Fort-de-France

Si vous suivez A taste of my life sur les réseaux sociaux, vous avez sans doute remarqué que j’étais partie à nouveau dans les Antilles, assez brièvement, pour un voyage blogueurs de quelques jours en Martinique, accompagnée d’Alice pour Geek and Food, Anne-Laure du blog Souris Coquette, Grégory de I-Voyages et Sarah du blog de Sarah ainsi que d’Isabelle pour l’agence InterfaceTourism.

Nous avons rejoint l’île sur un vol Air France et logions au début du séjour à l’hôtel Bakoua aux Trois Ilets, peu éloigné de la « capitale ».

C’est donc logiquement que notre programme débutait par une visite de Fort-de-France, visite assez rapide mais très complète des principaux points d’intérêt avec notre guide Christophe. L’accès depuis les Trois Ilets se fait facilement en bateau, c’est pratique et plus rapide !

martinique fort de france

C’est Laura, guide également, qui nous a fait découvrir de fond en comble le fort Saint-Louis (de son ancien nom Fort Royal), dominant la baie de Fort-de-France et ouvert au public depuis juillet de cette année. Nous avions déjà vu sur notre droite en arrivant en bateau cet imposant édifice à la Vauban construit au début de la colonisation en 1638. Anglais et français se sont en effet souvent livré bataille pour la domination de la Martinique ! Nous étions un peu déçus de ne pas voir ce matin-là de marin pour toucher le pompon qui porte bonheur, mais vous pourriez en croiser, puisque la Marine Nationale française possède le fort, et que l’état major national des forces navales aux Antilles est installé ici.

fort saint louis fort de france

martinique fort saint louis

fort saint louis martinique

fort saint louis

Pas de pompon pour nous donc, mais quelques iguanes, pas trop farouches, certains se laissant même photographier avec un plaisir non dissimulé.

iguanes fort saint louis martinique

iguane fort de france

Nous redescendons dans la ville au niveau de la grande place qui s’appelle « La Savane ». Elle a été réaménagée récemment et offre un grand espace pour la promenade et quelques manifestations au cours de l’année. Sur cette place vous verrez l’insolite Joséphine sans tête sur son piédestal, qui sait un jour retrouvera-t’elle sa tête ?

place de la savane fort de france

Le long de cette place de la Savane, voici mon gros coup de coeur qu’est la petite bibliothèque Victor Schoelcher. Le nom de cet illustre homme politique se retrouve un peu partout sur l’île, il a en effet largement contribué à l’abolition de l’esclavage vers 1840. Ce superbe édifice de différents styles architecturaux est une bibliothèque publique et je vous conseille vivement d’en pousser la porte car l’intérieur est superbe aussi : la coupole en verre et les carreaux en ciment tout particulièrement. Elle fut construite pour accueillir les nombreux ouvrages qu’il a légués à la ville (environ 10 000), et fut réalisée puis exposée à Paris au Jardin des Tuileries, démontée, puis remontée en Martinique. Bravo à Henry Picq pour cette réalisation si particulière et mélangeant harmonieusement différents styles.

bibliothèque Schoelcher fort de France

bibliothèque Schoelcher fort de france

verrière bibliothèque schoelcher

Plus loin, la cathédrale Saint-Louis se dresse fièrement sur une jolie petite place. De style néogothique, son ossature est entièrement métallique pour mieux résister aux tremblements de terre. L’intérieur est original par les tribunes qui surplombent les bas côtés. Certaines parties de la cathédrale sont classées à l’inventaire des monuments historiques. Les vitraux sont très beaux, cinq d’entre eux ont pour thème la vie de Saint-Louis.

cathédrale saint louis fort de France

vitraux cathédrale saint louis

cathédrale saint louis fort de france

chapeau madras

Un peu plus loin voici le marché, couvert pour s’abriter du soleil (et de la pluie aussi, éventuellement !).

Je vous conseille si vous avez l’intention d’y prendre des photographies de demander l’accord du propriétaire du stand sinon vous risquez de vous faire rabrouer vertement …. heureusement on a trouvé une jolie doudou chapeautée, souriante et sympathique derrière son étal de fruits :-)

marché fort de france Martinique

Beaucoup de fruits ou légumes seront inconnus des métropolitains, comme la groseille pays, de la famille de l’hibiscus, qu’on utilise pour préparer confiture, sirop ou infusions. C’est là qu’il faut faire le plein de petits citrons verts hyper-parfumés pour préparer les ti-punch …. ou les mojitos !

groseilles pays

marché fort de france

Il y a un grand choix de différentes épices, et des gousses de vanille également. Si vous souhaitez rapporter des fleurs un emballage est prévu pour le transport en avion.

Un conseil : allez manger chez Carole, tout au fond du marché, à gauche. Pour 12 à 20 euros nous avons pu y déguster une cuisine simple mais typique de la Martinique, comme le colombo de poulet, le lambis (ce gros coquillage décoratif), le chatrou (sorte de poulpe), le flan coco …. Le sourire éclatant de Carole et sa gentillesse font de cette pause repas un joli souvenir :-)

marché fort de france

Enfin, pour conclure, et peut-être serez-vous surpris, un peu de street art. J’aurais beaucoup aimé traiter de cet aspect de Fort-de-France de façon plus approfondie comme je l’avais fait pour Londres et rencontrer un de ces artistes, mais je n’ai pu le faire. Voici néanmoins quelques photos prises très rapidement sous la pluie, qui vous donneront un aperçu de la grande qualité de ces fresques murales. Si cette forme d’art vous intéresse, sachez qu’on en trouve quelques unes dans des rues du centre ville, mais également beaucoup en zone industrielle sur le mur de la CGM, et route du port pour celles que j’ai photographiées.

street art Fort de France

street art Fort de France

murals in fort de france Oshea

Nuxuno Xän street art Fort de France

Alors, content de votre visite de Fort-de-France ? L’Office du Tourisme propose des tours de ville guidés, un « Audiopen » (audioguide) pour se promener tout seul en douze étapes, et l’application smartphone « M’Fort de France » peut être très utile également pour préparer votre balade.

Je vous invite à revenir sur le blog prochainement pour lire mes récits des autres visites ou excursions que nous avons faites pendant ce voyage blogueurs proposé par le Comité Martiniquais du Tourisme, avec un passage dans des distilleries ou une promenade dans un parc naturel régional !

Office du tourisme
76 rue Lazare Carnot
97200 Fort-de-France
Téléphone : 05 96 60 27 73
Site Web : http://tourismefdf.com

Comité Martiniquais du Tourisme
Site Web : http://www.martinique.org/

Ce voyage en Martinique est le fruit d’une collaboration avec le Comité Martiniquais du Tourisme. Les choix éditoriaux des articles qui font suite à ce voyage me reviennent librement.

21 commentaires

  1. 1

    J’ai eu la chance d’aller plusieurs fois en Martinique mais je n’ai jamais visité le Fort Saint Louis alors merci pour la visite :) J’ai jamais vraiment eu de coup de cœur pour Fort de France alors j’ai hâte de découvrir la suite de ton voyage !

  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5

    Tu as bien bossé dis donc, sacrés photos! J’adore celle de l’iguane qui se pose avec plaisir pour la postérité :)

    Cela a dû être sympa de prendre un peu de soleil avec le froid qui s’installe en ce moment en Métropole.

    Bravo!

  6. 6
  7. 7

    Je ne connais pas du tout les îles, mais j’y pense à y aller déjà.
    La bibliothèque est bien joli c’est vrai.
    & très cool ce petit passage street art c’est vrai que l’on ne s’y attend pas forcément :)
    Beau week-end.
    xx

  8. 8

    Oh oui cette bibliothèque est trop jolie je l’avais déjà repèrée sur ton IG et suis ravie d’en découvrir ici d’autres vues et d’en apprendre un peu plus sur l’édifice. Quant aux œuvres Street Art elles sont vraiment très réussies. Je suis allée en Martinique il y a plus de 30 ans il va falloir que je me décide à y retourner faire un tour.

  9. 9
  10. 10
  11. 11
  12. 12
  13. 13
  14. 14

    Mon dieu, mon dieu, ça nous rajeunit pas tout ça! j’avais une petite dizaine d’année il y a une trentaine d’année et cela me fait tout drôle de revoir le Fort ( auquel j’avais eu accès à l’époque par des amis militaires de mes parents). Bon à l’époque, pas de street art mais quels souvenirs!

  15. 15
  16. 21

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser HTML les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>