Powerscourt

L’article du jour nous ramène en Irlande, où comme vous le voyez le ciel était plutôt menaçant ce jour-là dans le Comté de Wicklow, à Enniskerry, qui se trouve à environ 30 minutes au sud de Dublin. C’est en fait bien plus qu’un château, c’est un domaine, d’où son nom complet, Powerscourt Estate. La propriété couvre non seulement ce que je vais vous montrer (un peu le château mais surtout les jardins), mais aussi un hôtel et spa, un club de golf (élu meilleur parcours boisé d’Irlande 2014), une cascade … tout cela sur environ 19 hectares.

irlande powers court castle

On pénètre donc d’abord dans Powerscourt House, l’une des dix plus belles maisons et demeures au monde (d’après le guide Lonely Planet). C’est là qu’on achète son ticket pour accéder aux jardins, car en fait le château ne se visite pas, en effet. Partiellement détruit par un incendie en 1974, le château fut rénové en 1996, mais on ne peut visiter que deux salles, et le rez-de-chaussée et le premier étage sont maintenant occupés par des boutiques. Pour la petite histoire, quelques scènes de films connus ont été tournées ici, dont le film Barry Lyndon de Stanley Kubrick  (avant l’incendie).

Ne vous en faites pas, il y a tout de même beaucoup à voir, mais à l’extérieur. Depuis la terrasse, on a une belle vue sur les jardins à l’italienne et le Great Sugar Loaf (la montagne à droite sur la photo ci-dessous), ainsi que sur le Triton Lake (qu’on voit sur la première photo). La fontaine qui se trouve au centre a été inspirée par la fontaine du Triton qui orne la Piazza Barberini à Rome. Les deux chevaux ailés sont les attributs des armoiries de la famille Powerscourt.

irlande powers court castle

C’est l’architecte Daniel Robertson qui a conçu les différentes terrasses qui descendent de la maison aux jardins. Quelques sculptures représentent des dieux ou des personnages mythologiques, comme Apollon du Belvédère ou Diane.

powers court irlande

Nous avons zappé la Pepperpot Tower, préférant déambuler dans le magnifique jardin japonais. La pluie ok ce n’est pas bien marrant quand on est en vacances, mais ce vert nous ravit, venant de notre région lyonnaise où tout était jaune et bien sec ! Il y a un nombre impressionnant d’essences d’arbre différentes, érables du Japon, palmiers de Chine … et bien sûr des azalées. Le jardin fut créé en 1908 par le 8ème vicomte Powerscourt et sa femme. Je n’ose imaginer l’entretien pour un tel lieu, tout a l’air si parfait !

powers court gardens ireland

irlande chateau powers court

Près du Triton Lake, maman cane se promène avec son petit …

jardin powers court canard

On rejoint un cimetière assez particulier, le « Pet Cemetary« , ou Cimetière des animaux. Je le pensais plus grand, c’est là que sont enterrés les différents compagnons de la famille, ou animaux au sens plus large, puisqu’on y retrouve par exemple Eugénie (ci-dessous), une vache de race Jersey, qui a mis au monde 17 veaux, et produit plus de 100 000 gallons de lait ! Des chats et des chiens reposent ici également …

cimetiere animaux powers court

Nous longeons le bassin « Dolphin pond »,traversons l' »English Gate » et déambulons le long d’une allée de fleurs champêtres, plantations faussement désordonnées, et accédons aux jardins clos par le « Chorus Gate », réalisée en fer forgé d’après une porte allemande du XVIIème siècle.

irlande powers court garden

Ceux-ci sont les plus anciens jardins du domaine. Il y a un nombre impressionnant de rosiers dont certains avaient un parfum vraiment puissant. Ce n’était pas la saison mais le long du mur on peut y admirer quelques hortensia, et plusieurs arbres fruitiers (difficile de mûrir en Irlande !)

Mais à l’intérieur, me direz-vous, on voit quoi ? La salle de bal, souvent louée pour des mariages ou réceptions (ci-dessous), sans grand intérêt à part sa vue sur les jardins depuis les fenêtres. Par contre il y a au rez-de-chaussée plusieurs films à visionner qui retracent l’histoire du château, ainsi que des documents d’époque, j’ai trouvé cette partie très intéressante, on y verra par exemple l’incendie qui a ravagé Powers Court au début des années soixante-dix, et une revue des propriétaires successifs.

Avant de partir, vous pouvez manger un morceau à l’Avoca Terrace Café ou faire du shopping vêtements, souvenirs ou même décoration dans les nombreuses boutiques sur place, il y a de très jolies choses, bien tentantes, mais pas forcément bon marché.

irlande chateau powers court

Nous ne sommes pas allés voir la cascade, qui se trouve à 6 km des jardins. Si vous y êtes allés je suis curieuse d’avoir vos impressions ?

POWERSCOURT ESTATE
Enniskerry
Co. Wicklow, Irlande
Site Web : http://powerscourt.com/
Prix d’entrée : 6,50 à 8,50 € selon la saison

4 commentaires

  1. 1
  2. 2
  3. 3

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser HTML les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>