Carrés aux speculoos

CARRES ULTRA FONDANTS AUX SPECULOOS, CHOCOLAT NOIR ET PISTACHES
Pour 10 personnes environ :

  • 240 g de speculoos
  • 40 g de miel liquide
  • 200 g de chocolat noir pâtissier
  • 3 oeufs
  • 140 g de sucre roux
  • 50 g de beurre doux
  • 50 g de beurre salé
  • 1 cuill. à soupe de purée d’amande
  • 40 g de farine
  • 40 g de poudre de noisette
  • 2 poignées de pistaches salées sans leur coque

Mixez les speculoos et mélangez-les au miel. N’hésitez pas à mélanger avec les doigts, que le miel soit bien présent partout. Tapissez un moule carré -beurré et fariné- avec ce mélange.

Carrés chocolat speculoos

Faites fondre le beurre et le chocolat au bain-marie. Une fois fondus, ajoutez-y le sucre, la poudre de noisette, la purée d’amande et les oeufs, mélangez. Ajoutez enfin la farine et mélangez soigneusement. Versez cette préparation sur votre base de speculoos.

Carrés ultrafondants chocolat speculoos

Concassez les pistaches, parsemez-les sur le gâteau et enfournez-le pendant 15 minutes environ dans un four préchauffé à 210°C. Laissez refroidir à température ambiante, puis mettez-le au frigo pendant au moins 2 heures. Pour que le gâteau soit plus fondant, sortez-le du frigo une bonne demi-heure avant de le déguster, coupé en carrés.

Source : http://vegetatout.free.fr

Je dois avouer que j’étais assez sceptique au début de la recette : seulement 40 g de miel pour 240 g de speculoos, cela me semblait bien peu pour avoir une matière qui « se tienne ». Je commençais à me dire que ma base serait toute friable et que ce serait une catastrophe au découpage du gâteau. J’ai néanmoins continué en respectant les quantités, et en mélangeant le miel aux spéculoos mixés, avec les doigts. La suite de la recette ne pose pas de problème ; j’ai utilisé des pistaches non salées, par goût et parce que je n’avais que ça en stock. Le temps de cuisson m’a paru court (15 mn) mais il est bien approprié.

Par contre pensez-bien comme conseillé à la fin de la recette à sortir les carrés 30 mn avant de les consommer, sinon ils seront compacts et bourratifs. Il faut leur laisser le temps de se tempérer, pour retrouver leur moelleux.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser HTML les tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>