Dominique:Papillote Gardens

Papillote est un peu difficile à classer car c’est à la fois un hôtel, un restaurant, mais aussi (et c’est l’objet de cet article, finalement), un jardin magnifique créé par Anne Jno Baptiste à la fin des années soixante, mais qui est toujours en évolution. Je vous invite donc à me suivre dans ce petit coin de paradis, pas très loin de Roseau. Le climat tropical de la Dominique est idéal pour toutes ces plantes, car le relief de l’île implique de nombreuses petites précipitations, et ici les températures moyennes sont de 24 à 32 degrés. Il pleut souvent ici, mais jamais très longtemps, le soleil réapparaît très vite (hors saison des pluies, vers août – septembre).

Dominique Papillote Gardens

Il est possible de faire la visite seul avec un petit livre qui répertorie les différentes plantes du jardin, ou être accompagné d’un guide (merci Marcel Flourent) qui vous donnera davantage d’explications, en particulier sur l’usage des plantes (applications médicinales, aphrodisiaques, etc …). Cette visite guidée coûte 10 dollars US et dure environ une heure.

J’ai pu voir beaucoup de plantes bizarres (Marcel donne beaucoup d’explications pendant la visite), comme celle-ci d’un beau rouge, avec des pointes jaunes, le Musaceae Heliconia Rostrata ; j’avoue qu’à part l’Anthurium je ne connaissais pas grand chose !

dominique papillote gardens

Très jolie plante au niveau du sol, celle de gauche fait partie de la famille des Bromeliacées, elle conserve un peu d’eau des dernières pluies en son centre rose vif ; à droite une des espèces de begonia, vous avez sûrement trouvé !

dominique papillote gardens

Voici l' »Iguana Pool » ou bassin de l’iguane, une des petites piscines ou vous pouvez vous relaxer après peut-être un massage par une physiothérapeute (sur rendez-vous, 80 dollars US pour une heure). Il y a quatre piscines d’eau chaude comme celle-ci dans les Papillote Gardens. Un petit spa perso quoi, au pied d’une cascade d’eau fraîche … une expérience à tenter !

dominica papillote gardens

J’étais très intriguée par la plante ci-dessous à droite qui s’appelle Liane de Jade (Strongylodon macrobotrys)… quelle couleur particulière, un vert menthe, des fleurs en grappe qui peuvent atteindre 90 cm de long, comme des griffes de lion, on aurait un peu dit une fleur en plastique mais c’est une vraie ! Les colibris aiment butiner son nectar …

dominique papillote gardens

Ici, l’une des nombreuses espèces d’Acanthaceae : très graphique le dessin blanc sur les feuilles non ?

dominique papillote gardens

J’ai beaucoup de mal à réaliser que ces jardins, construits  ont été complètement balayés par le cyclone David en 1979 … heureusement depuis, la flore a repris possession des lieux et c’est maintenant sur plus de 5 hectares qu’on peut se promener, sur des chemins bien entretenus, pour notre plus grand plaisir, qu’on soit botaniste ou pas … c’est au total plus de 600 plantes différentes qui sont ici. (il y a quelques marches, faites attention tout de même)

dominique papillote gardens

Voici une petite case qui permet d’observer les animaux (bon d’accord, le rouge ce n’est pas très dans l’esprit « camouflage ») … et à droite vous avez sûrement reconnu les cabosses d’un cacaoyer !

dominique papillote gardens

dominique papillote gardens

Je n’ai pas pu retrouver le nom de cette roue bizarre avec des boules aux extrémités des rayons … Dame Nature tu m’épateras toujours ? Vous connaissez peut-être ?

dominique papillote gardens

A droite, ces « roses de porcelaine » (Etlingera elatior) … j’en avais déjà vu à la Réunion l’an dernier.

dominique papillote gardens

On trouve en abondance des fougères de toutes les tailles, Marcel me montre sur son bras ce que les enfants ici aiment bien faire, un tatouage (éphémère hélas) en pressant bien le côté qui renferme les spores sur la peau …

dominique papillote gardens

et comme je vous le disais au début de l’article, sur place il y a également un restaurant, où j’ai déjeuné d’un excellent « flying fish platter » accompagnés de légumes variés et salade, puis d’un « fruit cake » (aux raisins et pruneaux) très bon, en compagnie de différents petits oiseaux (colibris ….). J’ai prévu un petit article plus tard intitulé « Où manger à la Dominique » et vous retrouverez la maison Papillote dedans !

dominique papillote gardens

J’ai pris de nombreuses photos de plantes et de fleurs, je ne les ai pas toutes mises dans l’article, de peur qu’il y en ait trop …  Papillote Gardens mérite vraiment une visite, même si vous n’y connaissez rien en botanique, peu importe les noms après tout, il suffit de se laisser porter par la beauté de la nature, le bruit des chutes d’eau, le gazouillis des oiseaux. Non, ce n’est pas niais, c’est juste magique !

Ce voyage à la Dominique est le fruit d’une collaboration avec Discover Dominica. Les choix éditoriaux des articles qui font suite à ce voyage me reviennent librement.

PAPILLOTE GARDENS
Roseau, La Dominique
Site Web : http://www.papillotegardens.com

OFFICE DU TOURISME ILE DOMINIQUE
Site Web : http://www.authentique-dominique.com/

Photos prises avec un Nikon D5300 prêté par Nikon France.

11 commentaires

  1. 1
  2. 3

    vraiment superbe ce jardin (et tes photos), est ce que tu as testé la piscine naturelle ? et côté bestioles il y a des serpents ? (un peu mon obsession j’avoue !)

  3. 5
  4. 6

    Superbes photos! Ces jardins ont l’aire enchanteurs!
    C’est marrant, il y a quelques semaines, j’ai un de mes contacts facebook qui vit en Nouvelle Calédonie (lucky her) qui a posté une photo de cette plante en disant qu’il y a une fête dédiée au Strongylodon là-bas (Fête de Touho)! Ça doit être incroyable!

  5. 7
  6. 8
  7. 9
  8. 10

    Jolies photos! Il y a des plantes qui ont vraiment une texture qu’on ne voit pas souvent, c’est très étonnant. Dommage que tu n’aies pas eu le temps de plonger dans la piscine d’eau chaude, ça avait l’air sympa et devait être bien agréable…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser HTML les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>