De Bari à Monopoli

Mon article précédent vous a vanté les splendeurs de Bari, voici la suite de notre voyage dans les Pouilles. Nous avons pris la route côtière en direction du sud, jusqu’à notre prochaine étape. Pour réserver votre trajet au meilleur coût, je vous suggère de comparer les vols sur Omio .

Nous avons fait un premier arrêt pas très loin de notre ville départ, à Mola di Bari. Nous avons marché un peu le long du port, regardé les quelques stands du marché aux poissons, puis fait un tour rapide dans la ville.

mola di bari puglia

La place du XX septembre est plutôt majestueuse, avec en son centre une fontaine monumentale à plusieurs niveaux et à l’arrière-plan l’église Sainte-Marie Madeleine et le Palazzo Roberti.

roadtrip pouilles mola di bari

On longe l’imposante forteresse construite par Charles 1er d’Anjou au XIIIe siècle, le Castello Angioino, dont le premier étage servait d’habitation pour les seigneurs. Cette construction militaire est imposante, hélas elle ne se visitait pas lors de notre passage, c’est dommage, cela reprendra peut-être un jour …

mola di bari chateau aragonien

Nous arrivons ensuite à Polignano a Mare , une vingtaine de kilomètres plus loin. Cette charmante ville côtière est construite au bord des falaises escarpées de la côte adriatique.

Plusieurs belvédères se trouvent le long de la côte, qui permettent de profiter de cette belle vue, et de prendre quelques photos.

polignano a mare pouilles

Nous avons ensuite flâné pas mal de temps dans les ruelles et sur les petites places de la ville, fait du lèche-vitrine devant les boutiques bobo chic, certes un peu touristiques.

polignano a mare cactus puglia

Polignano a Mare est connue pour sa petite crique instagramable, Lama Monachile, aux eaux bleu turquoise. La plage est faite de galets, et il vaut mieux avoir des petits chaussons aux pieds pour ne pas se blesser. Regardez en fin d’article ma bonne adresse pour l’admirer d’en haut, à défaut de s’y baigner (en été il y a pas mal de monde !)

lama monachile plage pouilles

Voici la place de l’Horloge, où certains cafés font le plein … j’ai trouvé une ruelle avec un bougainvillée en fleurs !

polignano a mare pouilles

polignano a mare puglia

En passant sous une des anciennes portes de la ville, l’Arco Marchesale porte de la vieille ville (ou Porta Grande) il faut lever la tête et l’on remarquera cette fresque de la fin du XVIe siècle, qui représente la crucifixion.

arco marchesale polignano a mare

polignano a mare pouilles

Après une petite séance baignade et bronzage sur une des plages de sable fin de Capitolo, nous sommes arrivés assez tôt dans l’après-midi pour pouvoir visiter Monopoli …. où nous passerons la nuit … et nous avons beaucoup aimé !

Notre première visite fut pour la Chiesa San Domenico , avec son superbe plafond peint. Elle a été construite (ainsi que le couvent dominicain qui lui était attaché) entre les XVe et XVIIIe siècles. La façade est d’un style classique Renaissance, avec une belle rosace, un chef d’oeuvre du tailleur de pierre ! A l’intérieur, une nef et deux allées latérales où se trouvent des sculptures et tableaux. La Madonna del Rosario peinte en 1703 par Girolamo Cenatiempo, orne le plafond de la nef.

monopoli chiesa san domenico

Autre incontournable, la basilique cathédrale Maria Santissima della Madia est consacrée au culte de la Vierge Marie. D’après la légende, la madone de la Madia est apparue, sortant de la mer, en 1117 sur une cargaison de poutres enchevêtrées. Elle fut reconstruite entre 1742 et 1770  dans le style baroque, avec une façade imposante en deux niveaux et trois parties verticales.

A l’intérieur le marbre est omniprésent et l’ensemble richement décoré ; dans la zone du presbytère une relique est à voir, l’icône de la Madonna della Madia, peinte par un artiste chypriote à la fin du XIIIe siècle.

monopoli cattedrale puglia

Autour du Castello de Carlo V , pas mal d’animation à cette heure de la journée. A l’intérieur de ce château se tiennent parfois des expositions temporaires artistiques, nous avons d’ailleurs visité l’une d’elles lors de notre passage. La forteresse est bien restaurée, on l’admire depuis le bastion Sainte-Marie. Charles V l’a fait édifier comme d’autres constructions militaires qui gardent les côtes des Pouilles en 1552. Il fut agrandi et restructuré en 1600, notamment pour y ajouter une partie résidentielle.

chateau de monopoli pouilles

Revenons dans le centre ville pour nous perdre encore un peu …

monopoli puglia

monopoli pouilles italie

En début de soirée, alors qu’une belle lumière du soleil couchant commence à inonder Monopoli, nos pas nous mènent vers le  Bastione del Molino ou bastion de San Michele . Il porte son nom (comme celui de la rue où il se trouve, Via Mulini) en raison des nombreux moulins qui étaient présents dans cette zone. Dans les années 60 le rempart fut partiellement démoli et fut remanié en raison des constructions illégales qui s’y trouvaient. Ces travaux se terminèrent en 2003, sur les murs et le fossé.

Les canons étaient disposés sur trois niveaux : au sommet (sur la barbette), à un niveau intermédiaire, ainsi qu’à la base. Les canonnières étaient placées de façon à ce que la ligne de feu soit parallèle aux murs. De cette façon, elles pouvaient détruire les échelles placées par l’envahisseur, sur le mur ou dans le fossé.

monopoli bastione del molino

Nous avons terminé notre promenade au presque soleil couchant, sur le port … admirant cette façade de palais vénitien avec quelques barques bleues au premier plan. Si cette cité blanche n’est pas forcément sur la liste des « incontournables » à visiter dans les Pouilles, je vous conseille néanmoins d’inclure Monopoli dans votre circuit, si possible.

monopoli italia puglia

Je partage avec vous ci-dessous quelques adresses testées lors de cette journée entre Bari et Monopoli.

Où manger ?

Nous n’avions rien de prémédité pour déjeuner, et c’est maridou qui a trouvé la perle rare : le restaurant lounge Amarea à Polignano a Mare, dont la terrasse offre une superbe vue sur la crique Lama Monachile. Il n’y avait pas grand monde ce jour-là, tant mieux pour nous. Il a opté pour une assiette de charcuteries et fromages locaux, servis avec un peu de confiture ; de mon côté j’ai opté pour un tartare de thon, frais, délicieux et léger.

polignano Aquamarea

polignano a mare aquamarea

Aquamarea – Via Porto, 3 – Polignano a Mare

A Monopoli, voici une adresse qui m’a semblée très chouette avec cette vue sur le port, magnifique au coucher du soleil … c’est aussi un lounge bar.

sottocoperta monopoli

Sottocoperta – Via Orazio Comes, 6 – Monopoli

Pour notre dîner à Monopoli, notre choix s’est porté vers une pizzeria, (pour changer des pâtes, hi hi hi) sur la très animée place Garibaldi, où des écrans avaient été installés pour la rencontre Italie-Espagne de l’Euro !

Pizza blanche pour moi, rouge pour lui … avec un verre de vin rouge, le bonheur …

a piazetta monopoli pizzeria

In Piazetta – Piazza Giuseppe Garibaldi – Monopoli

Où boire un verre ?

Nous n’avons pas résisté à deux verres de prosecco dans une petite cour tranquille du Tiles pub , un peu loin de l’ambiance de l’Euro …. je ne sais plus comment s’appellent ces petits biscuits de la région mais j’avais adoré !

tiles bar drinks monopoli puglia

Tiles – Via Cacamece, 2 – Monopoli

Où déguster une glace ?

glacier bella blu monopoli pouilles

Bella Blu Gelateria – Piazza Giuseppe Garibaldi, 7/8 – Monopoli

J’espère que mon article vous a aidé à préparer un futur voyage dans les Pouilles … c’est une belle destination en Italie !

sardaignecagliari

1 commentaire

  1. 1

Répondre à Etienne Annuler la réponse.

Votre adresse email ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser HTML les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.