D’île en île

Peu après le petit-déjeuner ce jour-là, nous avons pris place dans le bateau à moteur qui nous attendait juste devant notre fabuleux hôtel l’Isla Cabana à General Luna sur lîle de Siargao. Cyriel nous accompagne, il travaille pour l’hôtel et sera de très bonne compagnie, il a toujours le sourire !

Au programme de la journée, du « island hopping » …. cela nous convenait tout à fait même si on ne savait pas trop à quoi s’attendre :-)  Peu importe, on avait le maillot de bain, la crème solaire, le chapeau, l’indispensable quoi ! (et l’appareil photo bien entendu). Pour une telle balade il faut compter entre 750 et 1000 pesos (hors frais d’accès à certaines îles, minimes, et frais de repas ou location chalet), à régler au bateau (des bangka motorisées en général, que vous trouvez facilement à General Luna) ou à l’hôtel où vous séjournez car c’est une sortie qu’ils peuvent organiser pour vous.

philippines island hopping

boat island hopping

Première étape de notre tour des îles : GUYAM ISLAND. Beaucoup de cocotiers, un sable très fin et blanc, nous avons fait un arrêt d’une petite demi-heure (largement suffisant pour en faire le tour à pied) …. le prix pour y accéder est de 10 pesos seulement.

island hopping siargao

guyam island siargao

guyam island siargao

Je m’adonne à une de mes activités favorites en dehors de la baignade : la recherche de jolis coquillages ! Il y a également pas mal de débris de coraux.

guyam island

philippines siargao

Deuxième arrêt, NAKED ISLAND. J’imagine que vos connaissances en anglais vous permettent de savoir que « naked » signifie « nu » petits coquins ! 😉

En effet c’est une île d’environ 200m de long, sans végétation, ou très peu, à part quelques pétunias qui poussent par miracle dans le sable blanc. Quelques cocotiers ont néanmoins été plantés récemment, ce ne sont encore que des bébés, donc je me promets de revenir dans quelques années pour voir s’ils ont poussé … Un ou deux bangka nous rejoignent, mais heureusement il y a très peu de monde.

naked island siargao

Cyriel a trouvé une étoile de mer … elle est énorme !

island hopping naked

naked island siargao

Troisième et dernière étape, DAKO (ou DAKU) ISLAND, où nous resterons plus longtemps. Elle est bien plus imposante que ses voisines, et une communauté de pêcheurs d’environ 300 personnes vit ici. Son nom vient d’un mot en Visayan qui signifie « grand ».

dako island siargao

Sur place on peut y louer un kubo (ou petit chalet) en bois comme nous l’avons fait.

daku island siargao

dako island philippines

daku island

Avant de passer à table, nous avons exploré un peu l’île et marché parmi les maisons sur place. Il y a même une école et quelques dizaines d’enfants nous ont observés avec curiosité à travers les persiennes. Pendant la récréation certains ont cueilli des fleurs … Cochons et coqs sont également là, tout comme sur l’île principale Siargao.

daku island philippines

daku island philippines

daku island philippines

pig daku island

daku island community

daku island philippines

philippines daku island

Pendant toute notre petite visite une petite chienne nous a suivis comme un pot de colle, vous la voyez ci-dessous en bas à gauche :

 

Nous avons dévoré notre festin dans notre petite cahutte, brochettes, riz, poulet rôti, poisson (un régal), présentés sur des feuilles de bananier. En fait vous pouvez apporter votre propre poisson et ils le font cuire ici, vous aurez juste à participer un peu aux frais (50 pesos/kg pour la cuisson). La cabane en bois se loue pour 250 pesos et on peut y rester toute la journée, il y a également d’autres petites cabanes où on peut rester la nuit mais je ne me souviens pas du prix (pas d’électricité sur l’île, c’est la lune qui vous éclairera). C’était un crève-coeur de voir plusieurs chiens à nos pieds quémander un peu de nourriture, certains étaient jeunes et très maigres. Pendant ce voyage on s’est gavés de « buko juice« , les noix de coco fraîchement coupées et servies avec une paille …. (sans glaçons pour moi merci), bien désaltérant quand comme ici le soleil cogne dur !

dako island

dako island philippines dog

Bien repus et après encore quelques baignades, le speedboat nous a ramenés sur Siargao, mais la journée n’était pas finie ! Quelle bonne surprise de découvrir Magpupungko, ce gros rocher qu’on voit dans sa totalité seulement à marée basse ; on a pu se baigner dans des piscines naturelles d’une eau turquoise émeraude incroyables, et certains jeunes gens sautaient du sommet de certains rochers … (parking : 10 pesos – accès au site : 50 pesos – il vaut mieux avoir des chaussons aquatiques car certaines roches ou cailloux peuvent être coupants et il y a de gros oursins dans les piscines).

magpupungko siargao

magpupungko siargao

magpupungko siargao

magpupungko siargao

magpupungko siargao

magpupungko siargao

La marée commence à remonter, vite, nous retournons sur la plage …. direction  Tayangban cave pool, où on a pu se baigner dans une eau glacée, les plus téméraires sautant depuis un rocher ou jouant les Tarzan sur une corde 😉 Alimentée par de l’eau de source, ce site n’est ouvert que depuis récemment. Nous avons pu explorer également la grotte, où bizarrement à certains endroit l’eau était chaude. Une expérience mémorable, avec stalactites, chauve-souris … la totale mais avec de l’eau au moins jusqu’à la taille. Hélas je n’ai pas de photos de cela, car il y faisait bien trop sombre et les locaux qui nous accompagnaient avaient heureusement quelques lampes de poche pour nous guider. (Admission : 50 pesos)

Tayangban cave pool Siargao

Tayangban cave pool Siargao

Désolée, mon article est un peu long, mais c’était une journée bien chargée et formidable, et riche en expériences … Comme vous le voyez même si Siargao est réputé pour le surf il y a plein d’autre choses à y faire et à découvrir !

Certains d’entre vous m’ont demandé quel appareil photo j’avais emporté pour ce blogtrip. Il s’agit d’un Canon hybride EOS M3 (avec l’objectif standard 18-55 mm), pour une fois je n’ai pas voulu m’encombrer de mon habituel reflex fullframe Nikon D610. J’ai juste complété cet équipement avec une GoPro hero4 black session.

PHILIPPINES TOURISME
Site Web : http://itsmorefuninthephilippines.co.uk/

15 commentaires

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
    • 9

      Merci Alice. Vous comprendrez que j’ai enlevé le lien vers votre site, la zone des commentaires n’étant pas une zone publicitaire ni un endroit pour améliorer son référencement. Merci de votre compréhension !

  9. 11
  10. 12

    ton article donne envie de découvrir ces îles. Arrivée sur ton blog grâce à Hellocoton, je vais prendre plaisir à lire et regarder tes autres articles sur ce magnifique voyage ! =)

  11. 14
  12. 15

Répondre à Thierry Annuler la réponse.

Votre adresse email ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser HTML les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>