Ze bagel !

L’autre jour, fille aînée est allée downtown avec des amies au cinéma. Devait aller voir « le plan B » avec J-Lo, mais comme il ne passait pas au cinéma où elles avaient prévu d’aller, elle a vu finalement  » L’amour c’est mieux à deux », il paraît que c’était moyen, enfin bref, je m’égare. Tout ça pour dire qu’en revenant, à défaut de me raconter le film, elle m’a dit, les yeux brillants, « j’ai mangé un bagel ! Tu sais, ça ressemble à un donut, mais c’est salé et on peut y mettre ce qu’on veut dedans ! ».Tiens, ça me fait penser que j’ai oublié de lui raconter l’épisode où J.W. Bush a failli s’étouffer en mangeant un cousin du bagel, le bretzel !

Il suffit donc de peu de chose pour créer l’envie d’un autre test, celui du bagel, qui a donc cette particularité commune avec le bretzel qu’on le fait pocher dans l’eau frémissante quelques secondes.

Pour moi, un bagel au saumon s’imposait, avec de délicieuses graines de pavot sur le dessus.

La recette ci-dessous est tirée de l’excellent livre « Mes petits brunchs » de Marion Beilin aux Editions Solar, une mine de recettes salées et sucrées pour vos brunchs !

Bagels (pour 12 pièces)

  • 500 g de farine
  • 2 sachets  de levure de boulanger
  • 1 oeuf
  • 2 cuillères à soupe  d’huile (ou beurre fondu)
  • 2 cuillères à café de sel

Mettre la farine et le sel dans un grand saladier. Mélanger, faites un puits et versez l’huile, et 25 cl d’eau tiède.

Commencez à mélanger à l’aide d’une cuillère puis terminez à la main jusqu’à obtention d’une pâte souple et homogène. Pétrissez-la de 5 à 10 mn, elle doit être lisse et élastique (vous pouvez faire de même avec un robot).

Remettez-la dans le saladier, couvrez et laissez lever pendant 1 h 30 à température ambiante jusqu’à ce qu’elle ait doublé de volume.

Ecrasez la pâte et divisez-la en 12 portions égales. Façonnez chacune en boule bien ronde, couvrez le tout d’un torchon et laissez reposer 5 mn.

Aplatissez les boules du bout des doigts, puis introduisez l’index (fariné) au centre de chaque boule pour lui donner la forme d’un anneau, en faisant tourner la pâte autour du doigt pour agrandir ce trou sufisamment (il rétrécira à la cuisson !). Laissez reposer 15 mn.

Préchauffez le four à 200°C.

Portez une grande quantité d’eau à ébullition, plongez-y les bagels 2 par 2 et faites-les pocher 30 secondes de chaque côté.

Egouttez-les soigneusement et déposez-les sur une plaque de cuisson beurrée ou recouverte de papier sulfurisé.

Fouettez l’oeuf puis dorez le dessus des bagels. Glissez au four et faites cuire 20 mn. Sortez du four et laissez refroidir.

Avant la cuisson, vous pouvez parsemer le dessus des bagels de sésame, pavot, carvi, tournesol, etc.

J’ai choisi pour cette première fois une version assez classique : fromage frais St Moret mélangé à de la ciboulette, et lanières de saumon fumé. J’ai proposé une jolie petite salade de mesclun en accompagnement … Tout le monde a aimé !

 

Néanmoins il faut que je travaille la recette, j’ai trouvé mes bagels un peu secs, pas assez moelleux à mon goût. J’ai tenté le pétrissage au robot mais même avec le crochet pétrisseur du Kenwood, la pâte restait accrochée au crochet, et tournait, tournait … mais n’était pas pétrie ! A peut-être une prochaine fois alors avec d’autres bagels !

 

5 commentaires

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser HTML les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>