Polpo alla gallega

De retour d’Espagne de Catalogne (sérieux, ne confondez pas !), j’ai eu envie de refaire ces tapas, dégustés à mon arrivée en Costa Brava, dans un restaurant qui pourtant ne payait pas de mine. A ma grande surprise le plat était simple, mais fin et goûteux. Je n’avais pas très faim et c’était parfait pour mon petit creux …

Ce n’est pas une spécialité de Catalogne mais de Gallice. (Poulpe à la galicienne est la traduction exacte).

POLPO ALLA GALLEGA
pour 4 personnes

  • 1 kg de poulpes
  • 4 gousses d’ail
  • 15 grains de poivre
  • gros sel
  • 2 feuilles de laurier
  • 8 pommes de terre
  • huile d’olive
  • paprika
  • fleur de sel

Nettoyez le poulpe, ce qui consiste à couper les tentacules au dessous des yeux et à ôter le bec, comme pour les calmars et les seiches. Vous pouvez également manger la tête, après l’avoir éviscérée. Nettoyez soigneusement les tentacules avec une brosse pour ôter toutes les saletés restées dans les ventouses.

Faites chauffer de l’eau dans un faitout, ajoutez une petite poignée de gros sel, le poivre, le laurier, l’ail entier avec la peau et faites bouillir. Plongez ensuite le poulpe dans l’eau bouillante. Laissez-le quelques secondes dans l’eau bouillante, puis ressortez-le et laissez-le s’égoutter quelques secondes. Replongez-le à nouveau. Répétez trois fois. A la troisième fois replongez le poulpe dans l’eau et laissez-le cuire 1h à 1h30 à petit feu en fonction de la taille de l’animal. Vous êtes sûr alors à 100% d’avoir un poulpe tendre à souhait. Vingt minutes avant la fin de la cuisson des poulpes, ajoutez dans le faitout les pommes de terres épluchées.

Quand les pommes de terre sont cuites, égouttez le poulpe et les pommes de terre. Découpez le poulpe en rondelles ou en tronçons suivant la taille des tentacules (vous pouvez faire cela avec des ciseaux, c’est plus facile !).

Servez le poulpe dans les assiettes avec les pommes de terre, arrosez copieusement le tout d’huile d’olive puis de paprika et de fleur de sel (la chair du poulpe n’est pas très salée).

Je n’avais qu’un peu plus de 700 g de poulpe pour faire la recette, des petites poulpes blancs pêchés en Méditerranée. Le nettoyage est un peu fastidieux mais si vous êtes vraiment paresseux je suppose qu’on trouve des poulpes prêts à cuisiner dans certains commerces. Utilisez une huile d’olive de qualité pour napper les pommes de terre garnies de poulpe découpé. Ne faites pas trop cuire les pommes de terre pour pouvoir les trancher proprement sans qu’elles ne s’écrasent !

C’était sympathique de prolonger un peu les vacances en dégustant ces « tapas » (tapes en catalan) bien savoureux …

7 commentaires

  1. 1

    Hummm! j’adore les tapas… par contre, le poulpe, j’ai un peu plus de mal mais une fois cuit (il faut juste que je décide mon homme de s’occuper du nettoyage et de la découpe du poulpe! lol) ça a l’air drôlement bon (et super idée la tranche de pomme de terre).

  2. 3

    et une bonne san miguel bien fraîche s’il vous plaît….fan d’Espagne (Valencia) tapas et tous ces bonheurs !!!! j’aime beaucoup cette présentation que je ne connais pas…

  3. 4

    quand nous habitions aux Seychelles la salade de zourite -le poulpe local- était notre quotidien, bien pimentée, quelle bonne idée de le cuisiner sur de pommes de terre, je note , je note, moi ça ne me gêne pas trop de les nettoyer surtout si ce sont des gros.

  4. 5
  5. 6
  6. Pingback: Plats | Pearltrees

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser HTML les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>