24 heures à Essaouira

Lors de mon dernier séjour au Maroc j’ai passé à nouveau quelques jours à Marrakech, mais je tenais à partir pour la première fois au bord de la mer, à Essaouira. Un gros coup de coeur pour cette ville à taille humaine, tellement plus calme que la Ville Rouge, que j’adore mais parfois un peu harassante ! J’ai d’ailleurs fait un petit city guide Townske de tout ça, avec mes bonnes adresses …. je vous en ai parlé début mai.

 

Pendant notre séjour à Essaouira, j’ai pu tester le pocket wifi prêté par IzyWifi, ce qui m’a permis de partager quelques photos sur les réseaux sociaux, de faire mes check-ins Swarm lorsque j’étais sur un site, dans un restaurant ou un café. Le boîtier n’est pas très gros et se glisse dans une poche, c’est vraiment pratique et facile à réserver ; le prix est de 5 euros par jour. Un indispensable pour les accro aux réseaux sociaux comme moi :-)

essaouira tapis paniers

COMMENT Y ALLER ?

Depuis Marrakech il est possible de faire appel à un taxi, je vous conseille pour cela de passer par votre hôtel ou riad, qui connaîtra des chauffeurs sérieux avec des véhicules entretenus correctement. A titre indicatif nous avons payé 75 euros pour un trajet Essaouira – aéroport de Marrakech. (durée environ 2 heures). Autre alternative moins coûteuse, l’autobus. Je vous déconseille les compagnies les moins chères, à moins que vous ne souhaitiez vraiment un voyage « roots » …. nous avons testé la compagnie Supratours et j’étais surprise du confort des sièges, il y a même un wifi à bord. Pour 7 euros (+ la valise) et à peu près 2 h 30 de voyage c’est un très bon rapport qualité/prix. Je vous conseille cependant si possible d’acheter vos tickets à l’avance en vous rendant à leur gare en ville, en haute saison les places partent vite, méfiez-vous ! Il y a six bus par jour (3 le matin et 3 l’après-midi) et il faut enregistrer sa valise quelques minutes avant le départ.

ET SUR PLACE ?

Que dire sinon prendre son temps, il n’y a pas énormément de choses à visiter, il suffit de marcher un peu au hasard … et puisqu’Essaouira est au bord de la mer, il faut bien sûr faire une longue marche sur le sable, regarder les enfants (ou les plus grands) jouer au foot, les mamans promener les bébés en poussette (le sable est dur à marée basse), et si vous êtes courageux aller jusqu’à l’autre plage où les surfeurs ou kite-surfeurs s’en donnent à coeur joie (il y a fréquemment du vent ici – garantie de soleil).

essaouira plage

Errer dans la médina … si vous aimez la photographie il y a de belles scènes du quotidien à capturer, des chats partout, et les habitants sont moins susceptibles qu’à Marrakech lorsqu’ils voient un appareil photo. Il y a là-bas des couleurs et une lumière dont vous tomberez sûrement amoureux … La carte mémoire sera vite pleine, par exemple avec des clichés de portes, qu’on a envie de capturer toutes !

essaouira maroc

porte essaouira maroc

essaouira maroc

street art essaouira

essaouira chat mobylette

Faire du shopping …. on retrouve globalement les mêmes articles qu’à Marrakech, mais les vendeurs sont moins insistants et du coup on prend davantage de plaisir à regarder les devantures des magasins ou stands, à sélectionner l’article qui plaît vraiment … Je vous recommande de rapporter quelques jolies boîtes ou petits bols en bois de thuya, fabriqués par des artisans d’Essaouira. Ce n’est pas très cher et pourtant de belle fabrication artisanale. On trouve aussi de jolis paniers, des bijoux en argent, et ces jolies assiettes, plats à tajine, bols … en faïence. Je suis moins fan des articles en cuir mais c’est à voir selon vos goûts !

assiettes bols essaouira

Aller sur le port …. rien ne vous empêche d’acheter du poisson, mais vous ne saurez peut-être pas quoi en faire ensuite 😉 Vous pouvez en déguster dans une des petites échoppes, juste grillé, un régal. En attendant l’heure du déjeuner, montez à la Sqala, une plateforme d’artillerie de style Vauban qui date de 1769 construite sur les ordres du sultan Mohammed Ben Abdellah pour défendre le port (la Sqala de la Kasbah était fermée pour restauration lors de notre passage) – 10 dirhams l’entrée, pour une belle vue et les mouettes qui s’amusent à planer au gré du vent, au dessus de vos têtes …. A l’intérieur du bastion pas grand chose à voir, juste quelques canons hollandais sur la muraille qui permet d’y accéder.

sqala du port essaouira

chat essaouira

essaouira view

mouette essaouira port

OÙ DORMIR ?

Ma première idée était de séjourner au Riad Malaïka, qui avait l’air très beau et qui m’avait été chaudement recommandé. Mais hélas il semblait impossible de choisir sa chambre (« car elles sont toutes différentes » – oui et alors ?) et le site ne comportait que très peu de photos … aussi j’ai opté pour un autre cocon en pleine médina, le Riad Emotion, tenu par Gisèle et Philippe, un couple de français installé depuis 3 ans dans la ville. Je vous en parlerai plus longuement dans un article avec beaucoup de photos mais pour être brève, je vous conseille chaudement cet endroit !

riad emotion essaouira

OÙ BOIRE UN VERRE ?

Mon endroit préféré c’est le Taros Bar, avec son air de Cyclades, tout de blanc et bleu vêtu … On déguste son jus de fruit frais ou sa bière en observant l’agitation de la médina en contrebas, ou dans l’autre direction, la plage, la mer … Les plats valent entre 100 et 150 dirhams.

taros cafe essaouira

café taros essaouira

OÙ MANGER ?

Le Caravane Café est un lieu très agréable pour faire une pause repas simple mais délicieuse. Dans le patio jardin agrémenté des oeuvres de Didier, un artiste touche-à-tout qui aime les couleurs, on a envie de tout goûter …. Il y a aussi une terrasse dont vous pouvez profiter si le temps le permet, et des petits salons privatifs si vous préférez. Les prix sont très raisonnables comme vous pouvez le voir sur la note ci-dessous, comme ailleurs au Maroc l’alcool est très cher en comparaison des plats !

caravane nomade essaouira restaurant

essaouira restaurant caravane cafe

caravane café essaouira

Caravane Café
2 bis rue du Qadi Ayad
Essaouira


Nous avons découvert par hasard le riad (ou plutôt l’hôtel) Dar l’Oussia, dans une petite rue perpendiculaire à l’Avenue du Caire, attirées par une pancarte extérieure indiquant un menu entrée / plat / dessert à 140 dirhams (environ 14 euros). Nous n’avons pas regretté d’être entrées, nous avons déjeuné dans le patio et tout était vraiment au top, et le service vraiment attentionné et souriant. Je recommande donc, que ce soit pour le poisson grillé (daurade) ou un traditionnel tajine d’agneau ! (plats à la carte également)

dar l'oussia essaouira maroc

tajine dar l'oussia essaouira

Dar l’Oussia
4 Rue Mohamed Ben Messaoud
Essaouira


Pour le dîner nous avons testé Elizir, un restaurant tout proche de notre Riad, à la déco originale car datant des années 70, que ce soit le mobilier ou les différents objets de décoration. Un voyage dans le temps bien agréable. La carte est réduite mais cela garantit des produits frais et savoureux (risotto de seiche, tajine d’agneau ou de poulet, poisson grillé, ravioli au fromage frais …).

restaurant elizir essaouira

essaouira elizir

Elizir
1 Derb Agadir
Essaouira

 

Voici un rapide aperçu de ce que vous pouvez faire en peu de temps là-bas … j’espère que ce court moment à Essaouira vous aura plu, et qui sait vous sera peut-être utile pour un prochain voyage ? N’hésitez pas à me suivre également sur Townske pour d’autres city guides à emporter dans son smartphone, un prolongement logique de ce blog voyage !

Partager cet article

Voyage

21 commentaires

  1. 1
  2. 2

    J’aime beaucoup, je ne connais pas le Maroc mais ça a l’air très paisible et ça donne envie d’évasion, sans parler de la bouffe… <3
    Bon week-end Virginie ! Des bises

  3. 3
  4. 4

    De plus en plus envie d’aller au Maroc, pays que j’ai longtemps .. « rejeté » (on va dire ça comme ça). Y a que les cons qui ne changent pas d’avis comme on dit :) Du coup j’essaye d’organiser une petite semaine avant la fin de l’année !
    x

    • 5

      Je pense qu’on aime ou on déteste ! (mais je ne suis pas une spécialiste, je ne connais que Marrakech et Essaouira) :-) J’adorerais voir aussi Casablanca, Fès et bien sûr l’Atlas !

  5. 6
  6. 7
  7. 8
  8. 9
  9. 10
  10. 11
  11. 12

    J’ai l’impression de découvrir un autre Essaouira part rapport à notre séjour. Nous avions été un peu déçu de notre journée à Essaouira mais tes photos prouvent que c’est une magnifique ville. En revanche, pour le bus il faut savoir qu’il y a un arrêt de 30 minutes dans une station-service/bar/magasin.

  12. 14
  13. 15
  14. 16
  15. 17

    J’ai découvert Essaouira en 1976 (il n’y avait vraiment pas un Français, tout juste des amis coopérants à l’hôpital), je ne m’en lasse pas. Alors que Marrakech, je ne peux pas… Il faut aller à Rabat, à Fes, bien sûr. Et, curieusement, j’aime bien Casablanca, une grande ville très occidentalisée, bien sûr, mais un grand port avec ses grandes avenues bordées et séparées par des palmiers (et la mosquée Mohamed V). Et des taxis rouges sans amortisseurs… Toute une ambiance. Rien que par nostalgie pour Ingrid Bergman et Humphrey Bogart, il faut y aller.

  16. 20
  17. 21

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser HTML les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>