Flevit, une mini église catholique à la forme très particulière, pas très ancienne, elle date des années 1950 par l’architecte Antonio Barluzzi.

Ne faites pas la même erreur que moi en vous chaussant de sandales à semelles de cuir : certes plates et confortables, ceci s’est avéré assez dangereux car les trottoirs sont de pierre très glissante, rendant la descente assez périlleuse, heureusement il y a une rampe la plupart du temps, à laquelle je m’accrochais pour ne pas faire un salto arrière !

israel jerusalem eglise

Nous avons eu de la chance, elle était vide lors de notre passage … on a pu apprécier le lieu et prendre chacun à notre tour la photo depuis la baie, cette vue sur Jérusalem et le dôme du Rocher.

israel jerusalem eglise

bougainvillees jerusalem

Plus bas encore, nous voici devant l’Eglise de Toutes les Nations (ou Basilique de l’Agonie) mais avant d’y rentrer on s’extasie devant le Jardin des Oliviers à sa gauche, plein d’oliviers très anciens (dont un planté par le pape Paul VI en 1964 !) et de roses trémières. Dommage qu’on ne puisse pas s’y promener un peu, il est vraiment charmant. C’est là que Jésus s’est recueilli la nuit précédent son arrestation, et c’est le point de départ de la procession du jeudi saint.

jardin oliviers jerusalem

Le portail de la basilique est orné d’une mosaïque et représente Jésus dans le rôle de médiateur entre Dieu et l’Humanité. Ma photo ne lui rend pas justice j’en conviens, il aurait mieux valu se mettre en face.

israel jerusalem eglise

Construite dans les années 1920 (par le même architecte que la chapelle plus haut) sa particularité est d’abriter le rocher au pied duquel Jésus pria avant son arrestation par les Romains. Admirez ces mosaïques ci-dessous …. ce sont des dons de l’Irlande, la Hongrie, la Pologne … Ceci explique son nom « de toutes les nations » car beaucoup de pays ont participé à sa construction.

eglise jerusalem

Presqu’à la même hauteur, nous allons voir le tombeau de la Vierge Marie qui se trouve dans cette église orthodoxe.

israel jerusalem church

L’entrée est très particulière, comme vous pouvez le constater : passé le porche, un grand escalier (l’escalier des croisés) descend jusqu’à une salle pleine de fidèles et touristes. L’atmosphère est un peu étouffante, il y fait très sombre.

Au plafond sont accrochées de multiples lampes éternelles à huile, surmontées d’oeufs d’autruche ; elles symbolisent la présence du Christ.

israel jerusalem eglise

De là nous pénétrons dans le quartier musulman, par la porte des Lions.

israel jerusalem street

Passée cette porte, nous suivons la Via Dolorosa, cette rue où Jésus a porté la croix avant sa crucifixion, et dont l’itinéraire est marqué par des « stations », étapes entre la sentence de mort prononcée par Ponce Pilate et la station IX où Jésus tombe pour la troisième fois. Les cinq dernières stations se situent dans l’église du Sépulcre.

Ci-dessous : la chapelle de la Condamnation (station II)  ; elle se trouve dans la même cour que l’Eglise de la Flagellation (station I)

jerusalem eglise flagellation

jerusalem eglise flagellation

3ème station via dolorosa

Nous sommes frappés par la simplicité de certaines petites églises coptes que nous traversons, qui ont visiblement peu de moyens pour entretenir leur petit lieu de culte.

israel jerusalem eglise

Nous arrivons à l’un des lieux les plus visités de Jérusalem (des millions chaque année !) : l’ Eglise du Saint-Sépulcre, au centre du quartier chrétien. Elle a été élevée sur le site présumé du tombeau du Christ et sur celui à côté, de sa crucifixion : le Golgotha (mot qui signifie « crâne ») et sa particularité est aussi d’être partagé entre six communautés chrétiennes, pas courant ! Voici l’entrée principale sur la photo ci-dessous :

Au centre de la rotonde, sous la coupole, se trouve l’Edicule du Saint-Sépulcre, qui conserve le tombeau de Jésus. Vous vous en doutez il y a une longue file d’attente pour y accéder.

israel eglise saint sepulcre

Outre le tombeau de Jésus, la Pierre de l’Onction, cette dalle de calcaire rose, est adorée également. Les huit lampes accrochées au dessus de celle-ci symbolisent les huit confessions chrétiennes dont j’ai parlé plus haut.

pierre onction saint sepulcre jerusalem

Un incontournable de Jérusalem c’est bien sûr le Mur des lamentations ou « Western wall » en anglais, dressé il y a environ 2000 ans. Il nous faut passer par une petite cahutte pour un contrôle de nos sacs, mais ce ne fut pas très long. Nous accédons ensuite à une grande place où il y a pas mal de monde, puis au mur lui-même au fond à droite. Femmes et hommes sont séparés par un petit muret, des chaises en plastique blanc sont là pour les fidèles, et des petites tables avec des livres des psaumes.

jerusalem mur lamentations

Il est recommandé de se laver les mains avant de se présenter, une petite fontaine avec des cruches est là pour cela. Devant le mur, on prie, on chante aussi, il y a beaucoup de ferveur ici, c’est vraiment le lieu le plus sacré pour les juifs du monde entier.

Ce pan de mur fait 80 mètres de long et c’est une partie de la muraille occidentale du temple construit par Hérode.

mur occidental jerusalem

jerusalem prière

Nous sommes ensuite allés dans le quartier arménien, et nous terminons notre long parcours par une halte chez Monsieur Sandrouni, céramiste, qui nous a expliqué son métier et montré son atelier. Un personnage haut en couleurs, qui parle très bien français … difficile de repartir du magasin sans quelques petits souvenirs !

ceramique jerusalem

Le lendemain matin nous sommes allés au Mont Sion, au sud ouest de la vieille ville, qui abrite le tombeau du Roi David, un lieu sacré du judaïsme. Là, se trouve une salle de prière (divisée en deux – hommes et femmes) qui mène au tombeau recouvert de velours.

tombe roi david jerusalem

Le Cénacle (« Room of the last supper » – là où a eu lieu la Cène) est une grande pièce où Jésus et ses apôtres auraient partagé son dernier repas se trouve ici également.

israel jerusalem church

Enfin, près du Cénacle, l’Eglise de la Dormition, belle et sobre, où l’on peut accéder par deux escaliers en colimaçon à la crypte une salle ronde, où se trouve, entourée de piliers, une statue de la Vierge Marie dormante (entrée dans un sommeil éternel)

tombeau marie jerusalem

Au-dessus d’elle, au plafond, des mosaïques dorées avec Jésus au centre et Ruth, Esther, Rachel, Eve, Myriam, Yaël, les grandes figures bibliques féminines, en médaillon autour de lui.

room last supper jerusalem

Enfin, nous avons repris notre mini-bus pour voir une partie du Musée d’Israel – surtout cette maquette de Jérusalem à l’époque du Second Temple (à l’arrière-plan : le Ministère des Finances, pas loin de la Knesset où siègent les 120 députés du pays). Une très grande maquette puisqu’elle fait 400 m² ! Elle est réalisée en pierre calcaire dite « pierre de Jérusalem ».

musee israel jerusalem maquette

Cette drôle de fontaine est en fait le toit du Sanctuaire du livre ou Musée des manuscrits de la Mer Morte ; elle évoque une jarre à l’envers car les documents en question, dont le premier découvert par des bergers dans une grotte en 1947 située dans le désert de Judée, se trouvait dans une jarre. D’autres grottes furent ensuite explorées et on trouva dans douze d’entre elles d’autres manuscrits, rédigés entre le IIIe siècle avant l’ère chrétienne et le Ier siècle de notre ère, écrits sur papyrus ou parchemin. En tout, 870 manuscrits ont été reconstitués.

musee israel jerusalem

Une fois dessous, voici à quoi ressemble l’entrée du musée – mais les photographies étaient interdites à l’intérieur, cependant je peux vous dire que contempler des morceaux de l’original du rouleau d’Ésaïe ça donne un peu le frisson … L’architecture est également remarquable, regardez l’entrée (photo ci-dessous) :

musee israel textes

Désolée si cet article était un peu long …. mais il y a tellement à voir dans cette ville fascinante !!! Je ferai un autre post sur les bonnes adresses testées à Jérusalem, et vous donnerai un aperçu du marché Mahane Yehuda, qui est tout simplement incroyable, à faire de jour comme de nuit.

En attendant je remercie chaleureusement notre guide Jo Cohen, intarissable sur son pays et qui nous a tant appris. (je peux vous donner ses infos de contact si vous le souhaitez, en privé) ; j’aimerais beaucoup retourner à Jérusalem pour voir la partie « Mont du Temple » où il y a de nombreux sites à visiter également. Il serait à mon avis idéal de consacrer 3 à 4 jours rien qu’à la visite de Jérusalem ….

Vous pouvez également lire mon article Huit choses à faire à Tel Aviv.

Il est possible de rejoindre Paris à Tel Aviv en seulement 4 h 15 de vol (deux par semaine) avec XL Airways, avec des prix aller/retour à partir de 199 euros (bagage de 20 kg en soute et repas chaud inclus) ; vous pouvez relire mon expérience à bord en cliquant sur le petit avion ✈️ Renseignements et réservations : http://www.xl.com

Ce voyage a été réalisé à l’invitation de la compagnie aérienne française XL Airways et de l’office du tourisme d’Israël

XL AIRWAYS
Site Web : http://www.xl.com

OFFICE DU TOURISME ISRAËL
Site Web : http://tourisme.otisrael.com

8 commentaires

  1. 1
  2. 2

    Cette ville est quand même très impressionnante : la seule ville au monde à être sainte dans les trois principales religions, et ainsi quelle histoire ! Ton article est fascinant, à l’image de Jérusalem.

  3. 3
  4. 5
  5. 6

    Merci pour les photos et pour l’article. J’ai tellement rêvé de visiter Jérusalem depuis toute petite, mais jusque là je n’ai pas eu cette opportunité. En tout cas, vous venez de nous faire découvrir cet bel endroit par le biais de cet article, et j’en suis ravie.

  6. 7

    Je pars samedi à Tel Aviv et je vais faire Jérusalem et Massada. Si tu as des conseils ou adresses autres que listées sur ton blog, suis ultra preneuse!
    Merci pour tes articles, suis encore plus impatiente

    • 8

      hello Fabienne ! pour Massada, je ne connais pas, mais à Jérusalem outre les incontournables habituels je te conseille d’aller au marché Yahuda le jour pour goûter à plein de choses et pourquoi pas faire quelques achats, puis d’y retourner un soir boire un verre, tu verras l’ambiance est tellement différente ! Tu ne passes pas à Tel Aviv ?

Répondre à argone Annuler la réponse.

Votre adresse email ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser HTML les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>