Street art à Berlin Kreuzberg

Je n’avais pas parlé de Berlin depuis un petit moment sur ce blog ! Je tenais toutefois, après mon article sur East Side Gallery , cette longue fresque sur 1 km de l’ancien mur, à vous montrer le reste de notre visite dans ce quartier. On a donc exploré Kreuzberg, où comme à Friedrichshain de l’autre côté de la Spree, les fresques, collages et autres graffiti sont légion. Je n’avais pas d’itinéraire précis, nous avons marché un peu au hasard et c’était finalement la meilleure chose à faire. Si vous préférez, il existe des walking tours sur ce thème, dans ces quartiers, une alternative intéressante puisque vous pourrez bénéficier d’explications d’un guide, pour mieux apprécier l’histoire de ce qui vous entoure.

Une fois le pont franchi, perdez-vous ensuite dans les petites rues situées entre Schlesischestrasse et Görlitzerstrasse, je pense que vous trouverez de belles surprises.

berlin kreuzberg street art

On découvre en premier une œuvre de Blu vue déjà plusieurs fois, très connue et gigantesque, cette créature composée de plusieurs corps humains, prêt à en engloutir un … elle est un peu fanée, mais ce « Big baby – Leviathan » a toujours la cote dans le cœur des berlinois ; elle se voit très bien depuis le pont. Pour la photo de droite (le chimpanzé et le demi visage) le style me fait penser à celui d’Akse, mais je n’en suis pas certaine, si quelqu’un peut confirmer ou infirmer, ce serait chouette ! :-)

berlin street art kreuzberg

En prolongement du superbe pont Oberbaum, continuez sur la rue Falckenstein. Faites un arrêt dans les petites boutiques branchées, dont celle qui vend de nombreux appareils photo Polaroïd. De l’autre côté, un arrêt au photomaton (2 euros les 4 photos noir et blanc) pour garder un souvenir avec vos amis, et si vous regardez attentivement derrière les arbres et la grille, vous verrez un dessin de Stik sur fond jaune. C’est dommage qu’on ne le voie pas mieux.

On retrouve ici les hiboux de Dscreet, déjà vus à Londres.

berlin kreuzberg

C’est avec une grande tristesse que j’ai appris que les amis de l’artiste italien Blu avaient choisi d’effacer sa fresque (ci-dessous) présente depuis si longtemps (2006) …. un mouvement de révolte contre la spéculation immobilière dont fait l’objet la ville, et ce quartier en particulier. Maintenant recouverte de peinture noire cette fresque ainsi que sa voisine réalisée avec JR ne sont plus visibles depuis décembre 2014. Un immeuble devait être construit sur le terrain vague situé devant ce mur.

kreuzberg street art

C’est sympa de retrouver les personnages colorés de Cranio, un artiste brésilien déjà croisé dans d’autres villes et que j’aime beaucoup.

berlin street art

Dans une cour d’immeuble, un trompe l’œil décore une partie de la façade, je suppose que c’est un travail commandé et non sauvage.

berlin street art

kreuzberg berlin street art

berlin street art liebe

C’est dans ce quartier très dynamique que se trouve par exemple la MarktHalle 9, dont je vous avais parlé dans mon article Bonnes adresses à Berlin. Certaines parties sont effectivement un peu hipster, mais lors de ma visite j’ai trouvé qu’il restait de nombreuses rues qui échappaient à ce phénomène, et demeuraient les ambiances multi-culturelles et alternatives. On y ressent un mode de vie plus libre que dans les autres parties de la ville. Les adeptes du bio ou du végétarien n’auront pas de problème pour trouver où se restaurer, surtout dans le sud de Kreuzberg, écolo à fond ! On y recycle tout, même les jouets d’enfants, et si vous avez l’occasion de voir la brocante qui se tient sur la place Marheinke, ça vaut le coup !

berlin street art kreuzberg

street art berlin

Les commerces sont amplement décorés de peintures pas forcément politiques ! Ici on retrouve le livre de la jungle par exemple, sujet peu représenté mais sympathique tout de même.

berlin street art kreuzberg

J’avoue qu’il y a peu d’artistes que j’ai reconnus, mais on retrouve facilement le style de JimmyC …. j’adore son style de peinture en petites taches de couleur.

jimmyC street art Berlin

Quand il y a la signature ça aide, c’est sûr ! Ce dessin a été réalisé par l’artiste norvégien Stein.

stein street artist berlin

L’exploration street art demande beaucoup d’attention et de vigilance …. il faut que rien ne nous échappe …. si les grandes fresques s’offrent à nos yeux sans retenue, il faut se tordre le cou pour voir celles situées plus haut, … et garder aussi sa vigilance au niveau du sol … sinon les petits montages de Knall vous échapperaient ! Drôles de créatures mi-homme mi-animal, ou ce « doggit » hybridation d’un chien et d’un lapin :-)

KNALL STREET ART BERLIN

Très déroutante, ce visage englouti  par le berlinois Nomad sur Oppelner Strasse  (Rounded Heads). Un long baiser, ou aspiration contrainte ? Toute interprétation est possible …

kreuzberg street art

Par contre pour cette fresque gigantesque, aucune difficulté, elle est très connue, je pense que c’est l’un des graffs les plus célèbres de la ville. Avec sa tête déformée, ses longues mains, Yellow Man est assez dérangeant. Il recouvre toute une façade latérale d’un des immeubles de Kreuzberg. Os Gêmeos (les jumeaux en portugais) est un duo graffeur du Brésil qui a peint cet homme jaune en 2005 pendant le festival Backjump. Tous leurs personnages ont cette couleur d’ailleurs.

yellow man os gemeos berlin

Jaune aussi, le métro berlinois qui passe en hauteur, sur ces voies surélevées …

berlin street art kreuzberg

Petite frise de collages sous les fenêtres d’un immeuble d’appartements …. plutôt variés les styles, non ?

berlin kreuzberg mural art

Quand l’art urbain rime avec humour, j’adore ! Ce prisonnier se fait la belle après avoir brisé sa chaîne !

kreuzberg mural art

Décoration sur la façade d’un magasin de vélos …

kreuzberg street art

Oppelnerstrasse, Curvystrasse, c’est un peu comme une chasse au trésor, et les petits cafés sont nombreux pour faire une halte bio, sans gluten ou fait maison, et reprendre des forces avant d’arpenter de nouvelles rues.

berlin kreuzberg

L’ hôtel NHow est idéalement situé pour une telle découverte, en complément de l’ancien mur de Berlin, East Side Gallery …. lisez ma review, j’avais adoré séjourner là-bas !

Si vous aimez l’Allemagne, surveillez le blog, il se pourrait que je publie quelques bricoles sur le Bade-Wurtemberg prochainement, et je vais visiter Leipzig fin avril-début mai, j’ai hâte !

 

Ce voyage à Berlin est le fruit d’une collaboration avec Visit Berlin. Les choix éditoriaux des articles qui font suite à ce voyage me reviennent librement.

5 commentaires

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5

Répondre à lalydo Annuler la réponse.

Votre adresse email ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser HTML les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>