Au fil de l’eau à Manchester

Si j’avais quelque chose à modifier à mon précédent voyage à Manchester, cela aurait été l’ordre de mes visites. J’ai en effet attendu le 3ème jour pour découvrir le quartier de Castlefield au sud, alors qu’à mon sens et rétrospectivement, j’aurais dû commencer par là. Pourquoi ? Parce que c’est là que Manchester est né. C’est ici qu’on a retrouvé les premières traces de présence humaine -en l’occurrence des soldats romains, qui avaient installé leur camp près des rivières Irwell et Medlock. On a reconstitué un fort de cette époque (« Mamucium ») datant de l’an 79 avant J.C. ; il avait été quasiment complètement détruit lors de la construction des canaux de navigation.

C’est davantage l’histoire industrielle de la ville qui m’intéresse ici car c’est à Castlefield qu’on en retrouve le plus d’éléments, fortement liés à celle du travail du textile qui a fait la fortune de quelques mancuniens, mais qui par de nombreux aspects était également assez sordide.

Arrivant de Deansgate, la grande avenue qui traverse Manchester du nord au sud, je débouche sur Castle street et descends quelques marches qui me permettent de longer le Canal Rochdale, qui passe sous la voie ferrée surélevée (et ce pont rouge et crème), le viaduc de la ligne Great Northern, construite en 1894.  C’est d’ailleurs à l’angle de Castle Street et Deansgate que les revendeurs de charbon venaient chercher (et payer) leur marchandise qui arrivait sur le quai. En pleine activité, figurez-vous qu’une cinquantaine de bateaux arrivait chaque jour ici !

 

manchester canals

Ce n’est pas la partie la plus jolie, une petite péniche est décorée avec un goût très particulier :

castlefield boats

Je ne regrette pas cependant d’avoir emprunté ce chemin, car on y jouit d’une vue assez spectaculaire sur le plus haut gratte-ciel de la ville, la tour Beetham (168 mètres de haut et 47 étages). C’est un immeuble d’appartements, mais il accueille également l’hôtel Hilton sur ses premiers étages. Encore une fois dans cette ville le passé et le présent moderne se côtoient, brique rouge et verre, c’est ce qui me séduit énormément, ce contraste d’architectures que tout oppose.

manchester beetham tower

Le canal est coupé par une petite écluse (canal lock) que les conducteurs de péniches devront ouvrir pour continuer leur navigation. Celle-ci porte le numéro 92 mais était en fait la première construite.

manchester castlefield

De là je remonte un petit bout de Canal street pour m’engager sur Merchant’s bridge, un surprenant pont piéton en arc de 67 mètres fait d’acier. Il me permet de passer sur le Canal Bridgewater pour continuer ma balade. Je m’arrête quelques minutes pour admirer un des vestiges les plus importants du quartier, et qui donne son nom à cette passerelle : la Merchant’s Warehouse. Cette construction imposante en briques surprend par ces deux arches au niveau de l’eau. Cet entrepôt construit en 1825 appartenait à la Merchant’s Company. Détruite par un incendie en 1829, elle fut reconstruite l’année suivante mais avec seulement 3 étages et non plus 5 comme initialement. Les arches permettaient aux bateaux de charger ou déposer leur marchandise. Après plusieurs années à l’abandon, détruite partiellement par un incendie au début des années 1970, elle fut reconvertie en 1997 en studios et bureaux, mais la structure d’origine a été conservée ainsi que quelques uns de ses poulies qui servaient à acheminer les produits dans les étages.

Ce canal apportait le charbon extrait des mines du Duc de Bridgewater à Worsley, à 11 kilomètres au nord ouest, une construction complètement innovante pour l’époque, due à l’ingénieur James Brindley, pour un coût final de 200 000 livres de l’époque, qui faillit mettre le duc sur la paille. C’était le premier canal moderne, il permit de diviser par deux le prix du charbon à Manchester :-)

merchant's warehouse castelfield

merchant's bridge castlefield

En été c’est un endroit très agréable et fréquenté par les jeunes ou promeneurs de tout poil de jour comme en soirée. Il y a en effet quelques pubs ou grills installés dans d’anciennes bâtisses, et des évènements ont lieu régulièrement, comme des concerts. Il me fait penser un peu à Little Venice, avec ses jolies petites péniches résidentielles. J’aime y traîner, à l’ombre, sous les arbres bien feuillus …. ce début de septembre est vraiment très chaud ici.

canal manchester uk

Je dois pourtant me résoudre à rebrousser chemin pour continuer mon parcours, toujours le long du Canal Bridgewater mais en direction de l’Ouest. On se sent parfois oppressé entre ces grands immeubles résidentiels, décidement le paysage a bien changé depuis celui du XVIIIème siècle …

manchester canals castlefield

manchester canal castlefield

Je traverse la rivière Irwell sur le Woden’s footbridge, une drôle de passerelle verte, et je bifurque sur ma gauche, toujours sur la rive. Je presse le pas car j’ai pris pas mal de retard sur mon itinéraire, estimant mal les distances avec ma carte Google map imprimée :-)  C’est un quartier plus que calme, je suis à peu près la seule à marcher ici le long de la rivière, profitant des fresques de graffiti pour moi toute seule :-) Quelques bateaux passent de temps à autre, heureusement, rendant ma marche moins monotone.

woden footbridge manchester irwell

manchester boat irwell river

manchester irwell graffiti

Je rejoins enfin Mélodie, étudiante française à l’université de chimie de Manchester, à la station de tram d’ Exchange Quay, terriblement en retard (et avec un téléphone éteint, argggh) mais heureusement elle a été assez gentille pour m’attendre tout ce temps. Nous rejoignons son petit ami Matthieu, car tous les deux m’ont proposé de me faire découvrir le quartier où ils sont installés il y a déjà un certain temps, à Salford Quays, banlieue de Manchester. Facebook est magique parfois ! J’aime ces rencontres spontanées et désintéressées :-) Mélodie a d’ailleurs un blog, où elle partage de bonnes adresses mancuniennes, et parle de ses voyages. Voici l’adresse : https://teabeestrips.wordpress.com/

manchester salford quays

Je découvre un curieux environnement fait de coquettes maisons avec jardin petit mais impeccable ou immeubles entourés de bassins de taille plus ou moins grande. Ainsi vers South Bay, trois petits bassins se succèdent, St Francis, St Louis et St Peter. Dans un bassin plus grand, Ontario basin, plusieurs personnes se baignent, portant combinaison de plongée. D’autres s’initient au canoë … Salford Quays est plutôt animé, on peut aussi apprendre la planche à voile paraît-il, mais je n’en ai pas vu ce soir-là.

salford quays basin

manchester media city uk

Nous avons tellement bavardé en marchant que je ne me suis pas rendue compte que nous arrivions déjà à North bay et Media City. Ce quartier de plus de 80 hectares est vraiment surprenant avec ses hauts immeubles en verre, vraiment très futuristes, où se sont installés de grandes chaînes de télévision britanniques comme la BBC, (quittant ses onéreux bureaux de Londres) ou ITV Granada, bureaux mais aussi studios de production ! Ainsi, Coronation street la célèbre série est maintenant réalisée ici … De nombreux autres studios de tournage ainsi que l’université de Salford, des tours d’appartements, l’ Imperial War Museum ou le surprenant Lowry, qui prend son nom de celui du peintre mancunien (il y a d’ailleurs un musée qui lui est consacré à l’intérieur). Ce dernier abrite également deux salles de spectacle.

manchester media city uk

pont media city manchester

Nous repartons via le Media City foot bridge, un pont très beau qui peut pivoter pour laisser les gros bateaux passer sur le Manchester ship canal. Je vais prendre un bus qui va me ramener à mon hôtel près du centre-ville … je peux vous dire que je ne me suis pas fait bercer après ces quelques kilomètres dans les baskets … mais quelles découvertes intéressantes !

manchester salford media city

Ceci est mon dernier article sur la ville de Manchester. C’est une ville qu’on peut très bien explorer en 4 jours, comme je l’ai fait. Si vous restez moins longtemps il faudra bien sûr faire des choix, un grand week-end de 3 jours est tout à fait correct pour s’imprégner de son ambiance et comme je l’ai dit beaucoup de choses sont faisables à pied. J’espère que mes récits vous ont plu et que j’aurai l’opportunité de vous faire découvrir d’autres villes de Grande-Bretagne en 2017 !

Ce voyage à Manchester est le fruit d’une collaboration avec VisitBritain et Visit Manchester. Les choix éditoriaux des articles qui font suite à ce voyage me reviennent librement.

VISIT MANCHESTER
Site Web : http://www.visitmanchester.com

VISIT BRITAIN
Site Web : https://www.visitbritain.com/fr/fr

12 commentaires

  1. 1
  2. 2

    Ce quartier le long du canal a vraiment beaucoup de charme ! Tes articles ont fait tomber tous les clichés que je pouvais avoir sur la réputation de ville industrielle de Manchester ! Merci beaucoup :)

  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 7
  7. 9
  8. 10

    Je suis très heureux d’avoir découvert ce côté de Manchester par ici. Je ne connais du tout les canaux. Nous avions été brièvement à Media City pour visiter l’IWM (génial d’ailleurs), mais nous n’avons pas vu Castlefield, les écluses et ces quais. Manchester me fascine, c’est une ville que je rêve de revoir et avec le Soleil cette fois, nous n’avions pas eu le meilleur temps sur place. Cela fait plaisir de voir le ciel bleu dans la ville des frères Gallagher.

  9. 12

Répondre à Corinne (Couleur Café) Annuler la réponse.

Votre adresse email ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser HTML les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>